1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1t autant attachée à chercher dans le seul moi les fondements d’une éthique. Presque tous sont hantés par la peur d’une morale qui
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2épris pour ce qu’ils appellent, ridiculement, les fondements mêmes de la société. » C’est avec le produit du vol d’un tronc de cha
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
3g le fameux, l’irrépressible argument du bonheur, fondement pratique de la morale courante. Presque tous les événements de son ro
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4plus insistante vénération du réel. Tel serait le fondement d’une morale des idées « par delà le logique et l’absurde ». Ah bien 
5 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
5culier, sommes-nous toujours assez conscients des fondements de notre foi pour récuser, dans « l’esprit protestant », tout ce qui
6lvin l’orthodoxe ne saurait l’être sans renier le fondement de sa croyance 34 . Or nous voyons le moralisme se développer précisé
6 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
7nts de vue le plus irrespirable à l’homme. 2° Les fondements idéologiques de ce monde sont morts ou n’en valent guère mieux, tant
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
8un fatalisme, à un pragmatisme historique dont le fondement matérialiste n’exige rien de moins qu’un acte de foi. Un tel mysticis
9on : la personne. Tel est en dernière analyse, le fondement, l’enjeu de la révolution nouvelle. Ici, je ne dirai plus nous, mais
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
10 3° que si l’on veut sauvegarder l’acte créateur, fondement humain de la personne, il faut légiférer à partir de cet acte. Il ne
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
11in dans l’homme, le sommet de ses hiérarchies, le fondement réel de sa liberté. On nous a reproché de ne pas définir la personne
12sonne apparaissent ainsi indivisibles. Tel est le fondement de toute dignité humaine. Ceci posé, nous constatons immédiatement qu
13u monstrueux la puissance abstraite de l’État. Le fondement de notre action est la liberté, le risque. L’autorité vient de la per
10 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
14foi, fût-ce même au mépris de sa vie : tel est le fondement de l’attitude de service et de sacrifice qui, dans tous les domaines,
11 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
15mon nom personnel. Quel est donc, nous dit-on, le fondement réel de la personne ? Est-ce une vue philosophique ? Est-ce une attit
12 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
16p. 79] IV Ni ange ni bête : ni gauche ni droite (Fondements théologiques d’une action politique) 18 En dépit de la vieille pol
17 Une phrase de Kierkegaard résume, à mon sens, le fondement et la seule direction possible de toute politique chrétienne : « L’ho
13 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
18foi, fût-ce même au mépris de sa vie : tel est le fondement de l’attitude de service et de sacrifice qui, dans tous les domaines,
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
19un fatalisme, à un pragmatisme historique dont le fondement matérialiste n’exige rien de moins qu’un acte de foi. Un tel mysticis
20n : la personne. Tel est, en dernière analyse, le fondement, l’enjeu de la révolution nouvelle. Ici ; je ne dirai plus nous mais
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
21Primauté du paraître sur l’être. La Personne : fondement de la Communauté La personne, c’est l’homme en acte, c’est-à-dire l’h
16 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
22 lorsqu’on se met à légiférer pratiquement sur le fondement de cette égalité abstraite. Car toutes les lois que l’on édicte alors
17 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
23mon nom personnel. Quel est donc, nous dit-on, le fondement réel de la personne ? Est-ce une vue philosophique ? Est-ce une attit
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
24 modes de vivre, je dirai plus : quelques-uns des fondements d’une éthique de l’être qu’il est urgent que les chrétiens opposent à
19 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
25ard que sa « catégorie du solitaire » est le seul fondement pratique d’une collectivité vraiment vivante. Cependant, il vaut mieu
20 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
26elations de responsabilité. Et voilà bien le seul fondement d’une communauté vivante. L’écrivain sera créateur dans la mesure où
27t de l’auteur avec son public. Une fois posés ces fondements spirituels d’une littérature rénovée, qu’aurions-nous la témérité et
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
28 nous est donné, dit Calvin, « comme substance et fondement de tout », nous avons à connaître cette vérité de la personne : qu’el
29éel que par l’apparition première de la personne, fondement nécessaire et suffisant de toute communauté vivante et progressive.
22 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
30e questionner, puisque ce pouvoir n’a pas d’autre fondement que l’ordre révélé par Jésus-Christ. Si le tu a le droit de venir tro
23 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
31ne pour un penseur qui a entrepris d’ébranler nos fondements. Si j’essaye de m’expliquer cette espèce de déception que me procure
32assemblées dans une formule unique qui renvoie au fondement même du christianisme : l’opposition du péché et de la foi. « Je ne f
24 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
33e la vocation humaine, c’est L’Ordre nouveau. Nos fondements spirituels, personnalistes, nous permettront, nous obligeront même à
25 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
34t les fins de la révolution. Elle nie et ruine le fondement même de la personne, mesure par excellence d’une société ouverte. L’e
26 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
35chose, d’essayer au moins une fois de partir d’un fondement vrai, d’une vision vraie de l’homme et de l’État, de reprendre les ch
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
36t, qui débordent l’ordre établi et qui minent ses fondements. À plusieurs moments de l’histoire, les hommes ont éprouvé ce phénomè
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
37la séparation entre la propriété et le travail le fondement de ses prétentions à la suprématie. Elle se servit à cette fin du moy
38ains bourgeois d’exprimer sans aucun scrupule les fondements secrets de leur puissance. Aussi les écrits [p. 40] des grands clercs
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
39 de la force et de la confiance jurée, de même le fondement du régime et de la mentalité bourgeoise, c’est la raison, vérité « gé
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
40ne va pas sans doctrine. ⁂ Lorsqu’on critique les fondements doctrinaux du régime de l’URSS, l’on s’attire d’ordinaire les reproch
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
41eau droit qui s’établit. Ses pensées dominent les fondements et la forme de l’ordre social et politique nouveau. » — « Le Führer e
32 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
42 vieillards. Dans cette tâche-là, je vois le seul fondement d’une nouvelle culture européenne… b) Il est faux que nous soyons ob
33 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
43in [p. 123] qu’il y engage tout ? Où trouver ce « fondement final » de toute communauté réelle et actuelle, ce telos qui anime to
44tion que je posais tout à l’heure : où trouver le fondement final de toute communauté réelle et actuelle ? je suis donc amené à r
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
45r le moment. La misère, dernier argument, dernier fondement de la communauté moderne. Elle est la toile de fond de tous nos drame
35 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
46ons rebâtir, il fallait commencer par refaire des fondements, et par les refaire dans l’esprit. Or ce travail est amorcé de tous c
36 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
47a formule, et dont je dis qu’il est la mesure, le fondement de la culture apte à régir une communauté nouvelle ? Il est bien vrai
48ment la primauté du risque sur la sécurité, comme fondement de toutes nos hiérarchies intellectuelles. Quatrième vertu : le goû
49ui questionne, dans l’instant. La personne est le fondement de la communauté, en ceci qu’elle est l’acte par lequel l’individu ré
37 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
50re, nous attendons qu’il aille jusqu’au terme. Le fondement dernier de la personne est témoignage. Témoigner, c’est peut-être ris
38 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
51 I. La culture soviétique Lorsqu’on critique les fondements doctrinaux du régime de l’URSS l’on s’attire d’ordinaire les reproche
52 vieillards. Dans cette tâche-là, je vois le seul fondement d’une nouvelle culture européenne… b) Il est faux que nous soyons obl
53r le moment. La misère, dernier argument, dernier fondement de la communauté moderne. Elle est la toile de fond de tous nos drame
39 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
54est sans doute en vertu d’une prudence qui est le fondement même de toute « politique ». Et si j’avoue et légitime la réalité de
40 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
55 Dans l’Église, une fois acceptés le Credo et son fondement qui est la Parole dite en nous par l’Esprit et attestée par l’Écritur
41 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
56t peu littéraires, s’attaquant en effet plutôt au fondement de toute littérature… Célibataire qui ne voulut épouser que l’élan vi
42 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
57est sans doute en vertu d’une prudence qui est le fondement même de toute « politique ». Et si j’avoue et légitime la réalité de
43 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
58ue Ramuz nous proposent touchent au contraire les fondements mêmes de notre vie dans la cité, de notre existence comme « Suisses »
44 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
59 source d’élévation du niveau matériel général et fondement économique d’une Europe fédérée. Mais dès le début, l’initiative indi
45 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
60aration des classes de l’autre, étaient les vrais fondements des mœurs. Seulement, il y a cette différence profonde entre le jacob
46 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
61ociété vivable, une commune mesure vivante sur le fondement de la personne, c’est-à-dire de l’individu à la fois libre et engagé,
47 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
62xpression du vouloir-vivre collectif 84 . Mais le fondement de ces trois refus était en vérité la doctrine de l’Amour, c’est-à-di
63 grande conquête de la culture occidentale, et le fondement solide de toute vie personnelle ; selon le second, l’union monogamiqu
48 1938, Esprit, articles (1932–1962). Suite à « La passion contre le mariage » (décembre 1938)
64« fait question », selon M. Lavaud, mais bien son fondement biblique, À propos de la lettre de Miatlev. — Non, je ne « prétends p
49 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
65d que » et « plus petit que » —, qui est aussi le fondement de toute mathématique. Ces remarques peuvent nous orienter vers une c
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
66ave que l’amour qu’elle cultive, et veut d’autres fondements qu’une belle fièvre. Les voies de cette révolution nous sont encore i
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
67nelles qui ne trouvaient point dans la Bible leur fondement 141  ». Mettons à part ce dernier trait, qui malgré tout rattache Mil
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
68pression du vouloir-vivre collectif 188 . Mais le fondement de ces trois refus était en vérité la doctrine de l’Amour, c’est-à-di
69 grande conquête de la culture occidentale, et le fondement solide de toute vie personnelle ; selon le second, l’union monogamiqu
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
70taoïste) — la seule un peu chrétienne, qui a pour fondement quelque chose qui se rapproche du mot « amour », est oubliée tout de
54 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
71 D’autre part, on nous montre le mariage comme le fondement essentiel de notre société. Mais la passion, par définition, reste ex
72idélité, qui me paraît en même temps le véritable fondement de la personnalité. Mais pour moi cette fidélité doit être observée e
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
73ne crise — et d’une crise qui met en question les fondements mêmes de la culture en Occident. Je voudrais vous montrer ce soir que
74 chacun de vous peut vérifier quotidiennement. Le fondement et le symbole de toute culture, c’est le langage. Or nous assistons a
75n être, c’est l’amitié humaine qui se détruit, le fondement même de toute communauté 16 . Alors paraît le règne de la force ! Si
56 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
76 que Ramuz nous propose touchent au contraire les fondements mêmes de notre vie dans la cité, de notre existence comme « Suisses »
57 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
77(comme nous aimons à dire en Suisse), le meilleur fondement de notre indépendance nationale, c’est encore notre foi personnelle.
78re amour de la vraie liberté, et cet amour est le fondement solide de toutes nos libertés civiques, comme aussi de notre résistan
58 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
79noncent aux appuis étrangers, et c’est le nouveau fondement de notre neutralité. Ils accommodent leurs exigences aux nécessités d
80es aux nécessités de l’union, et c’est le nouveau fondement de notre fédéralisme. Ainsi l’on a passé progressivement d’une allian
59 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
81e crise, — et d’une crise qui met en question les fondements mêmes de la culture en Occident. Je voudrais vous montrer ce soir que
82 chacun de vous peut vérifier quotidiennement. Le fondement et le symbole de toute culture, c’est le langage. Or nous assistons a
83n être, c’est l’amitié humaine qui se détruit, le fondement même de toute communauté. Alors paraît le règne de la force ! Si null
60 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
84t cela paraissait naturel, parce que le but et le fondement spirituel d’une paroisse étaient alors plus importants que tout. La f
61 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
85e par grande fidélité à l’autorité de l’Évangile, fondement unique et suffisant de la seule orthodoxie libératrice. ⁂ Si, malgré
62 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
86l’instant de la foi devient Pierre à son tour, et fondement de l’Église.) Mais lorsque Pierre se croit le possesseur du bien dont
63 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
87ui n’ont pas encore compris que la liberté est le fondement vivant de l’ordre ; qu’elle ne peut être donnée à personne, mais seul
64 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
88ard que sa « catégorie du solitaire » est le seul fondement pratique d’une collectivité vraiment vivante. Cependant, il vaut mieu
65 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
89 de la personne : le problème de sa liberté et du fondement dernier de sa responsabilité. Car la personne est dans la vie de l’in
90 Dans l’Église, une fois acceptés le Credo et son fondement, qui est la Parole dite en nous par l’Esprit et attestée par l’Écritu
66 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
91nde fidélité à l’autorité [p. 156] de l’Évangile, fondement unique et suffisant de la seule orthodoxie libératrice. II Retenons d
67 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
92re, nous attendons qu’il aille jusqu’au tenue. Le fondement dernier de la personne est témoignage. Témoigner, c’est risquer en dé
68 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
93e, cherchant une méthode de pensée plutôt que des fondements spirituels, compensant par la brusquerie de leurs jugements et un sty
69 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
94qu’on lui donne, en aucun cas elle ne manquera de fondements bibliques indiscutables. (Pour ma part, je n’en vois pas de meilleur
95 droits et les devoirs du particulier ont le même fondement que les droits et les devoirs de l’ensemble. Ils ne sont plus contrad
96 ce serait priver l’organisation politique de ses fondements spirituels. Mais accepter l’œcuménisme sans vouloir également le fédé
70 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
97r sera roi, etc. » Toutes ces méfiances sont sans fondements, toutes ces accusations injustes, à mon avis. Si nous vendons nos âme
71 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
98 fidèles le sens de la vocation personnelle, seul fondement d’une conduite spécifiquement chrétienne. « Soyez bien sages », nous
72 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
99lar sera roi, etc. Toutes ces méfiances sont sans fondements, toutes ces accusations injustes, à mon avis. Si nous vendons nos âme
73 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
100plées. Tout repose ici sur la parole donnée, seul fondement d’une réelle démocratie. Je mets à part le cas de l’Immigration Servi
74 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
101ongrès ont voulu qu’il s’ouvrît par une étude des fondements spirituels du fédéralisme. Le danger que présente un tel sujet, c’est
75 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
102 au premier rang, c’est celui de la source et des fondements du pouvoir fédéral de demain. Dans les couloirs et les clubs de Stras
76 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
103ismes et d’en tirer une liberté plus haute. Or le fondement de cette révolution, son ressort et sa cause finale, c’est la notion,
77 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
104is l’Occident en [p. 3] mesure de discuter sur un fondement solide : nous avions quelque chose à défendre, qui n’était pas seulem
78 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
105consistance, l’immutabilité et l’impénétrabilité. Fondement premier et refuge ultime de l’idée de matérialité, l’atome se résolva
79 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
106Nature. La doctrine de l’Incarnation, qui est son fondement toujours actuel, le lui interdirait à elle seule. La Nature doit être
80 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
107la tyrannie collectiviste. Celle-ci s’attaque aux fondements comme aux conquêtes de notre civilisation occidentale, parce qu’elle
81 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
108consistance, l’immutabilité et l’impénétrabilité. Fondement premier et refuge ultime de l’idée de matérialité, l’atome se résolva
82 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
109a doctrine de l’Incarnation, [p. 200] qui est son fondement toujours actuel, le lui interdirait à elle seule. La Nature doit être
83 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
110me vers l’ange, et le devoir d’aimer le prochain, fondement de toute société. Avec une objectivité relative, il s’avoua que les
84 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
111mme vers l’ange, et le devoir d’aimer les autres, fondement de toute société. « Avec une objectivité relative, il s’avoua que les
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
112le mariage symbolisait aussi, nous l’avons vu, le fondement même de toute éthique existentielle. Mais voici que cette décision éc
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
113a : « On le voit, l’expérience personnelle est le fondement de la philosophie bouddhiste », comprenons qu’il s’agit pour lui d’un
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
114eut non plus oster la similitude du naturel, vray fondement d’amitié et société humaine. Pourquoy moy qui suis François voudray-j
115es nations. Je ne sais si je me trompe, mais on a fondement d’espérer qu’un traité se signera quelque jour… C’est avec cette espé
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
116a même religion chrétienne, s’accordant quant aux fondements, variant un peu quant aux cérémonies et aux doctrines subordonnées. L
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
117 société qui puisse dire : Je suis solide sur mes fondements ; un seul fondement qui puisse dire : Je suis solide sur moi-même ! E
118ire : Je suis solide sur mes fondements ; un seul fondement qui puisse dire : Je suis solide sur moi-même ! Et qu’on n’allègue pa
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
119donne à la vie direction, sens et consistance. Le fondement de la culture de l’Europe, c’est la découverte par les Grecs de la ma
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
120s ses traditions les plus reculées : la Bible, ce fondement de la vie européenne, cache déjà en elle, d’une façon unique, la tens
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
121ne, écrivait Ranke, c’est-à-dire non seulement le fondement historique, mais l’esprit qui unit présent et passé et donne vie au f
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
122 4. L’Unité dans la diversité Fondement de l’Union fédérale Si telle est bien la vocation particulière de l’E
123 culture, laquelle dépasse les nations. Les vrais fondements de notre culture sont non pas l’État national, mais l’unité européenn
94 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
124le mariage symbolisait aussi, nous l’avons vu, le fondement même de toute éthique existentielle. Mais voici que cette décision éc
95 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
125a : « On le voit, l’expérience personnelle est le fondement de la philosophie bouddhiste », comprenons qu’il s’agit pour lui d’un
96 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
126 ou parfois même vise expressément à détruire ses fondements politiques et économiques. Cette difficulté et cette déficience, comm
127ns d’instruction civique, 5 sont consacrées aux « fondements politiques de notre État », 6 aux « organes publics », 3 à « l’électi
97 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
128cession des Européens à la réalité communautaire, fondement de notre civilisation. On sent bien que ce ne sont pas des masses inf
98 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
129— mais ainsi le veut le pluralisme européen, vrai fondement de notre unité — plus d’une centaine d’instituts, associations, maiso
99 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
130l’homme et du monde, et suppose une foi dans leur fondement commun, « fondement de l’être dans le monde, à savoir Dieu ». Ces der
131 et suppose une foi dans leur fondement commun, « fondement de l’être dans le monde, à savoir Dieu ». Ces derniers mots sont d’Er
132le. Pour développer en moins de cent pages de ses Fondements de la musique ce qu’il nomme sa « phénoménologie de Dieu », qui est e
133ce et la période des sons, et de définitions du « fondement » et de la « relationalité », nous assistons à la reconstruction tout
134Dieu n’étant pas l’objet d’un problème, mais « le fondement commun du monde et de notre existence dans le monde », la question de
135istant de l’œuvre. Et voici que l’analyse de ce « fondement » conduit à retrouver par l’intérieur les grandes notions traditionne
136Et la foi, qui « se porte sur Dieu » comme sur le fondement de notre lien au monde. Et la Grâce, « réponse du monde à notre ouver
100 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
137ement aux conciles et aux textes sacrés, mais aux fondements de la doctrine physique du Temps, aux discussions qui durent déjà dep