1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Lucien Fabre, Le Tarramagnou (septembre 1929)
1ersonnages d’une belle richesse psychologique. En fermant le livre on a presque l’impression qu’il a réussi ce grand roman… Qu’
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
2est contenue sous des dehors trop polis. Une fois fermé le livre de Barbey, on oublie la justesse de son analyse pour n’évoqu
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
3ur des femmes (juillet 1927) am Quand vous avez fermé ce petit livre, vous partez en chantonnant le titre sur un air sentim
4 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
4certaines, une tendresse éperdue et la mort. » Il ferma les yeux sur des visions. Les lustres doraient un brouillard de fumée
5 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Prison. Ailleurs. Étoile de jour (mars 1929)
5eau des fleurs obscures les mains de l’absence se ferment sur le vide   Tu pleurerais Mais la grâce est facile comme un matin
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
6être la façade d’une chapelle ; mais la porte est fermée. Par une ouverture étroite on passe ensuite à une seconde terrasse pl
7 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
7eau des fleurs obscures les mains de l’absence se ferment sur le vide tu pleurerais mais la grâce est facile comme un matin d’é
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
8bles et sans grandeur. Peut-être, se dit-on en le fermant, est-il réellement impossible à une âme chrétienne d’atteindre la gra
9puya son front chaud et malade contre la fenêtre, ferma les yeux et somnola. Le train faisait un bruit épouvantable dans sa c
9 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
10être la façade d’une chapelle ; mais la porte est fermée. Par une ouverture étroite on passe ensuite à une seconde terrasse pl
10 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
11 et bon comme celui d’Andersen, un tel cœur ne se fermerait pas devant la haine qui sourd de tant d’anxiétés. J’aimerais échanger
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.4. Le balcon sur l’eau
12 voilé. Retiens ton souffle, retiens ton envie de fermer les yeux contre une épaule, attends encore un peu plus fort, écoute e
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
13vant la Banque d’État. Juste à temps pour voir se fermer les guichets, aux sons du Horst-Wessel-Lied. p. 5 c. « Pourquoi
13 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
14st bien le principe d’une communauté nouvelle, ce ferment révolutionnaire, qui fait défaut au Plan du 9 juillet et le condamne
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). Albert Soulillou, Nitro (février 1935)
15lose sont précises, acharnées, saisissantes. Vous fermez le livre : vous avez vécu quelque chose, tout au moins par la sympath
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
16ra tout loisir de faire pour sa part, après avoir fermé ce livre. Cependant la question demeure : quel est l’acte que désigne
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
17 étrangers. Le Colonel et son ami Doriot viennent fermer ce cercle vicieux. Trouvera-t-on le moyen d’en sortir ? Finira-t-on p
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18e lande, et des petites dunes broussailleuses qui ferment l’horizon bas. Peu de terre et beaucoup de ciel, et partout cette hum
19l le fait ronfler furieusement, mais les fenêtres ferment très mal, — comme partout — et nous sentons l’air froid qui souffle j
20 sans scrupules à certains jeux d’un art hautain, fermé sur soi. Je ne dis pas qu’il en soit incapable, qu’il n’aime plus cel
18 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
21orte que Dieu, vraiment, n’existe plus pour toi ? Fermer les yeux sur une réalité, ce n’est pas la supprimer objectivement. Ma
19 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
22rdé à la réalité qui est sienne, n’aura plus qu’à fermer les yeux pour que s’ouvrent les portes du merveilleux. » Phrase étonn
23ure », comme dit saint Paul. Mais alors, pourquoi fermer les yeux ? (Non pour prier, mais pour rêver…) Pourquoi retomber dans
20 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
24 d’existence, la classe des commerçants tend à se fermer : dès la fin du xiiᵉ, les marchands de Londres refusent l’entrée de l
25e à conquérir le pouvoir, aux dépens du patriciat fermé. Mais ces « révolutions » corporatives restent d’ordre strictement po
26tituèrent en une classe toujours plus jalousement fermée sur elle-même, la maîtrise devenant pratiquement héréditaire. Ce qui,
27pitant la constitution de la bourgeoisie en caste fermée, et provoquant par ailleurs des concentrations de capitaux qui permet
21 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
28Français et 1000 étrangers. Le parti communiste a fermé ses bureaux, à la suite de troubles intérieurs dans le camp de Valenc
22 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
29 passion. Alors le cycle de l’amour courtois sera fermé. L’Europe de la passion aura vécu. Un Occident nouveau, imprévisible,
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
30guère d’autre risque que celui de voir le lecteur fermer le volume à cette page. (Et certes, le sens inconscient d’un tel gest
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
31rebours. 13. Don Juan et Sade Comme on voit, en fermant les yeux, une statue noire à la place de la blanche que l’on vient de
32 puissant guerrier en proie au tourment du désir… Fermez les yeux et aussitôt le drame s’éclaire ! L’orchestre décrit largemen
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
33 passion. Alors le cycle de l’amour courtois sera fermé. L’Europe de la passion aura vécu. Un Occident nouveau, imprévisible,
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
34 avons creusé un fossé. Nous avons hermétiquement fermé toutes les fissures, et plus rien ne passe. Murailles naturelles, Alp
27 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
35 gagner dans l’instant ce qu’on voit, quitte à se fermer l’invisible et l’infini du possible divin. Saisissant la proie, l’on
36s offrant un monde sans obligations ni sanctions, fermé sur soi mais recréé sans cesse à l’image de nos complaisances : il n’
37s elle en était réduite à ne sortir qu’en voiture fermée. Jugeant elle-même qu’il s’agissait d’une hallucination, elle demanda
28 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
38 changent subitement de visage, se raidissent, se ferment à tout raisonnement, à toute discussion sérieuse, à tout recours aux
39rs. Quand les usines de canons et d’avions auront fermé leurs portes ou feront des frigidaires, nous entrerons dans l’ère de
29 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
40signifiance qui signalaient la morale bourgeoise. Fermons cette parenthèse. Le vrai danger subsiste. Comment éliminer l’apport
30 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
41te à la volonté d’un Dieu transcendant et non pas fermée sur les intérêts d’un groupe. Par là, elle s’oppose radicalement à to
31 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
42et le désir d’un ultime colloque, avant que ne se ferment les frontières, avant la solitude, avant la nuit de l’esprit. 24 ma
32 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
43 degrés à l’ombre ; et le Prado, seul refuge, est fermé. Pourquoi parler de l’Espagne ? C’est un pays qui sait vous faire sen
33 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
44ile d’essayer de faire réparer une porte : toutes ferment mal, et les Américains s’en [p. 111] tirent en ne les fermant jamais.
45 et les Américains s’en [p. 111] tirent en ne les fermant jamais. Les ouvriers qui sont venus tout à l’heure étaient d’avis qu’
34 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
46ns dans les poches de leur pardessus beige, l’air fermé. Chacun de ces messieurs opère une prise au hasard dans mes manuscrit
35 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
47it au bord des larmes ! Parfois aussi mes yeux se fermaient malgré moi, car j’avais travaillé toute la nuit et l’émotion me fait
36 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
48 Une buée bleue, pendant l’été, emplit cet espace fermé par les hauts bâtiments de la 51e rue, en brique vernie, tous luisant
49our américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient le
37 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
50à l’idée de nation, voilà tous les visages qui se ferment, et les esprits en état de siège. Sommes-nous fous ? Allons-nous cont
38 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
51 Une buée bleue, pendant l’été, emplit cet espace fermé par les hauts bâtiments de la Cinquante-et-unième rue, en brique vern
52our américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient le
39 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
53entation unitaire, c’est-à-dire qui tendrait à se fermer sur elle-même et à n’admettre plus de recours direct au Chef de l’Égl
54secte n’a jamais été capable, grâce à Dieu, de se fermer totalement aux inspirations du Saint-Esprit. Aucune église ou secte n
55er son principe d’unité, une Église qui tend à se fermer par le haut pour mieux assurer sa cohésion humaine, devient à la fois
56 de l’œcuménisme prévient d’une part l’orthodoxie fermée, d’autre part la dissidence obstinée, la philosophie de la personne p
57ces trois plans. L’œcuménisme exclut l’orthodoxie fermée, créatrice de schismes, et la dissidence obstinée. Le fédéralisme exc
40 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
58à l’idée de nation, voilà tous les visages qui se ferment, et les esprits en état de siège. Sommes-nous fous ? Allons-nous cont
41 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
59 Une buée bleue, pendant l’été, emplit cet espace fermé par les hauts bâtiments de la 51e rue, en brique vernie, tous luisant
60our américain ! Sur le grand fond sonore à bouche fermée des usines de l’autre rive, les sirènes des ferry-boats poussaient le
42 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
61 cela le fait pleurer… Mais Flachs, maintenant, a fermé les yeux. Il évoque son oncle van der Kabel, ses bienfaits, ses redin
43 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
62l est celui qui s’approche avec son parapluie mal fermé sous le bras, et des lunettes bourrues au-dessus du sourire de la plu
44 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
63Enfin des haut-parleurs ou quelque groupe comique ferment la marche. [p. 89] — Acceptons cum grano salis vos essais de nous co
45 1948, Suite neuchâteloise. I
64cirque proche des crêtes dentées de sapins noirs, fermer les yeux pendant les treize [p. 15] tunnels, dans le long courant d’a
46 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
65nis… (Il y en avait un seul, à Leningrad : il est fermé depuis bien des années, les Soviets ayant décidé, en plein accord ave
47 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
66serait agir en « bellicistes », puisque ce serait fermer l’Europe aux armées rouges. Au lendemain de Diên Biên Phu et des humi
48 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
67serait agir en « bellicistes », puisque ce serait fermer l’Europe aux armées rouges. Au lendemain de la chute de Diên Biên Phu
49 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
68u seul fait qu’il n’est pas une personne. Mais le ferment du christianisme originel, son exigence de l’absolu réalisé dans cett
50 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
69’une telle idée provienne d’un monde suffisant et fermé sur soi. Cette « voie négative » de la science nous conduit à l’incon
51 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
70 de nos richesses tarissent. De grands marchés se ferment à nos produits. Des empires concurrents se dressent. Ainsi, au moment
52 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
71els. Autant d’occasions de tricher, de mentir, de fermer les yeux, et de parler de progrès en vous faisant les poches. La fame
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
72Empire, plutôt que lui sous leurs coups. Ils vont fermer le cycle, et tout recommencera : grégarisme magique et liens du sang,
73ve. Le Parti lui aussi offre une Communauté, mais fermée et par suite régressive. Cette double possibilité communautaire exist
54 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
74u seul fait qu’il n’est pas une personne. Mais le ferment du christianisme originel, son exigence de l’absolu réalisé dans cett
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
75ensemble une longue réaction de défense contre le ferment de révolution introduit dans le monde par l’Évangile. (J’ai dit plus
56 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
76’une telle idée provienne d’un monde suffisant et fermé sur soi. Cette « voie négative » de la science nous conduit à l’Incon
57 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
77ensemble une longue réaction de défense contre le ferment de révolution introduit dans le monde par l’Évangile. (J’ai dit plus
58 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
78dmis que l’essence d’un club est d’être ouvert et fermé à la fois ; car autrement il ne serait pas un club, mais un syndicat
59 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
79de rassurer et de bluffer. Il doit être ouvert et fermé. Étrange et familier. Attirant et redoutable. En un mot qui dit tout 
60 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
80’en aurez plus que 200 et la troisième année vous fermerez. » Or cette Guilde compte aujourd’hui 90 000 membres, lecteurs nouvea
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
81ontraints par leur système, à la fois efficace et fermé, d’éliminer ou de refouler. Il s’agit ici d’une recherche, et non pas
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
82stique mais la sobriété spirituelle, elle a voulu fermer les yeux sur la réalité même du sexe : interdit d’en parler, sauf du
63 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
83t quelle solitude ! … Tout près de là, un bosquet fermé de haies, porte le nom d’« Enclos fatal »… L’animation des huit chemi
84ndant le siècle des lumières. « Comme on voit, en fermant les yeux, une statue noire à la place de la blanche que l’on vient de
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
85rs, vous mena dans ses galeries, desquelles ayant fermé les portes il vous embrassa par deux fois, puis loua les vertus du Ro
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
86 Der geschlossene Handelsstaat (L’État commercial fermé) 149 publié en 1800. Les peuples du monde antique étaient séparés l
87 ferme, en tant qu’État commercial comme il s’est fermé en ce qui concerne sa législation et sa fonction de juge. 150 Faut
88irer les conséquences logiques de ces prémisses : fermer les États, interdire entre eux les échanges, diversifier leurs monnai
89r ont besoin de voyager hors de l’État commercial fermé : il ne doit pas être permis plus longtemps à une vaine curiosité et
90s. 153 Il est évident que dans une nation ainsi fermée, dont les membres ne vivent qu’entre eux et fort peu avec des étrange
91ils ont partagé entre eux tout le reste. Nul État fermé ne supprimera ce lien, il le favorisera plutôt, car l’enrichissement
92st que l’Europe ne peut se concevoir comme entité fermée ou monade autonome. Elle est fonctionnellement liée au monde. Il le d
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
93r le continent tout entier en l’« État commercial fermé » que réclamait Fichte ! Mais c’est en réalité l’imagination de l’Hum
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
94et opposant au nationalisme abstrait, niveleur et fermé, d’une part l’union pacifique des peuples, d’autre part la renaissanc
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
95iques. Avec la fin de sa carrière, nous voyons se fermer les cycles inaugurés par Herder, Kant et Novalis, et c’est pourquoi n
96e son « Système » porte la même date que « l’État fermé » de Fichte et l’essai sur l’Europe de Gentz. Ami de Novalis dans sa
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
97une façon générale, à celle d’une simple nation « fermée », étant donné les rapports étroits, déterminants pour son évolution,
98lus la force nue aura le dessus et la consigne de fermer son bec sera donnée partout. Friedrich Nietzsche (1844-1900) couronn
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
99 La passion marxiste se rattache plutôt au vieux ferment d’Israël, à la fois destructeur et chargé d’un espoir indestructiblem
100ion logique fait éclater la logique. La cohérence fermée de la connaissance se trouve sacrifiée en faveur d’une recherche infi
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
101ronte toujours l’avenir et qui ne prétende pas le fermer dans une forme particulière et contingente, le seul qui résiste à la
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
102comme le plus « typiquement national » et le plus fermé aux échanges 318  : L’unité de la culture européenne est un sujet tr
73 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
103t quelle solitude ! … Tout près de là, un bosquet fermé de haies, porte le nom d’« Enclos fatal »… L’animation des huit chemi
74 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
104endant le siècle des Lumières. Comme on voit, en fermant les yeux, une statue noire à la place de la blanche que l’on vient de
75 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
105e ne pas pousser à bout les Allemands de l’Est en fermant la dernière issue qu’ils voient encore vers un avenir plus libre. Pri
76 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
106é au centre du continent. Il doit être facile à fermer et à défendre en temps de troubles, mais d’accès facile en temps de p
77 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
107 qui ne peuvent défendre leur « vérité » qu’en se fermant méthodiquement sur elles-mêmes, acceptant ainsi de n’être peut-être p
78 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
108 qui ne peuvent défendre leur « vérité » qu’en se fermant méthodiquement sur elles-mêmes, acceptant ainsi de n’être peut-être p
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
109. Dans ces trois villes, d’ailleurs, un patriciat fermé se constitue dès l’époque de la Réforme. Il intègre, à Genève surtout
80 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
110é au centre du continent. Il doit être facile à fermer et à défendre en temps de troubles, mais d’accès facile en temps de p
81 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
111e caractère d’universalité. Il se rêve et se veut fermé, complet, suffisant en soi tant pour sa culture que pour son économie
82 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
112extracontinentales (ce qui est tout naturel) mais fermée à la diffusion de produits spécifiquement européens. Nationalisation
113opéenne » synthétique, valable pour nous seuls et fermée sur elle-même : ce serait trahir le génie de l’Europe, le couper de s
114 dénoncer en bonne conscience les régimes de cité fermée, dont le symbole et le terme logique s’appelle le camp de concentrati
83 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
115 de nos richesses tarissent. De grands marchés se ferment à nos produits. Des empires concurrents se dressent. Ainsi, au moment
84 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
116bit l’aluminium, elle lui doit aussi sa richesse. Fermer les usines condamnerait la vallée à la misère. Elle préfère encore la
85 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
117 qui ne peuvent défendre leur « vérité » qu’en se fermant méthodiquement sur elles-mêmes, en acceptant ainsi de n’être plus tou
86 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
118du même coup son arrêt de mort. C’est une culture fermée, donc décadente, et que le mouvement de l’histoire mondiale va tout s
87 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
119l’Europe, ce n’est pas à eux que j’écris : qu’ils ferment ma lettre à cette page. J’écris à ceux qui savent que l’Europe doit s
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
120e caractère d’universalité. Il se rêve et se veut fermé, complet, suffisant en soi tant pour sa culture que pour son économie
89 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
121est contenue sous des dehors trop polis. Une fois fermé le livre, on oublie son intrigue et la justesse de l’analyse pour ne
90 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
122uestion que de s’ouvrir à l’Europe, pourquoi nous fermer devant les travailleurs étrangers ? » C’est confondre deux sens bien
91 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
123 Plutonium mortel des centrales à fission, venant fermer avec une logique infernale (le nom l’indique et ce n’est pas un hasar
124te terrasse de petit restaurant sur une place que fermait au sud le haut mur grenat d’une église. On arrivait de la droite, on
125e aujourd’hui la moitié de la petite place, était fermé. Le troisième jour, je me suis vu nommé président du Bureau directeur
92 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
126date deux en tout. Windscale, enAngleterre, a été fermée depuis lors, La Hague est engrève au moment où j’écris. La conclusion
93 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
127’un fonctionnaire, un des membres du groupe assez fermé ou de la classe technicienne qui est l’État, dès le xviie siècle, s’
94 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
128ommant » ainsi ce qu’ils produisent en un circuit fermé qui ne leur laisse plus le temps de « faire des bêtises » comme dit l
129je mange, je puis marcher, regarder ce qui passe, fermer les yeux, méditer à loisir. Au volant, rien de pareil : tout ce que j
95 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
130 changent subitement de visage, se raidissent, se ferment à tout raisonnement, à toute discussion, à tout recours aux vérités f
96 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
131 Faut-il en inférer que la durée d’une communauté fermée serait proportionnelle à la rigueur de sa règle, et qu’à l’inverse, l
132ble. Voici le fait irrécusable : toute communauté fermée (ordre religieux ou commune de hippies) est par définition une except
133 par la minorité des responsables, relativement « fermée » par sa fonction. D’implantation régionale et de visée européenne, l
134ue les gouvernements se bornaient, par réflexe, à fermer leurs frontières !), c’est l’Europe des Régions fédérées qui émerge s
135er, et pour prier ensemble. Ici encore, le groupe fermé est devenu cellule mère d’une communauté ouverte, mieux : d’une école
136é aient inventé le modèle de communauté à la fois fermée et ouverte qui rende concevable la notion nouvelle de Communauté géné
137sponibilité aux ordres imprévisibles de l’Esprit. Fermée et ouverte à la fois : ce modèle de communauté va nous permettre d’af
97 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
138s en plus totalitaire, obligeant ses voisins à se fermer à leur tour, ce qui fera l’affaire des Russes et rendra pratiquement
98 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
139visibilité de la République française, idéalement fermée et sans dépendance de quiconque. Si elle s’ouvre, c’est pour rayonner
99 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
140it au bord des larmes ! Parfois aussi mes yeux se fermaient malgré moi, car j’avais travaillé toute la nuit et l’émotion me fait
141la mystique ? » Réponse : « C’est un petit jardin fermé qui s’ouvrira à Pâques. » (On sait que le hortus clausus est un symbo