1 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
1le Livre de Job. Il serait curieux d’en suivre la filiation, jusqu’au Soulier de Satin de Claudel : ce serait une sorte de généal
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
2re à son tour à une histoire des doctrines, à une filiation de systèmes, qu’elle décrit sortant les uns des autres, par un jeu pu
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3age. Je lui laisse le soin d’affirmer que telle « filiation » reste indémontrable « dans l’état actuel de nos connaissances », re
4 de personnages portent dans l’indication de leur filiation le nom de leur père nourricier… On recherchait comme pères nourricier
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
5à peu près contemporains ». On a donc supposé une filiation des cisterciens aux troubadours. M. Gilson réfute cette hypothèse en
6s d’Aroux. (Gaston Paris établissant vers 1880 la filiation troubadours-trouvères-roman breton ; Asin Palacios et Luigi Valli rep
5 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
7 problème des rapports entre ces deux cultures en filiation n’aurait rien d’irritant ni de grave, si l’Amérique ne disposait — à
6 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
8 problème des rapports entre ces deux cultures en filiation n’aurait rien d’irritant ni de grave, si l’Amérique ne disposait — à
7 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
9emblent nées les unes des autres par une sorte de filiation raisonnable. Il y eut d’abord les artisans du tissage, pendant des si
8 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
10homme, lui-même démiurge délégué par Dieu 35 . La filiation des alchimistes aux chimistes paraît moins importante, du point de vu
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
11homme, lui-même démiurge délégué par Dieu 73 . La filiation des alchimistes aux chimistes paraît moins importante, du point de vu
10 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
12le Livre de Job. Il serait curieux d’en suivre la filiation, jusqu’au Soulier de satin, de Claudel : ce serait une sorte de généa
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
13 donc du péché, plutôt que le signe positif d’une filiation divine… 6 En revanche, les Églises chrétiennes, suivies jusqu’à nos
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
14thique, ou de psychologie. L’Histoire constate la filiation des mythes, puis leurs retours, et enfin leur coexistence statistique
15égir telle d’entre elles, Tristan telle autre. La filiation des mythes ne pose guère de problèmes. La légende de Tristan date du
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
16le Livre de Job. Il serait curieux d’en suivre la filiation, jusqu’au Soulier de satin, de Claudel : ce serait une sorte de généa
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
17nale. Pas une seule fois. Mais constamment, de sa filiation céleste, aussi promise à ceux qui aiment, « car quiconque aime est né
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
18ar ceux qui la pratiquent sans art. À travers des filiations de signes et de sons qu’il est parfois possible d’établir sans équivo
16 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
19thique, ou de psychologie. L’Histoire constate la filiation des mythes, puis leurs retours, et enfin leur coexistence statistique
20égir telle d’entre elles, Tristan telle autre. La filiation des mythes ne pose guère de problèmes. La légende de Tristan date du
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
21s industries naissent les unes des autres par une filiation raisonnable. Pour fournir des machines aux tisserands et filateurs de
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
22ur thème « L’Esprit européen ». Et j’ai marqué la filiation — trop mal connue — qui va de Hertenstein au congrès de Montreux, du