1 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
1vec grandiloquence par des journaux qui vivent de fonds secrets. C’est à tout cela que l’on pense lorsqu’on nous parle du « d
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
2vec grandiloquence par des journaux qui vivent de fonds secrets. C’est à tout cela que l’on pense lorsqu’on nous parle du « d
3 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
3al orientées seront en fait les gros bailleurs de fonds. Erreur sur la mystique : la lutte des « nationaux » contre les « po
4 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
4ait plus justement : d’avant. Un art qui vient du fonds mythologique de la race. (Si Ramuz par exemple nous parle d’une Antiq
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5der de s’expliquer. Tout cela repose sur un vieux fonds de rites de protection très compliqués dont ils n’arriveraient pas à
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
6der de s’expliquer. Tout cela repose sur un vieux fonds de rites de protection très compliqués dont ils n’arriveraient pas à
7 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
7u vers l’élevage. Tout cela exigeait des mises de fonds importantes et favorisait la grande propriété. Si bien que, pour sati
8 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
8, naturellement, des grands bailleurs [p. 413] de fonds bourgeois, banquiers et dirigeants de trusts. C’est donc à une compli
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9dhisme à propos de l’opéra wagnérien. Comme si le fonds païen de l’Occident n’avait pas pu fournir au magicien les éléments l
10de la femme un symbole du divin. Et c’est dans le fonds celtibérique que l’hérésie chrétienne des « purs » a puisé certains t
11 désir fait volier, dit le texte de Thomas.) ⁂ Un fonds celtique de légendes religieuses — d’ailleurs très anciennement commu
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12riel » d’images, de noms et de situations tiré du fonds religieux des Celtes, donc d’une religion déjà morte, de même notre l
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13is examiner ici le problème des rapports entre ce fonds de légendes celtiques et la littérature anglaise populaire et savante
12 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
14ermes : liberté et justice, qui viennent de notre fonds, et le néologisme espace vital. On ignore trop souvent que la liberté
13 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
15eux qui m’envoient ne l’ont prévu. (J’ai reçu des fonds pour un séjour de quatre mois, et le voyage aller et retour.) [p. 1
16 des nouvelles pour annoncer que leur bailleur de fonds a quelques mots à dire à ces messieurs, et c’est à propos d’un cigare
17trous. Il m’a regardé d’un air sceptique. Il fait fonds sur un reste de bon sens qu’il a cru déceler dans mes manières polies
14 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
18is dont on sent que le surplus peut entretenir ce fonds de bienveillance universelle dont l’existence rassure les Suisses… L’
15 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
19ifiques, ne sont souvent que des emprunts à notre fonds, mais développés là-bas sans mesure ni critique, méthodiquement, parf
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
20e de l’Europe. Toutes nos cultures sont nées d’un fonds commun, qu’elles ont progressivement diversifié. Elles se sont nourri
17 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
21ite de certaines défections, mais aussi faute des fonds nécessaires à l’exécution de ses deux principaux projets : « Missi Eu
22s contenterions de 2 ou 3.) Pourquoi ce manque de fonds ? Faute d’appuis suffisants dans les administrations publiques ou aup
18 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
23nt non seulement le catholicisme de Rome, mais un fonds celtique plus ancien qui leur est congénial, et sur lequel ils appuie
19 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
24 fondations américaines 6 ). — Trouverez-vous les fonds nécessaires ? — L’indépendance morale de l’Europe doit se payer. E
20 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
25phie je réponds donc : l’Europe, c’est d’abord le fonds commun de tous ceux qui se réclament de « l’Europe notre mère ».     
26heurs disponibles, et des initiatives en quête de fonds. Cette information encyclopédique dépasse évidemment les capacités d’
27ore elle fournit un prétexte facile à refuser les fonds nécessaires pour l’essor efficace de chaque initiative. Idée d’un C
28lture. 2. Mise à la disposition de ce Conseil des fonds jugés par lui nécessaires, — fonds qui seraient fournis par le secteu
29ce Conseil des fonds jugés par lui nécessaires, — fonds qui seraient fournis par le secteur privé (firmes et fondations) et p
30pour les études universitaires, Luxembourg 1959 : Fonds culturel du Conseil de l’Europe      [p. 43] II. On doit a priori s
21 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
31de leurs conseils. Ne manquaient en somme que les fonds, le siège, les hommes et l’expérience. Il n’y avait pas d’espoir de «
22 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
32mérique. Mais ici, chacun se plaint de manquer de fonds, parce que chacun s’enferme dans son trop petit pays. Partout la conc
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
33iété, tandis que nos coutumes viennent d’un vieux fonds païen et que notre hygiène moderne se veut « scientifique ». À cause
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
34ations de son histoire ne s’expliquent que par un fonds commun. 311 Il est frappant de constater que l’unanimité des auteu
35ources qui lui soient propres et qui remontent du fonds de son histoire ; mais d’une importance au moins égale m’apparaissent
25 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
36iété, tandis que nos coutumes viennent d’un vieux fonds païen et que notre hygiène moderne se veut « scientifique ». À cause
26 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
37re ces deux objectifs, Retinger ne dispose ni des fonds nécessaires, ni de l’appui d’une machine politique, ni même de l’aide
38u d’argent, comptant faire venir par la suite les fonds qu’il possédait en France. Mais le gouvernement interdit tout transfe
39, sans avoir d’autre mise initiale que l’Idée. Ni fonds ni meubles, ni régiments mobilisables, ni parti influent, ni grand mo
27 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
40par l’Europe, puise ses forces inventives dans le fonds commun spirituel et moral, théologique, scientifique et même esthétiq
28 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
41sfaction générale, sans qu’aucun des problèmes de fonds et d’ensemble soit touché. Le dialogue des cultures doit s’établir en
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
42la lassitude des citoyens ou sur l’épuisement des fonds de propagande de l’opposition… Il n’en reste pas moins que le référen
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
43’œuvre pour le tronçon qui les traverse. Enfin le Fonds pour la construction routière, c’est-à-dire l’État fédéral, finance l
44oordinateur d’abord, puis de bailleur de [p. 171] fonds, sous condition d’ententes à réaliser entre universités et entre soci
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
45s des conditions de la productivité. [p. 183] Le fonds commun sur lequel peuvent compter syndicalistes, patrons et gouvernan
46atiques à l’ampleur, à l’urgence des dilemmes. Le Fonds national de la recherche scientifique disposait en 1963 de 23 million
47us générale qu’on ne le pense — provient du vieux fonds religieux, et les jeunes intellectuels détachés de toute croyance ne
32 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
48rès avertis des conditions de la productivité. Le fonds commun sur lequel peuvent compter syndicalistes, patrons et gouvernan
33 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
49its se composent et s’illuminent peu à peu sur le fonds chaotique de la société que le xixe a laissé se faire au petit bonhe
34 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
50ticipèrent aux hostilités : beaucoup de livres de fonds, de classiques, de manuels, n’ont pas été réédités depuis 1940, et tr
51ques deviennent plus coûteuses, cependant que les fonds privés s’amenuisent, et que les obstacles aux échanges obligent à un
52rope. [p. 23] Toutes nos cultures sont nées d’un fonds commun, qu’elles ont progressivement diversifié. Elles se sont nourri
53e Université européenne, des Lycées européens, un Fonds européen de Recherches scientifiques, un Centre Européen de Recherche
54ropéennes. — Toutes ces activités demanderont des fonds, qui aujourd’hui n’existent pas. Ils pourraient être créés par le blo
35 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
55mérique. Mais ici, chacun se plaint de manquer de fonds, parce que chacun s’enferme dans son trop petit pays. Partout la conc
56 problèmes nouveaux, d’une part des fondations et fonds (Genève, puis Amsterdam, Bruxelles, Strasbourg) qui se proposent à la
36 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
57périmenter les limites de l’esprit, de toucher le fonds des choses et de prendre conscience d’eux-mêmes, soit pour s’accepter
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
58 sources sont communes, elles jaillissent du même fonds et s’alimentent aux mêmes nappes profondes de la psyché, à la fois fa
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
59heurs disponibles, et des initiatives en quête de fonds. Cette information encyclopédique dépasse évidemment les capacités d’
60ore elle fournit un prétexte facile à refuser les fonds nécessaires pour l’essor efficace de chaque initiative. Idée d’un C
61lture. 2. Mise à la disposition de ce Conseil des fonds jugés par lui nécessaires, — fonds qui seraient fournis par le secteu
62ce Conseil des fonds jugés par lui nécessaires, — fonds qui seraient fournis par le secteur privé (firmes et fondations) et p
39 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
63 opération publicitaire destinée à recueillir des fonds ». On pourrait lui rétorquer que lorsqu’il se fait le champion de la
40 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
64pays et ces villes énormes, ces mines de sel, ces fonds océaniques transformés en décharges mondiales, c’est proprement, litt
65etés stato-nationales, avides d’étendre jusqu’aux fonds des océans les ius uti et abutendi, et toute forme de gestion globale
41 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
66rcher [p. 82] les grottes salines, les puits sans fonds, les cavernes gorgées de plutoniens déchets : on vous les laisse. Vou
42 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
67chéances, assure ses services publics et gère ses fonds de réserve. Loin d’être le garant de ses finalités, il doit demeurer
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
68s, la lutte contre la pollution des plages et des fonds marins est ouvertement sabotée par les pouvoirs publics avec le cynis
69les écouter, car elles ont beaucoup mieux que des fonds et l’appui de la maffia : elles ont une influence électorale. On l’a
44 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
70 contrôler les investissements, les mouvements de fonds, et l’intervention croissante dans la vie de tous les jours de la pol
45 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
71gne d’éducation civique européenne, etc. Mais les fonds officiels qui sont alloués au CEC — de l’ordre de 0,005 % du prix de
46 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
72s, en France surtout, pourront réunir à temps les fonds nécessaires pour présenter régulièrement leurs candidats à l’élection