1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1 »… Mais alors tout s’allume et voici la nuit des faubourgs de Pest, au-dessous de nous. 12. Un bal, ou de l’ivresse considérée
2le dans mes cauchemars. L’aube m’éveille dans les faubourgs de Budapest, cheveux en désordre, pantalon plissé, et cet abruti de c
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3 »… Mais alors tout s’allume et voici la nuit des faubourgs de Pest, au-dessous de nous. [p. 94] xii Un bal, ou de l’ivresse
4le dans mes cauchemars. L’aube m’éveille dans les faubourgs de Budapest, cheveux en désordre, pantalon plissé, et cet abruti de c
3 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
5icieuse, dont les bureaux sont installés dans des faubourgs ignobles ou des greniers. Jamais K… ne parvient à l’instance suprême 
4 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
6 pied la banlieue parisienne. C’était du côté des faubourgs qui portent ce nom étrange du Kremlin-Bicêtre… Et je pus constater qu
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7rangent pour vivre plus mal que la population des faubourgs des grandes villes. Le goût de « la vie saine » et du grand air, vous
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
8 de la rue Saint-Jacques, le moliniste au fond du faubourg Saint-Médard. Qu’est-ce donc qu’un impie ? Tout le monde l’est-il, ou
7 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
9l y avait de charmantes fêtes à Versailles, où le Faubourg Saint-Germain (comme on disait naguère) et Montparnasse se mêlaient à
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10lains ni malotrus, ces gens-là sont logés dans le faubourg, lequel occupe plus de la moitié du monde. Celui que l’on nomme parf
9 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
11moulins, clochers, grues, cheminées, au-dessus de faubourgs luisants de briques et de verreries. C’est Rotterdam. C’est le chaos
10 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
12 C’est tout, c’est la cité de Manhattan… Mais les faubourgs, au-delà du fleuve et du bras de mer qui entourent l’île, s’étendent
11 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
13s’attend à le trouver, dans les mauvais lieux des faubourgs ou dans les bouges de notre vie privée, qu’on n’y voie de ma part nul
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
14icieuse, dont les bureaux sont installés dans des faubourgs ignobles ou des galetas. Jamais K. ne parvient à l’instance suprême ;
13 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
15moulins, clochers, grues, cheminées, au-dessus de faubourgs luisants de briques et de verreries. C’est Rotterdam. C’est le chaos
14 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
16 C’est tout, c’est la cité de Manhattan. Mais les faubourgs, au-delà de l’Hudson et de l’East River qui entourent l’île, s’étende
17u de la petite ville de Cambridge qui n’est qu’un faubourg de Boston. Le premier soir en arrivant dans ce logis pour étudiants o
15 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
18che. Il prendra l’argent du Jockey pour armer les faubourgs contre les libéraux. 7. La propagande américaine (du Nord) me paraît
16 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
19 C’est tout, c’est la cité de Manhattan. Mais les faubourgs, au-delà de l’Hudson et de l’East River qui entourent l’île, s’étende
17 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
20eur des villes européennes, le cri de douleur des faubourgs s’est propagé dans les avenues lugubres de Berlin, entre leurs façade
18 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
21eur des villes européennes, le cri de douleur des faubourgs s’est propagé dans les avenues lugubres de Berlin, entre leurs façade
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
22de la vie, et que cernent impatiemment les grands faubourgs industriels et les décors de la technique. En Amérique : pas un seul
20 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
23t bien la création organique de la Place dans les faubourgs — fori burgus, lieux hors du bourg originel et défensif — qui a marqu
24 pas seulement créé le décor sale et sans âme des faubourgs de nos capitales, elle a créé le prolétariat, elle a soumis toute une
21 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
25alaises de brique ocrée de Manhattan, au-delà des faubourgs du Bronx aux ponts de fer retentissants de trains et de camions-citer
22 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
26sens actuel de la Chose, n’étaient encore que des faubourgs ouvriers, et que les sols n’avaient pas encore subi l’agression massi