1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1urels. Pour nous, nous développons un sens plutôt fictif de la responsabilité. Nous développons au vrai un hamlétisme. Notre p
2 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
2igences trop réelles, on leur accorde un triomphe fictif. Les dictatures modernes sont nées de tels chantages. Et l’on ne sait
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
3compris que leur égalité purement politique était fictive 54 qu’ils commencèrent à soupçonner la duperie. Il leur reste à comp
4te à comprendre que l’Égalité n’est pas seulement fictive, mais encore que sa revendication est nécessairement tyrannique. D’au
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
5e on va voir un film pour s’oublier dans un drame fictif, de cet homme affolé par la lecture de son journal, — mais qui porte
5 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
6compris que leur égalité purement politique était fictive 7 qu’ils commencèrent à soupçonner la duperie. Il leur reste à compr
7te à comprendre que l’Égalité n’est pas seulement fictive, mais encore que sa revendication est contre nature, et forcément tyr
6 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
850 . Il a pensé qu’il valait mieux tirer de faits fictifs des conséquences vraies, que de tirer comme M. Madelin des conséquenc
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
9Augustin, avec lequel Pétrarque tient ce dialogue fictif, lui répond : [p. 202] Tu connais très bien ton mal. Tout à l’heure
8 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
10e on va voir un film pour s’oublier dans un drame fictif, cet homme que la lecture de son journal effraie bien plus que les ab
9 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
11faut se libérer des règles. Gide, à l’interviewer fictif qui lui demandait ce qu’est l’éthique, répond : Une dépendance de l’e
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
12e beaucoup, dans ces répliques, mon interlocuteur fictif. En fait, le dialogue tourne court sur une allusion aux experts ou au
11 1948, Suite neuchâteloise. V
13 l’on veut. Rien d’autre qu’un pouvoir sans doute fictif, et que peut-être ils négligèrent, celui de se sentir chez soi dans l
12 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
14idérons d’abord le caractère des deux héros, l’un fictif et l’autre réel. Hamlet, jeune prince royal, est un intellectuel. Il
15 Kierkegaard. Le drame de Kierkegaard n’a pas été fictif. Il n’a pas été joué et ne saurait l’être. Il a été vécu et souffert
13 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
16ent de s’en tenir à leur souveraineté, d’ailleurs fictive. Que se passe-t-il alors ? La France, ayant refusé l’Europe au nom de
14 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
17 individualité qu’en sacrifiant leur souveraineté fictive. » C’est ainsi que l’on doit rassurer ceux qui tremblent, disent-ils,
15 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
18 individualité qu’en sacrifiant leur souveraineté fictive. » (Étant entendu que l’accent porte sur fictive.) C’est ainsi que l’
19 fictive. » (Étant entendu que l’accent porte sur fictive.) C’est ainsi que l’on doit rassurer ceux qui tremblent, disent-ils,
16 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
20vertus au xixe siècle et sont devenues en partie fictives : aucun de nos pays ne peut se défendre seul plus de quelques heures 
17 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
21, sous prétexte de sauvegarder sa sacro-sainte et fictive « souveraineté » par rapport aux voisins européens. Certes, ce sont d
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
22idérons d’abord le caractère des deux héros, l’un fictif et l’autre réel. Hamlet, jeune prince royal, est un intellectuel. Il
23 Kierkegaard. Le drame de Kierkegaard n’a pas été fictif. Il n’a pas été joué et ne saurait l’être. Il a été vécu et souffert
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
24es que je n’ai pas connues et sur des personnages fictifs, donc incapables de me réfuter. [p. 161] Un complot de protestants T
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25e moyen » des autres peuples, support ou résultat fictif des statistiques. Voilà qui surprendra, s’agissant d’un pays exceptio
21 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
26e moyen » des autres peuples, support ou résultat fictif des statistiques. Voilà qui surprendra, s’agissant d’un pays exceptio
22 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
27vertus au xixe siècle et sont devenues en partie fictives : aucun de nos pays ne peut se défendre seul plus de quelques heures 
23 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
28, sous prétexte de sauvegarder sa sacro-sainte et fictive « souveraineté » par rapport aux voisins européens. Certes, ce sont d
24 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
29r les souverainetés nationales devenues largement fictives, et de créer un type nouveau de souveraineté commune, à l’échelle de
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
30ineté de ses membres ! Souveraineté plus ou moins fictive, direz-vous ? Raison de plus pour ne point s’épuiser à la combattre.
26 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
31e de la « psychologie » de personnages évidemment fictifs, sociologie des « milieux » et des classes conventionnelles, dont le
27 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
32e la « souveraineté » (d’ailleurs de plus en plus fictive) des États. Or, tous les problèmes concrets qui se posent dans cette
28 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
33u Gouvernement des Régions Cependant, les dangers fictifs ne doivent pas nous cacher les obstacles réels ; ni tant de craintes