1 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
1lture moderne, par l’esprit créateur sur l’esprit fataliste. Ce qui paralysait les intellectuels qui sentaient le besoin d’agir s
2us que la réalité en soi. De même pour l’histoire fataliste : elle nous décrit son propre esprit de démission, et non pas des fat
2 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
3lture moderne, par l’esprit créateur sur l’esprit fataliste. Ce qui paralysait les intellectuels qui sentaient le besoin d’agir s
3 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
4, laissant aller les choses avec l’arrière-pensée fataliste et réconfortante que tout s’arrangera de soi-même, dans l’ensemble et
4 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
5, laissant aller les choses avec l’arrière-pensée fataliste et réconfortante que tout s’arrangera de soi-même, dans l’ensemble et
5 1948, Suite neuchâteloise. VIII
6ffit de les voir, tout noirs dans leurs cuisines, fatalistes et irréductibles… J’aime tous ceux qui prolongent ou qui ouvrent des
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
7fier par quelque dialectique ou par des doctrines fatalistes. Ils vivent dans la laideur, loin de la culture, hors de toute religi
7 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
8’elles voulaient imposer, et contre le défaitisme fataliste qui préparait leur lit dans nos démocraties. Il nous fallait courir a
8 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
9 soit bien ou mal on n’y peut rien. Voilà qui est fataliste mais sécurisant. C’est aussi démoralisant. Perdu, noyé dans les énorm
9 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
10t de nous mettre en garde, mais contre l’illusion fataliste et fatale qui nous ferait croire, désormais, qu’il revient à l’ordina
10 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
11t de nous mettre en garde, mais contre l’illusion fataliste et fatale qu’il revient à l’ordinateur, désormais, d’orienter notre p
11 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
12t les plus myopes à secouer leur [p. 335] torpeur fataliste et sceptique. Mais je crois davantage à la douce violence de la tendr
12 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
13entiment de son impuissance, et par le défaitisme fataliste qui s’empare de ses populations. Il faut que les délégués à Strasbour