1 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
1 s’est mis une barbe rousse pour avoir l’air d’un faune. p. 596 t. « Lawrence et Brett par Dorothy Brett, traduit par De
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2des plus utiles, une minutieuse description de la faune et de la flore de l’île, du régime des marées, des courants et des ve
3 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
3des plus utiles, une minutieuse description de la faune et de la flore de l’île, du régime des marées, des courants et des ve
4 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
4ent le démon rouge armé d’un grand trident, ou le faune à barbiche de chèvre et à longue queue des légendes populaires, qui s
5 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
5émon rouge et cornu des mystères médiévaux, ou le faune à barbiche de chèvre et à longue queue des légendes populaires, il es
6 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
6lierre partout. Çà et là, des statues [p. 200] de faunes et de chiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pr
7 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
7murs. Du lierre partout. Çà et là, des statues de faunes et de chiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pr
8 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
8murs. Du lierre partout. Çà et là, des statues de faunes et de chiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pr
9 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
9s conséquences désastreuses pour l’ensemble de la faune méditerranéenne. Le lac Nasser, formé par le barrage, menace de malar
10 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
10s conséquences désastreuses pour l’ensemble de la faune. Le lac Nasser, formé par le barrage, menace de malaria deux millions
11qu’on y injecte chassent l’oxygène, asphyxient la faune maritime. Un accident du type Torrey Canyon, survenant à un pétrolier
12au contraire, pour le bonheur des hommes, mais la faune d’une rivière ne peut survivre si les rejets d’une centrale nucléaire
11 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
13 en docks pour pétroliers, d’où destruction de la faune marine, etc.) 2. La lutte contre l’accroissement de la concentration
12 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
14les paysans et les pêcheurs. Enfin, il détruit la faune du delta et de toute la Méditerranée orientale dont il ruine les pêch