1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
1ropos (décembre 1926) a Une mauvaise humeur qui flotte dans l’air nous proposerait de débuter par l’inévitable discours sur
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
2a conscience éteinte ne la dirige plus et qu’elle flotte au hasard, sans but et sans attaches, cherchant uniquement à se satis
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
3 buis qui s’éteignent par degrés. Un peu de nuage flotte sur le bassin, grand œil vide où paraît le vertige. Voici que cèdent
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4on à la fois distraite et nourrie par tout ce qui flotte dans l’air, rampe, gratte le sol, pique, bruisse exquisement au vent.
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
592, — en passant par les drakkars norvégiens, les flottes anglaises des guerres de religion et les expéditions de saumoniers. U
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
6rre — en passant par les drakkars norvégiens, les flottes anglaises des guerres de religion et les expéditions de saumoniers. U
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7 maisons à vendre ou à louer. Sur les plus belles flotte un drapeau à croix gammée, et la plaque de la grille indique le siège
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
8sent plus porté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il erre, il n’offre plus de résistance aux courants d’opinion, aux m
9 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
9sent plus porté au sein d’un groupe. Déraciné, il flotte, il erre, il n’offre plus de résistance aux courants d’opinion, aux m
10 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
10tagent mon avis sur l’inutilité des armées et des flottes de l’air ou de la mer, cependant que les généraux, les journalistes e
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
11tagent mon avis sur l’inutilité des armées et des flottes de l’air ou de la mer, cependant que les généraux, les journalistes e
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
12let, deux ou trois bombes seraient jetées sur une flotte sacrifiée de cent bâtiments de guerre, dont plusieurs cuirassés, croi
13nt filmés. 2. Au jour J, les cent bâtiments de la flotte de guerre réunis dans la baie de Bikini pour subir l’épreuve atomique
14e pour des raisons de politique générale. Avec la flotte sacrifiée de Bikini, c’est le prestige de l’uniforme, symboliquement,
13 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
15illet, une ou deux bombes seraient jetées sur une flotte de cent bâtiments de guerre réunie dans la baie de Bikini, Pacifique.
16nt filmés. 2° Au jour J, les cent bâtiments de la flotte de guerre réunis dans la baie de Bikini pour subir l’épreuve atomique
17t, — même si l’on renonce à l’expérience. Avec la flotte sacrifiée à Bikini, c’est le prestige de l’Uniforme, symboliquement,
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
18t accaparé au passage tout ce trafic maritime. La flotte arabe était très supérieure à celle des Ibériques au xve siècle, mai
15 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
19ant lu quelque part que le drapeau à croix gammée flotte sur Hambourg et que la jeunesse allemande a oublié les Camps, en dédu
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
20monde arabe, et surtout à la défaite subie par la flotte musulmane devant Byzance, dès 718 48 . Mais il y a cette chronique de
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
21chrétienté. Mais don Juan d’Autriche a battu leur flotte à Lépante en 1571. Ne voit-on pas que les guerres intestines font plu
22sent de vivre sous ce joug, n’émigrent en grandes flottes vers le Nouveau Monde. Mais là-même, ils ne seront pas à l’abri des a
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
23 temples de Balbeck et de Jérusalem ? Où sont ces flottes de Tyr, ces chantiers d’Arad, ces ateliers de Sidon, et cette multitu
24s, ses villes habitées par un peuple immense, ses flottes répandues sur toutes les mers, ses ports couverts des tributs de l’un
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
25s canaux, s’approprie les mers en les couvrant de flottes, remplit les lointains continents de colonies, sonde les mystères de
20 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
26Nation et l’État des Jacobins ; une idéologie qui flotte dans les airs prête à s’abattre sur nos terres comme nuée de sauterel