1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1émocratie des plaisirs achetés au détail dans une foire éclatante de faux luxe. La misère est de voir ici des femmes aussi ra
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
2des programmes et dont les classes sont de vraies foires ; ils ont toute mon amitié. Cela me permet de leur faire [p. 39] rema
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
3ains livrés à la démocratie des plaisirs dans une foire éclatante de faux luxe. La misère, c’est de voir ici des femmes aussi
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
4du calendrier des marées, de l’heure matinale des foires, dans les districts ruraux, et ailleurs de l’entrée et de la sortie d
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5 barbe et des veaux à deux têtes qu’on montre aux foires. On dit que nous avons trahi l’esprit : mais l’esprit n’a pas besoin
6toutes vendues, Monsieur Dumas ! — (C’est jour de foire.) — Allons, tant mieux, fait l’homme. Et si des fois on vous en deman
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
7be une palissade mal jointe. Quelques échoppes de foire bordent le trottoir, débits de boisson, de tabac, légumes défraîchis.
7 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
8du calendrier des marées, de l’heure matinale des foires, dans les districts ruraux, et ailleurs de l’entrée et de la sortie d
8 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
9. Et cinquante autres personnages, des foules aux foires, la vie commune du bourg et des paroisses. C’est vraiment toute l’hum
9 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
10 barbe et des veaux à deux têtes qu’on montre aux foires. On dit que nous avons trahi l’esprit : mais l’esprit n’a pas besoin
10 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
11a rumeur assourdissante des petites trompettes de foire et des crécelles, GI Joe, le combattant moyen, se dira : « Well, c’ét
11 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
12a rumeur assourdissante des petites trompettes de foire et des crécelles, GI Joe, le combattant moyen, se dira : « Well, c’ét
12 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
13a rumeur assourdissante des petites trompettes de foire et des crécelles, GI Joe, le combattant moyen, se dira : « Well, c’ét
13 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
14s et de reliefs rococo, qui évoque un pavillon de foire et qui est un temple. En réalité toute cette cour, avec les vaches et
14 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
15 fait dessécher les marais du pays Il établit des foires et des marchés Il nourrit les habitants pendant la disette de 1771 F
15 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
16 fait dessécher les marais du pays Il établit des foires et des marchés Il nourrit les habitants pendant la disette de 1771.
16 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
17à l’occasion d’une réunion qui coïncidait avec la Foire internationale du Livre, à Francfort : « … choisir d’un commun accord
17 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
18ient de recevoir le Prix de la paix, décerné à la Foire du livre de Francfort. L’Allemagne enfin le redécouvre. Qui va le tra
18 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
19 de la grand-messe, la place du marché le jour de foire. Évocation [p. 274] d’une Grèce antique, un tantinet idyllique. Cette
19 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
20médiats lors du discours tenu par le Général à la Foire de Lyon de 1968. À la séculaire centralisation étatique, qui avait fa
20 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
21 moi, j’ai eu l’impertinence de proposer le mot « foire », parce que cela me paraît conforme à l’étymologie. Foire vient, à l
22parce que cela me paraît conforme à l’étymologie. Foire vient, à la fois, de forum, place publique où on réunit beaucoup de m
23-là dans ce qui va se passer à Budapest. Et puis, foire vient aussi de feria, jour férié, et là, cela voudrait dire que ce fo