1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1 peut-il préconiser l’existence d’une littérature fondée sur de tels principes ? Le Rêve est la seule matière poétique. Dans l
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Colin, Van Gogh (août 1925)
2ation, végètent dans des œuvres d’évangélisation, fondent des groupes dissidents. Le miracle, c’est que le plus sauvage génie a
3 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
3it de voir le germe d’un moralisme nouveau qui se fonderait solidement sur les données modernes de la psychologie et de la philos
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Les Bestiaires (septembre 1926)
4alance des vrais puissants, je compte qu’il saura fonder sa gloire future sur des valeurs plus humaines. p. 397 x. « Henr
5 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
5 rejette l’un vers l’autre ces êtres égoïstes, et fonde lentement leur amour, à force de petites blessures. Ce n’est pas le m
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6que, situations acquises, sièges faits, autorités fondées sur la gloire et la sénilité, etc., etc. Et certes ce n’étaient pas d
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
7 d’échanger les signaux de l’angoisse sur quoi se fondent, en ces temps, nos amitiés miraculeuses.   Voici donc les seules révé
8 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
8alors qu’il est simple mécanicien chez Edison. Il fonde tôt après la Société des automobiles Ford, « et commence à réaliser s
9ar ses propres moyens, à un exemplaire ; puis, il fonde une usine pour multiplier les réalisations. Bientôt, élargissant son
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
10 de ces nombreux banquets de cercles locaux où se fondent les réputations, où se « baptisent » les hommes d’avenir. Un jour on
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
11e science. On a constaté que l’école actuelle est fondée sur une remarquable ignorance de la psychologie infantile. Où il y av
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12le groupe important du Nyugât (l’Occident), revue fondée par deux grands poètes : André Ady et Michel Babits. Ady, le sombre e
12 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
13ellement antithétique, déchiré (« déchirant ») et fondé sur cette vision de la réalité humaine : la vie est manque et compens
13 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
14s couleurs sous les paupières ; s’élargissent, se fondent, et se superposent, restituant vivantes dans la même minute toutes le
14 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
15le groupe important du Nyugât (l’Occident), revue fondée par ces deux grands poètes : André Ady et Michel Babits. Ady, le somb
15 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
1609] dont l’éthique, en définitive, apparaît comme fondée sur deux des réalités centrales de l’Évangile : le renoncement et la
16 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
17ra la réalité constructive et absolue sur quoi se fonderait cette rénovation. M. Maulnier critique un monde qui selon lui tend à
18de beaucoup que la notion du prolétaire marxiste, fondée sur des considérations aussi abstraites et discutables que la plus-va
17 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
19arx, ont cru pouvoir nous sauver de l’angoisse en fondant l’être humain sur soi-même, sur l’intelligence et la volonté supposée
18 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
20n, les autres — ou parfois les mêmes — de vouloir fonder dans ce monde un Royaume de Dieu qui pour capitale, plutôt que Genève
21ationalismes, et toute révolution qui prétendrait fonder notre salut sur une organisation terrestre quelle qu’elle soit. Il ne
19 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
22ccident spirituel. C’est le refus de la magie qui fonde notre éthique, et ce dilemme est peut-être le plus important qui se p
20 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
23éalité humaine, toute révolution est vaine qui se fonde sur des faits mortels pour la personne, même si « ces faits sont les
24re électorale ? « Toutes les tentatives qui ne se fondent pas sur la classe révolutionnaire ne comportent pas de points d’appli
25’est pas dans leur doctrine constructive. Elle se fonde sur des apparences, voire sur des faits actuels, mais insuffisamment
21 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
26 mauvais roman… Autre signe : les jeunes maisons, fondées depuis deux ans, se spécialisent de plus en plus dans la publication
22 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
27pour la même raison, il ne peut s’en targuer pour fonder un « ordre chrétien » ; et s’il le fonde, c’est en réalité sur une to
28er pour fonder un « ordre chrétien » ; et s’il le fonde, c’est en réalité sur une tout autre force que celle de la foi. Ce pe
29rent en droit d’édicter un « ordre chrétien », se fondaient toutes, et se fondent encore, sur une conception antichrétienne de la
30un « ordre chrétien », se fondaient toutes, et se fondent encore, sur une conception antichrétienne de la foi. La foi, pour ell
23 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
31e, des protestants qui loin de renier leur foi se fondent sur elle pour attaquer le régime. L’exemple de l’Allemagne est pour l
24 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
32lupté. Mais le sens et la fin seuls importent, et fondent l’œuvre en dignité. Dignité du temps de l’homme. ⁂ Un jour, l’Empereu
25 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
33pirituel. Il me paraît certain qu’une dialectique fondée sur l’actualité permanente de la personne nous oppose d’une part à l’
26 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
34u travail sur laquelle le monde bourgeois prétend fonder la dignité humaine. Nous dénoncerons sans cesse l’hypocrisie plus ou
27 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
35sent au malheur de l’homme. Car tout ce qui ne se fonde pas dans la réalité de l’homme agit au détriment de son humanité. Il
28 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
36oire pourtant à l’efficacité d’une foi en l’homme fondée sur l’homme seul. Croire en l’homme, c’est croire en un modèle à quoi
29 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
37e de l’histoire, abandonnez votre cher petit moi, fondez votre destin dans celui du prolétariat ou de la race aryenne, et tout
38marxistes et des racistes est vraie. Sur quoi se fonde-t-elle ? Quelles réalités sont à sa base ? De l’aveu même des sociologu
39, dans ce sens, abstraites. Sur quoi peut bien se fonder une loi historique ? Sur ce qui a été fait. Toute loi qu’on découvre
40us montrer qu’en ne pensant qu’historiquement, il fonde en lui la dictature du nombre et de l’irresponsable. Je pourrais main
41gueil qui parle ? Sur quelle vérité supérieure se fonde votre personnalisme ? Je ne vois qu’une réponse à toutes ces question
42st donné de le faire, rétablit le rapport humain, fonde notre destin personnel et fonde aussi la seule société possible. Ne n
43e rapport humain, fonde notre destin personnel et fonde aussi la seule société possible. Ne nous y trompons pas : l’acte de l
30 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
44ue bien l’opposition de ce système à ceux qu’on a fondés sur l’individu libéral, c’est le fédéralisme. L’individu étant conçu
45on plaisir de l’État. Tout au contraire, des lois fondées sur la personne sont obligées de tenir compte en premier lieu des div
46xième question. — Qu’est-ce que cela signifie : « Fonder les lois sur la personne » ? Vous dites que personne égale vocation.
47ignifierait pour tous ces gens votre expression : fonder la loi sur la personne ? Vous voyez les absurdités qu’on peut en tire
48C’est le cas de la démocratie libérale ; elle est fondée sur une notion de l’individu qui défie l’expérience et la réalité hum
49personnes, et c’est pourtant sur elles qu’on veut fonder l’ordre public. Mais ce peu de personnes existantes, n’est-ce pas déj
50. Mais la personne c’est l’humain par excellence. Fonder les lois sur la personne, c’est assurer la liberté d’action des homme
51, et un acte d’obéissance. Cet acte justement qui fonde notre personne. La primauté du spirituel, c’est pratiquement la prima
52a seule autorité réelle, rayonnante, et qui ne se fonde pas sur la contrainte matérielle, mais sur le pouvoir créateur, ordon
31 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
53s, assez difficile à localiser dans son œuvre, il fonda toute son anthropologie sur cet homme réduit au minimum matériel, sur
54is à citer les textes du jeune Marx 16 . On s’est fondé sur eux pour affirmer que la primauté du matériel n’avait qu’une vale
55 de leurs principales thèses de combat actuelles, fondées sur le déterminisme. Si le mot « spirituel » signifie quelque chose,
32 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
56s ce paradoxe essentiel, et non ailleurs, peut se fonder une politique qui mérite le nom de chrétienne. Je la vois caractérisé
57elle et humainement bienfaisante est celle qui se fonde dans ce rapport originel [p. 83] de l’homme à Dieu, d’où découle la r
33 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
58 de toutes farines, révolutions qui prétendraient fonder notre salut sur un ordre terrestre. Mais toutes ces négations, nous l
34 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
59pour la même raison, il ne peut s’en targuer pour fonder un « ordre chrétien », et s’il le fonde, c’est en réalité sur une tou
60uer pour fonder un « ordre chrétien », et s’il le fonde, c’est en réalité sur une tout autre force que celle de la foi. Ce pe
61rent en droit d’édicter un « ordre chrétien », se fondaient toutes, et se fondent encore, sur une conception antichrétienne de la
62un « ordre chrétien », se fondaient toutes, et se fondent encore, sur une conception antichrétienne de la foi. La foi, pour ell
35 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
63rale de la vie — politique, économique, éthique — fondée sur la croyance au salut de l’homme par les seules forces humaines. C
64roient détenir le pouvoir de sauver l’homme en se fondant sur l’homme, sont [p. 114] semblables, aux yeux du chrétien, à ce fam
36 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
65 elle ne contribue pas à le définir utilement. On fonde des ligues antifascistes 40 , on cultive une mystique antifasciste, l
66. Les prétentions totalitaires du communisme sont fondées, en effet, sur une notion « ouverte » de l’homme naturel. Par là même
67royant du moins, que les prétentions du fascisme, fondées sur une notion disciplinaire de l’homme. Le marxisme est pour le chré
37 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
68éalité humaine, toute révolution est vaine qui se fonde sur des faits mortels pour la personne, même si « ces faits sont les
69re électorale ? « Toutes les tentatives qui ne se fondent pas sur la classe révolutionnaire ne comportent pas de points d’appli
70’est pas dans leur doctrine constructive. Elle se fonde sur des apparences, voire sur des faits actuels, mais insuffisamment
38 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
71en tant qu’individu abstrait (Principes de 89) et fonder sur cet individu toutes [p. 157] les institutions, et la morale, c’es
72rdre strictement politique. On voulait un système fondé sur l’homme-en-général. On se battit pour ce système et on l’obtint.
73iété. Considérer l’homme en tant que personne et fonder sur cette personne toutes les institutions, c’est reconnaître la natu
74on égalitaire. D’autre part, il exprime un espoir fondé sur la réalité humaine telle que nous la constatons parfois réalisée,
75rfois réalisée, alors que l’utopie individualiste fondait son espoir sur une réalité déjà utopique elle-même. Les personnes exi
76 paix, l’ordre, la solidarité que nous voulons se fonderont sur cette affirmation anti-égalitaire, personnaliste, et par là même
39 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
77 — et peut-être surtout dans ce cas —, ne saurait fonder son pouvoir que [p. 170] sur l’exercice fidèle de sa charge. Or, l’ex
40 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
78 par ailleurs, leur conviction et leur sincérité. Fondés sur cette erreur commune, ils nous reprochent d’être sans « force » a
41 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
79ui a pris pour tâche de démêler ces notions et de fonder sur elles un ordre social renouvelé. Des philosophes tels que Maritai
80ens d’origine — le sang, la famille — la cité est fondée sur l’intérêt commun et les contrats. Alors que la morale de la tribu
81été d’un type absolument nouveau, qui ne soit pas fondée sur les contraintes du passé, ni sur des lois, mais sur l’attente com
82us les temps : l’incarnation de Dieu dans l’homme fondant une société absolument nouvelle : l’Église. Qu’est-ce que l’Église pr
83derne : des cellules. Ces communautés ne sont pas fondées sur le passé ni sur des origines communes. « Il n’y a plus ni Juif ni
84enait à disparaître ou à s’altérer, la communauté fondée sur la personne courait le danger [p. 203] d’une double déviation : d
85 dès le début le grand souci des Réformés. Calvin fonde le Collège de [p. 210] Genève en pleine période de guerre, dans une v
86munauté régressive, c’est-à-dire d’une communauté fondée sur le passé : le sang, la race, la tradition, les morts. Voilà pourq
42 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
87u travail sur laquelle le monde bourgeois prétend fonder la dignité humaine. Nous dénoncerons sans cesse l’hypocrisie plus ou
43 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
88lupté. Mais le sens et la fin seuls importent, et fondent l’œuvre en dignité. Dignité du temps de l’homme. ⁂ Un jour, l’Empereu
44 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
89rançais sain, c’est sur cet élément que l’on peut fonder raisonnablement l’espoir d’une rénovation sociale et même culturelle
90firmation enfin d’un nouvel esprit communautaire, fondé non pas sur une mystique de race, de classe ou de parti, mais sur un
91Sur cette notion de l’homme actif et créateur, se fondait une analyse du pouvoir et des valeurs, et une critique du travail. Ce
45 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
92e de l’histoire, abandonnez votre cher petit moi, fondez votre destin dans celui du prolétariat ou de la race aryenne, et tout
93 marxistes et des racistes est vraie. Sur quoi se fonde-t-elle ? Quelles réalités sont à la base ? De l’aveu même des sociologu
94t dans ce sens, abstraites. Sur quoi peut bien se fonder une loi historique ? Sur ce qui a été fait. Toute loi qu’on découvre
95 de vous montrer qu’en pensant historiquement, il fonde, dès maintenant, en lui, la dictature du nombre et de l’irresponsable
96gueil qui parle ? Sur quelle vérité supérieure se fonde votre personnalisme ? Je ne vois qu’une réponse à toutes ces question
97st donné de le faire, rétablit le rapport humain, fonde notre destin personnel, et fonde aussi la seule société possible. Ne
98 rapport humain, fonde notre destin personnel, et fonde aussi la seule société possible. Ne nous y trompons pas : l’acte de l
46 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
99 On sait que la coutume de ces philosophes est de fonder leurs analyses sur des totalités, sur des unités d’expérience sensibl
47 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
100’anonyme. Mais encore, il faudrait que ce moi fût fondé. Ce n’est pas évident de soi, si l’on peut dire : les marxistes le ni
101nce et selon sa misère ». Cette révolte n’est pas fondée dans la transformation effective du monde. Elle participe encore de l
102crate que s’il ne veut pas l’être. C’est qu’il se fonde sur sa vocation, et qu’il ne peut être lui-même que par le droit divi
48 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
103ient et aussi endurant que le malheur. Et rien ne fonde une communauté comme le malheur. La communauté des gens qui vivent da
49 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
104 l’homme n’est vraiment homme que dans l’acte qui fonde sa qualité incomparable de sujet ; si l’on admet enfin que la personn
50 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
105nd, que si l’on se réfère au rapport primitif qui fonde la personne humaine : le rapport de l’homme à son Créateur. Le Droit
51 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
106de cette fameuse « matière » sur laquelle tout se fonde, que Staline s’est vu contraint, pour en finir, de fixer la saine doc
52 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
107ar les hommes pour étouffer le scandale. Josef K… fondé de pouvoir dans une banque, se voit arrêté un beau matin par deux ins
53 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
108individu abstrait (Principes de 89 — Marxisme) et fonder sur cet individu toutes les institutions, et la morale, c’est méconna
109rdre strictement politique. On voulait un système fondé sur l’homme-en-général. On se battit pour ce système et on l’obtint.
110 II. — Considérer l’homme en tant que personne et fonder sur cette personne toutes les institutions, c’est reconnaître la natu
111on égalitaire. D’autre part, il exprime un espoir fondé sur la réalité humaine telle qu’elle est, alors que l’utopie individu
112le qu’elle est, alors que l’utopie individualiste fondait son espoir sur une réalité déjà utopique elle-même. Les personnes exi
113e nous voulons, la solidarité que nous voulons se fondera sur cette affirmation anti-égalitaire, personnaliste, et par là même
54 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
114istes » attroupés par M. Taittinger. Tous ceux-là fondent en eux-mêmes, hic et nunc, la dictature du nombre et de l’irresponsab
55 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
115que L’Ordre nouveau, avant toute construction, se fonde sur une conception totale de l’homme et sur une absolue intransigeanc
56 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
116este et aussi endurant que le malheur. Et rien ne fonde une communauté comme le malheur. La communauté des gens qui vivent da
57 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
117nes des autres, éclatera l’unité de l’esprit, qui fonde l’originalité puissante de notre culture. Peut-on imaginer un spectac
118la vérité n’existe pas, comment serions-nous donc fondés à juger, à risquer en son nom les réalités immédiates ? 38 Les cler
58 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
119tition de devin, c’est une science de la guérison fondée sur le principe hippocratique des similia similibus, principe qu’on r
59 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
120s, voilà le fait historique capital sur lequel se fonde l’attitude commune des intellectuels révolutionnaires, qu’ils soient
60 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
121’État policier. D’ailleurs, cet « ordre », qui se fonde sur la méconnaissance des réalités spirituelles, se révélera bientôt
122ontre la conception maniaque de l’unité —, on est fondé à dire que les principes qui furent à l’origine de l’Édit, clairement
61 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
123ant bien que mal du vieil ordre. C’est avant tout fonder un pouvoir neuf. Bien entendu, cela suppose une critique radicale du
62 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
124spirituel. La description historique de de Man se fonde en dernière analyse sur une thèse d’origine marxiste : elle aboutit à
63 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
125er, et définie par son hostilité à tout ce qui se fonde sur le mystère (créateur, humain ou cosmique), cette raison du ration
64 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
126autres termes, la révolution bourgeoise qui était fondée sur la raison s’est résolue dès le lendemain de son succès, en une pr
65 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
127. 72] français » au plus grand clerc du monde, il fonde la nouvelle mesure, il inaugure la révolution 30 . La décadence de la
66 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
128 mot de totalitaire qui qualifie les deux régimes fondés par ces révolutions, suffirait à prouver ma thèse. Quelle que soit la
67 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
129tique. (J’ai dit sur quelle notion de l’esprit se fonde une pareille indulgence.) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousi
68 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
130er, mais pour la volonté, affirmée par l’État, de fonder une culture nouvelle et populaire. En réalité, ce n’est pas le conten
131s condamnons tous les systèmes d’éducation qui se fondaient d’une façon ou d’une autre sur la peur et l’angoisse de l’imagination
69 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
132 féconde que la contrainte. Les surréalistes sont fondés à parler du « vent de crétinisation qui souffle de l’URSS », mais les
133puis toute vertu spirituelle. Les dictatures sont fondées au contraire sur le primat, en fait et en droit, de l’action de masse
70 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
134er les grands exemples de civilisations anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesures ce qu
135e d’une image du monde, d’une conception du monde fondée sur la raison, l’individu, et la science cartésienne. Nous savons auj
136 c’est le seul moyen de nous reconnaître. Ils ont fondé des religions dont le but est la force commune. Ils ont su se créer d
71 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
137er les violences d’une foi nouvelle. Il s’agit de fonder maintenant une hiérarchie monumentale, et il s’agit de lui soumettre
138’est démontrer que ce point de vue [p. 177] ne se fonde pas dans un élan « arbitraire » de la personne, mais bien dans un com
139le sait de reste 79 . Par quel détour une éthique fondée sur l’inactualité des décrets de l’esprit — premier paradoxe — a-t-el
140qui nous est assignée, — créatrice ; tous ceux-là fondent, ici et maintenant, et dans leur vie, l’État Totalitaire 82 qu’ils p
72 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
141 [p. 204] Dans ce complexe typiquement moderne se fondent presque toutes nos exagérations, utopies morales, subtilités intempér
142e penseur, s’il sait que la violence de sa pensée fonde la seule autorité valable. La liberté de penser n’est réelle que chez
143s assistons à des essais de reconstruction qui se fondent par exemple sur la technique : ils pourront bien produire des million
144telles sont les déviations d’une tradition qui se fondait sur la personne. Privation du pouvoir d’être une personne responsable
145l’acte créateur. Nous avons constaté que cet acte fonde toute existence en tant qu’elle est concrète ; que le concret n’a lie
73 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
146tion. Mais condamner le « fascisme » allemand, et fonder sur cette condamnation une politique européenne, c’est à peu près aus
74 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
147elle notion bourgeoise et libérale de l’esprit se fonde une pareille indulgence.) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousi
148 féconde que la contrainte. Les surréalistes sont fondés à parler du « vent de crétinisation qui souffle de l’URSS », mais les
149er les grands exemples de civilisations anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesures ce qu
150e d’une image du monde, d’une conception du monde fondée sur la raison, l’individu et la science cartésienne. Nous savons aujo
151 c’est le seul moyen de nous reconnaître. Ils ont fondé des religions dont le but est la force commune. Ils ont su se créer d
75 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
152tion ». [p. 16] En effet, sur quelle autorité se fonde-t-elle ? Sur les Conciles. Et ceux-ci à leur tour ? Prenons le Concile
153ela est clair encore : l’autorité des Conciles se fonde sur l’inspiration du Saint-Esprit. Comment ce Saint-Esprit sera-t-il
154u « subjective » les docteurs catholiques se sont fondés pour opposer à la tradition de leur temps (qui était encore le « Buve
155dition ? Tout l’effort dogmatique des conciles se fonde dans cette inquiétude 32 , qui a conduit l’Église de Rome à statuer q
76 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
156surde les attitudes de vie ou de pensée qui ne se fondent pas dans cette vision centrale et unitive. Il me semble que les neuf
77 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
157veut bien lui attribuer : même le plus brutal est fondé sur la croyance. ») 40 4. Comment se fait-il qu’une élite ou un gou
78 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
158e que nous nommons la « gauche ». Mais peut-on se fonder sur ces seuls faits, historiquement indiscutables, pour affirmer, con
159cisme ? Regardons l’Europe d’après-guerre. Lénine fonde un régime marxiste, qui aboutit en quelques années, et selon son prop
160son propre aveu, au capitalisme d’État. Mussolini fonde un régime anti-marxiste, qui est dès le début un capitalisme d’État.
161d’une doctrine. Ils ont compris qu’on ne peut pas fonder l’État, tel que le rêvent les socialistes, sans étatiser du même coup
162 Mais pour devenir totalitaire, l’État ne peut se fonder sur des bases purement matérielles. Il lui faut la fameuse « confianc
79 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
163n idéal commun, des haines communes, et pour cela fonder un parti unitaire qui s’appuiera sur une mystique renouvelée du Pange
164irulente et démagogique. Une seule réalité [p. 3] fonde à ses yeux l’unité de la nation allemande : celle de la race. Mais po
165le. Signal de la révolution fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste » mais communal
80 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
166 budgétaires sur les institutions de bienfaisance fondées par le docteur lui-même, ou tout au moins à son instigation. Enfin, e
81 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
167rait et inhumain de la Statistique. Et il prétend fonder là-dessus non seulement des mesures techniques, ce qui serait parfait
168ontraire, de l’homme le plus humain ? Sera-t-elle fondée sur la réalité telle qu’elle est vécue et voulue par les hommes réels
169 pas d’origine chrétienne, dans le socialisme, se fonde sur cette superstition [p. 207] bourgeoise : que le bonheur dépend ma
17032] communautaire qui se répand dans la jeunesse. Fonder une colonie ne devrait pas avoir pour but la colonie, mais la vie plu
82 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
171 publique très développée à tous les degrés, mais fondée sur une conception de l’homme incroyablement étriquée, devient une es
83 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
172enir ici : il s’agissait [p. 295] pour Mounier de fonder la théorie personnaliste de l’avoir sur les doctrines catholiques les
84 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
173 budgétaires sur les institutions de bienfaisance fondées par le docteur lui-même ou tout au moins à son instigation. Enfin, et
85 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
174loppement du capitalisme. Sous leur protection se fondent de nouvelles industries (laines à bon marché, futanies, etc.) qui, pa
86 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
175ui peuvent décrire une atmosphère, mais non point fonder un jugement.)   À la douane. — Je vais au Zollamt de la gare pour re
176le partagent — mais c’est une conception du monde fondée sur la force du fait, où sa pensée ne trouve plus de repères. Il est
177 un homme neuf, un bonheur neuf, un orgueil mieux fondé ? C’est Goethe le premier qui nous apprit à considérer notre vie dans
87 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
178n idéal commun, des haines communes, et pour cela fonder un parti unitaire qui s’appuiera sur une mystique renouvelée du Pange
179 plus virulente et démagogique. Une seule réalité fonde à ses yeux l’unité de la nation allemande : celle de la race. Mais po
180le. Signal de la révolution fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste », mais communa
88 1938, La Vie protestante, articles (1938–1961). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
181autres éléments le chômage et la prostitution, se fonde vraiment sur l’Évangile ? Quand on me dit que les rouges d’Espagne br
89 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
182les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois groupes de valeurs qui lui fournissaient ses « con
183 système de contraintes sociales, ne peut plus se fonder, désormais, que sur des déterminations individuelles. C’est-à-dire qu
184orme instantanément en une absence insupportable. Fonder le mariage sur un pareil « bonheur » suppose de la part des modernes
185 en Languedoc. Il est clair qu’un tel jugement se fonde sur une équivoque : car l’Amour dont il s’agissait n’était rien d’aut
186riage dans une époque où l’on tente la gageure de fonder le mariage, précisément, sur les valeurs élaborées par une éthique de
187chie permanente que représente le mariage moderne fondé — par antiphrase — sur les débris du mythe, entraîne des menaces évid
188classe et d’argent. D’autres enfin s’efforcent de fonder une science des rapports conjugaux. Jung analyse le « conflit psychol
189ation pure et simple du mariage, que l’on prétend fonder sur lui. C’est qu’on ne sait pas au juste ce qu’est l’amour-passion,
190tature hitlérienne, du fait qu’elle prétendait se fonder sur une base raciste et militaire, devait se donner pour première tâc
90 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
191nel d’une décision prise en dépit de tout, et qui fonde une nouvelle existence, initiant un risque nouveau. ⁂ Écartons tout m
192n ». Car ce serait là mentir et l’on ne peut rien fonder qui dure sur le mensonge. Il n’y a personne au monde qui puisse me co
193plement, et que c’est un fait absolu, sur quoi se fonde la personne même des époux. Il faut bien voir que cette fidélité est
194ner, non pas à fuir. Je dis qu’une telle fidélité fonde la personne. Car la personne se manifeste comme une œuvre, au sens le
195a fidélité dans le mariage. Car cette fidélité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions
196l, mais dans les décisions toujours actuelles qui fondent notre fidélité. Quoi qu’il arrive, heur ou malheur, le sort du monde
197nunc, dans l’acte de l’Éternel où notre espoir se fonde. ⁂ Deux thèmes de réflexion, amorcés çà et là dans ces pages, pourron
91 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Page d’histoire (novembre 1938)
198ope en 1938. — Les Démocraties de l’Ouest avaient fondé leur paix sur deux principes : droit des peuples à disposer d’eux-mêm
92 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
199ose une fidélité indépendante du mariage légal et fondée sur le seul amour. Il en vient même à déclarer que l’amour et le mari
200cité de la conscience et de la mort ! (Hegel a pu fonder sur elle une explication générale de notre esprit et même de notre Hi
93 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
201sait des croyances fort différentes de celles qui fondent la morale chrétienne orthodoxe. La condamnation de la chair, où certa
2028] soutenir que l’idéal mystique sur quoi elle se fondait à l’origine fût toujours et partout observé ; ou qu’il fût en soi uni
203i s’entendent dans une idéalisation, commune » et fondent ainsi une communauté — comparable à l’Église d’Amour des Cathares. [p
204ns mon sens, non dans le leur. Je ne prétends pas fonder sur pièces une de ces solutions textuelles et « scientifiques » après
205» ou Cathares, ascètes condamnant le mariage mais fondant une « Église d’Amour », opposée à l’Église de Rome 63 , envahit rapid
206 se met en campagne pour combattre le catharisme, fonde un ordre ascétique orthodoxe, face à celui des « bonshommes » ou Parf
94 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
207 qui fait défaut, théoriquement, à toute mystique fondée sur l’Éros lumineux. Mais il faut indiquer la dernière limite, qui es
208, la mystique pure par la passion humaine. Elle a fondé cette « science » nouvelle sur l’observation du langage, et spécialem
95 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
209antage qu’une morosa delectatio. Certes, l’on est fondé à contester la vérité dernière de la croyance mystique (manichéenne)
96 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
210oute la théorie prussienne de la guerre devait se fonder sur l’expérience des campagnes de la Révolution et de l’Empire. La ba
97 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
211les cadres actuels. L’institution matrimoniale se fondait en effet sur trois groupes de valeurs qui lui fournissaient ses « con
212n système de contraintes sociales ne peut plus se fonder, désormais, que sur des déterminations individuelles. C’est-à-dire qu
213orme instantanément en une absence insupportable. Fonder le mariage sur un pareil « bonheur » suppose de la part des modernes
214riage dans une époque où l’on tente la gageure de fonder le mariage, précisément, sur les valeurs élaborées par une éthique de
215chie permanente que représente le mariage moderne fondé — par antiphrase — sur les [p. 311] débris du mythe, entraîne des men
216lasses et d’argent. D’autres enfin s’efforcent de fonder une science des rapports conjugaux. Jung analyse le « conflit psychol
217gation pure et simple du mariage que l’on prétend fonder sur lui. C’est qu’on ne sait pas au juste ce qu’est l’amour-passion,
218tature hitlérienne, du fait qu’elle prétendait se fonder sur une base raciste et militaire, devait se donner pour première tâc
219rce, où l’Amérique tient le premier rang. Vouloir fonder le mariage sur une forme d’amour instable par définition, c’est trava
220ngénitale à l’homme occidental. Le mariage qui se fondait sur les convenances sociales, donc du point de vue de l’individu, sur
221, avait au moins autant de chances que le mariage fondé sur « l’amour » seul. Mais toute l’évolution de l’Occident va de la s
98 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
222nel d’une décision prise en dépit de tout, et qui fonde une nouvelle existence, initiant un risque nouveau. ⁂ Écartons tout m
223n. » Car ce serait là mentir et l’on ne peut rien fonder qui dure sur le mensonge. Il n’y a personne au monde qui puisse me co
224plement, et que c’est un fait absolu, sur quoi se fonde la personne des époux. Il faut bien voir que cette fidélité est à con
225ner, non pas à fuir. Je dis qu’une telle fidélité fonde la personne. Car la personne se manifeste comme une œuvre, au sens le
226a fidélité dans le mariage. Car cette fidélité se fonde justement sur le refus initial et juré de « cultiver » les illusions
227e répète toutefois que le mariage ne saurait être fondé sur des « arguments » de ce genre. Il s’agit ici, simplement, d’un fa
228l, mais dans les décisions toujours actuelles qui fondent notre fidélité. Quoi qu’il arrive, heur ou malheur, le sort du monde
229nunc, dans l’acte de l’Éternel où notre espoir se fonde. ⁂ Deux thèmes de réflexions, amorcés çà et là dans ces pages, pourro
99 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
230 sans nous en rendre compte ; toute notre vie est fondée sur la passion, et nous voulons la paix, la tranquillité ! Je suis mo
231 sais. Et encore : La civilisation chinoise est fondée sur la famille, et la famille sur l’absence d’amour. Les traditions c
100 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
232le. Les partisans de droite et de gauche seraient fondés à nous dire aujourd’hui : « Vous avez très bien vu pourquoi nous ne f