1 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
1re-train, tenta de se raidir, enfin croula sur le flanc, accomplissant sa destinée. Quelques secondes encore elle cligna des
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
2 sectateurs, désignant d’un doigt impitoyable son flanc déjà meurtri, la suivaient en hurlant : « Bas-toi là, bas-toi là ! »…
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
33] un pis-aller, dont la méthode est le tirage au flanc lucratif, dont l’esprit est la jalousie rancie armée de pédantisme, e
4 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
4ises dans le Danube, froide et nue, mais dans son flanc une grotte s’illumine, et la Vierge y sourit. Le château royal avec s
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5eine visible dans les vignes, à peine détachée du flanc de la colline, pour que les vents ne l’emportent pas. L’après-midi es
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
6es atomes que nous sommes peuvent trouver sur ses flancs l’occasion d’une lutte… elle ignorera toujours ces victoires. » Nous
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7eine visible dans les vignes, à peine détachée du flanc de la colline (pour que les vents ne l’emportent pas), un beau nid de
8 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
8her à ses producteurs, de la haine qui se bat les flancs. p. 194 a. « À l’index (Première liste) », Esprit, Paris, n° 1,
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
9iers, un paysage de primitifs italiens. Le mas au flanc de la colline, déjà dans l’ombre, paraissait désert. Nous nous sommes
10tterrant ». La petite chienne est couchée, sur le flanc, haletant doucement, l’arrière-train tuméfié. Autour d’elle, éparpill
11 girouette. Derrière la maison de maîtres, sur le flanc de la montagne, un jardin en terrasses, enclos de très hauts murs. À
10 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
12tterrant ». La petite chienne est couchée, sur le flanc, haletant doucement, l’arrière-train tuméfié. Autour d’elle éparpillé
13e girouette. Derrière la maison de maître, sur le flanc de la montagne, un jardin en terrasses, enclos de très hauts murs. À
11 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
14e dans le hangar de la grosse voiture et tâte ses flancs jusqu’à ce que je rencontre l’ouverture de la boîte aux lettres. De l
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
15 mais il double la cinquième gorgée parce que, du flanc de Jésus, coula du sang et de l’eau. Voilà la sanctification de la vi
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
16s dieux m’en sont témoins, ces dieux qui dans mon flanc Ont allumé le feu fatal à tout mon sang. (II, 3.) [p. 224] Et voic
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
17sage par la Suisse, qui les découvrirait sur leur flanc. Mais vous savez fort bien que cette raison dite d’équilibre stratégi
15 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
18né dans sa vitesse régulière, qui serpentait d’un flanc à l’autre, disparaissait, reparaissait, contournait la colline de Was
16 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
19ées comme les pièces d’un jeu de domino — dort au flanc d’une légère ondulation de la pampa. Tout auprès, le vieux ranch de R
20mes pieds la quittent. Déjà le bateau décolle son flanc du quai. Des œillets volent et tombent dans l’eau noire. C’est une je
17 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
21s ! » Remarquons que les Russes ne prêtent pas le flanc à des critiques de ce genre parce qu’ils ne publient rien, interdisen
18 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
22be, puis ces ruelles de Buda, qui montent sur les flancs d’un énorme rocher en pleine ville, que domine la statue de saint Gel
19 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
23eau ! Remarquons que les Russes ne prêtent pas le flanc à des critiques de ce genre parce qu’ils ne publient rien, interdisen
20 1948, Suite neuchâteloise. VII
24es pentes, échevelées de châtaigniers. Contre les flancs du noir Monte Baldo coiffé de neige, sur l’autre rive, un orage s’ill
21 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
25es pentes, échevelées de châtaigniers. Contre les flancs du noir Monte Baldo coiffé de neige, sur l’autre rive, un orage s’ill
22 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
26s frôler les vaches accroupies ou couchées sur le flanc en plein milieu de la chaussée. Mieux vaut aller à pied le long des é
23 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
27t Glaris, c’est Saint Gall, qui restent collés au flanc de la masse compacte. Quelques mouvements de bascule encore, et voilà
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
28tée Ainsi Europe confia au taureau séducteur son flanc de neige, Europe, devant les monstres pullulant sur la mer et les piè
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
29ache marquée d’une pleine lune blanche sur chaque flanc, la chasse devant lui sans répit à travers toute la Béotie, jusqu’à c
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
30u fond du défilé 17 . Sur les crêtes dominant son flanc gauche apparaissent les terribles Schwyzois. Les pieds munis de cramp
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
31taillons de sapins noirs montent la garde sur les flancs de la vallée. Vers la fin du xixe siècle, la population est piétiste