1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
1Psychanalyse de l’Amérique, le célèbre philosophe fondateur de l’École de la Sagesse de Darmstadt vient de donner au Trocadéro tr
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
2 protestant. On ne peut le comparer qu’aux grands fondateurs du christianisme, à Luther, à Calvin. Tous les autres paraissent peti
3 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
3-à-dire à la mode. Il fallut la petite équipe des fondateurs de la Nouvelle Revue française pour imposer, par l’effet d’un snobism
4 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
4 où, constamment, il reproduit la démarche de ses fondateurs : le retour à l’Évangile débarrassé de tous les adoucissements dogmat
5 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
5cquérir de la renommée. Et les pirates siciliens, fondateurs du capitalisme commercial, sont souvent cités [p. 204] comme les prem
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
6 protestant. On ne peut le comparer qu’aux grands fondateurs du christianisme, à Luther, à Calvin. Tous les autres paraissent peti
7 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
7’abord Calvin était chef de parti ; qui plus est, fondateur d’Église ; donc doublement conscient de la responsabilité de ses paro
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jacques Benoist-Méchin, Histoire de l’armée allemande depuis l’armistice (mars 1937)
8rticulièrement l’attention : le colonel Maercker, fondateur des fameux corps-francs qui réduisirent les révoltes ouvrières et sép
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9es. On tire sur un tyran, ou sur un roi, mais les fondateurs de religion sont réservés à d’autres catastrophes. Je sais qu’il y a
10 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
10s compté à ses yeux. La religion dont il était le fondateur voulait le sacrifice sanglant (ou son symbole), le viol de la victime
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
11orientale 101 . L’auteur compare, puis oppose le fondateur de la mystique allemande au xive siècle. Maître Eckhart, et le mysti
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
12ifiant ses reliques miraculeuses et ses héroïques fondateurs. Il est compréhensible que ces chansons de clercs parlent très peu ou
13 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
13 Joachim von Watt, ou Vadian, le savant humaniste fondateur de l’Église de St-Gall, décrit la vie de Nicolas dans un ouvrage sur
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
14cquérir de la renommée. Et les pirates siciliens, fondateurs du capitalisme commercial, sont souvent cités comme les premiers type
15 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
15e à réfuter leurs calomnies. Lorsque les noms des fondateurs de la Ligue eurent paru, suivis des noms de personnalités qui déclara
16 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
16e peut pas négliger sans risques graves. Tous les fondateurs de régimes savent que pour créer une communauté nouvelle, il faut cré
17 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
17es. On tire sur un tyran, ou sur un roi, mais les fondateurs de religion sont réservés à d’autres catastrophes. Certes, il y a des
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
18r grand protestant. On ne peut le comparer qu’aux fondateurs du christianisme… Tous les autres paraissent petits à côté de lui. La
19 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
19d’école, le souvenir de trois députés des cantons fondateurs de la Confédération, croisant leur main gauche tandis qu’ils lèvent l
20 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
20rgeoise » comprenant les descendants des familles fondatrices, et la commune politique, qui englobe les agrégés de plus fraîche dat
21illée. Les radicaux, dont les ancêtres furent les fondateurs de l’État fédéral, gardent aujourd’hui trois représentants au Conseil
21 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
22 en Suisse une cause historique très précise. Les fondateurs de la Confédération moderne, c’est-à-dire les radicaux, ont été condu
22 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
23savantes et passionnées, les travaux des conciles fondateurs de notre conception occidentale de l’homme, Athanase, Grégoire et Bas
23 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
24s aux piétistes allemands, et de ces derniers aux fondateurs de nombreuses industries modernes. Léonard Euler, piétiste de Bâle, n
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
25lysse au cœur chrétien, d’origine juive, qui sera fondateur d’Empire. Et son vrai nom est Cristobal Colon 50 . Son vrai nom selon
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
26s aux piétistes allemands, et de ces derniers aux fondateurs de nombreuses industries modernes. Léonard Euler, piétiste de Bâle, n
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
2758] le « Père de l’Inde moderne », Ram Mohan Roy, fondateur du Brahmo Samaj, dont les disciples, en retour, ont donné de la pensé
27 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
28st qu’ils oubliaient l’origine, l’acte initial et fondateur de la première des Républiques françaises : la mise à mort du Roi, ce
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
29’objet. Enfin ceci : « Ainsi que Bodhidharma (le fondateur du Zen) l’a déclaré, Zen ne se soucie pas de disserter sur des notion
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
306), dominicain, professeur à Salamanque, l’un des fondateurs, avec Suarez, du droit des gens, célèbre auteur du De Indis, citons d
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
31que ce roi descend du fils aîné de Japhet, Gomer, fondateur de la race gallique au témoignage de Josèphe… Toutefois, Postel est l
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
32 la différence de ses prédécesseurs, fut un grand fondateur d’État : « le Lycurgue moderne » dira de lui Montesquieu. Fils d’un r
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
33erreur, économiste, ingénieur, écrivain, et futur fondateur d’une secte religieuse, publiait un plan d’États-Unis d’Europe d’une
34s au Pape, « grand Démiurge de la civilisation », fondateur de la « monarchie européenne » et « source de la souveraineté de l’Eu
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
35erder. L’humanisme nouveau, celui qui inspire les fondateurs de l’instruction publique obligatoire, se présente comme anticosmopol
36t son machiavélisme anti-européen, c’est chez les fondateurs du communisme, Engels et Marx, qu’on les trouvera. Karl Friedrich Mar
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
37z aux prêtres. On a évoqué tous les sauveurs, les fondateurs, les protecteurs, les martyrs, les héros, les pères des patries, les
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
38nces qui les différencient ne le sont pas moins.) Fondateur de la phénoménologie, maître de Heidegger et de la plupart des philos
36 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
39objet. » Enfin ceci : « Ainsi que Bodhidharma (le fondateur du Zen) l’a déclaré, Zen ne se soucie pas de disserter sur des notion
37 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
40au cœur chrétien, probablement juif d’origine, et fondateur d’empire — mais pour d’autres… Tout en lui, et d’abord son vrai nom q
38 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
41e de l’Europe, de William Penn, quaker anglais et fondateur d’État en Amérique, 1692. S’y ajoutera, au début du xviiie siècle, u
42à Churchill. Du Réveil universel de Comenius 29 , fondateur de la pédagogie moderne, précurseur visionnaire du mouvement œcuméniq
43trois cents ans.) De l’Essay de William Penn 30 , fondateur, gouverneur et presque roi de la Pennsylvanie, relevons surtout le pa
39 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
44 principes de cette formation, contre ses propres fondateurs, longtemps raillés par son parti, et à plus d’une reprise par lui-mêm
40 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
45n militant pour la cause du fédéralisme européen. Fondateur et président du Congrès européen pour la liberté de la culture s , so
41 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour une métropole régionale Aix-Marseille-Étang de Berre [Avant-propos] (juillet 1963)
46ne des festivals de musique, dont il fut l’un des fondateurs, un festival doit être tout d’abord représentatif d’un genius loci, d
42 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
47urnaux de la Jeune Europe. C’est en Suisse que le fondateur du Mouvement paneuropéen, le comte Coudenhove-Kalergi, établit son qu
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
48ès Morat, patricien de Fribourg et descendant des fondateurs de la Suisse primitive, un lyrique de la terre sacrée, des morts sacr
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
49nevois qui devait plus tard devenir l’un des cinq fondateurs de la Croix-Rouge) battit en quelques semaines les troupes des canton
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
50rgeoise » comprenant les descendants des familles fondatrices, et la commune politique, qui englobe aussi les agrégés de plus fraîc
51 tous. Les radicaux, dont les ancêtres furent les fondateurs de l’État fédéral, ont gardé très longtemps quatre représentants au C
52s Indépendants, il reflète la personnalité de son fondateur, G. Duttweiler. La gauche socialiste ne professe plus qu’un marxisme
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
53 son enfance et sa jeunesse, puis il fut l’un des fondateurs du Bauhaus et vécut en Allemagne longtemps. Revenu en Suisse en 1933
54et Psychologie » (au titre caractéristique) et le fondateur de la première chaire et du premier laboratoire de psychophysiologie,
55moire a paru deux ans plus tôt, faisant de lui le fondateur des sciences humaines telles qu’on les comprend aujourd’hui. On n’est
56ces en Suisse, nous avons trouvé Paracelse 112 , fondateur d’une médecine à la fois expérimentale et intuitive, attentive aux pr
57 en Suisse une cause historique très précise. Les fondateurs de la Confédération moderne, les radicaux, ont été conduits par le so
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
58urnaux de la Jeune Europe. C’est en Suisse que le fondateur du Mouvement paneuropéen, le comte Coudenhove-Kalergi, établit son qu
48 1967, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). J. Robert Oppenheimer (25 février 1967)
59rès, méditatif, je songeais à la race du pharaon, fondateur dans cet autre désert d’El-Amarna, d’une cité du Soleil absolu : il e
49 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
60 poète, paroles de prophète, c’est autant dire de fondateur. Ce que l’écrivain doit au monde et à l’événement, c’est de les créer
50 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
61» nous est connu : c’est celui qu’ont élaboré les fondateurs de la philosophie occidentale dans le dialogue opposant les Éléates a
51 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
62 poète, paroles de prophète, c’est autant dire de fondateur. Ce que l’écrivain doit au monde et à l’événement, c’est de les créer
52 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
63re de l’Europe de William Penn, quaker anglais et fondateur d’un grand État américain, en 1692 ; à quoi s’ajouteront deux Projets
53 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
64» nous est connu : c’est celui qu’ont élaboré les fondateurs de la philosophie [p. 119] occidentale dans le dialogue opposant les
54 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
65» nous est connu : c’est celui qu’ont élaboré les fondateurs de la philosophie occidentale dans le dialogue opposant les Eléates a
55 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
66unauté. Très vite, le magnétisme qui émane de son fondateur attire à Fontevrault « les plus célèbres beautés de l’époque », parmi
67, c’est Robert d’Arbrissel, honoré par le pape et fondateur d’une vingtaine de couvents. Au surplus, l’hérésie cathare n’est pas
56 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
68ui demande ce qu’il pense du commandant Cousteau, fondateur d’un Institut d’études sous-marines et champion de la lutte contre la
57 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
69uart des étudiants étaient les fils et filles des fondateurs du Forum européen. Petite observation lourde d’enseignements évidemme
70er qu’il est service public. Enfin, l’un des deux fondateurs du Club de Rome, Alexander King, ancien directeur général des affaire
58 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
71 dernier représentant de la grande génération des fondateurs de la physique nucléaire, déclarait : « Les gouvernements écoutent le
59 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
72son essence abstraite dans les Codes et les Actes fondateurs. Or, ces hommes de l’État se défendront. Rompus à l’art de la déclara
60 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
73es. On tire sur un tyran, ou sur un roi, mais les fondateurs de religion sont réservés à d’autres catastrophes. Le Führer déclarai
74nt nationale, Hitler se voit dans la situation du fondateur de religion, au sens premier du terme : religio, lien renoué. Au sort
61 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
75épublique, ouvrage en six livres paru en 1576, ce fondateur français de la science politique donne, en effet, pour évidence, que
76 qui ne connaît au-dessus de lui que la pensée du fondateur — de Marx à Mao par Lénine — dont il est le seul interprète. Althusi
62 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
77besoins les plus hauts et les plus singuliers des fondateurs et de leurs compagnons de la première heure, car les uns et les autre
78rée d’une communauté au-delà de la génération des fondateurs.   Toutefois, cette durée limitée des communes librement constituées
63 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
79La bataille que vous livrez ici est exemplaire et fondatrice. Nos manuels d’histoire suisse nous ont appris à célébrer les combatt
64 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
80é, auquel se réfèrent sans défaut actes et pactes fondateurs. L’Amérique est l’exemple mémorable, unique au monde, d’une nation qu
81ps, l’Europe se voit jetée comme les treize États fondateurs des USA, en situation d’urgence des périls et de rejet de la colonisa
65 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Avertissement
82telle, Genève. Alexander King, Économiste, membre fondateur du Club de Rome, Paris. Alexandre Marc, Professeur à l’Institut des h
66 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
83xelles ou CEE : peu d’idées neuves depuis celles, fondatrices, de Jean Monnet et de son équipe ; peu de pays membres (moins de la m
84 européenne a réalisée dès 1968 pour les six pays fondateurs de la Communauté, et qui est effective depuis 1977 pour l’ensemble de
67 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
85ation ni un mouvement. Dernière étape des congrès fondateurs : Lausanne, décembre 1949, la Conférence européenne de la culture. Ic
68 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
86, le Ciel son toit. — bouddhisme : selon l’un des fondateurs de cette doctrine en Chine, « la non-demeure est la nature originelle
69 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
87derzaal — qui fut le siège de notre manifestation fondatrice, qu’il y avait pris part parmi les délégués français, et que bien des
88e professeur à la Faculté de droit de Poitiers et fondateur d’une organisation d’activistes, les Volontaires d’Europe, avec lesqu