1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1onner le change sur la pauvreté d’un art purement formel. Car c’est ici le tragique de cette mystification : la plupart des su
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Les Bestiaires (septembre 1926)
2 par des qualités de composition ou de perfection formelle. Pour quelques-uns de ces traits d’énergie ou de savante sensualité,
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
3.). Kierkegaard lui-même avait exprimé le souhait formel que l’on n’ouvrît pas par ce roman la série de traductions de ses liv
4 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
4s voir une autre preuve de [p. 25] cette identité formelle dans l’observation suivante : au sortir de l’adolescence, l’homme dev
5 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
5ipes fondamentaux du régime sont en contradiction formelle avec les actes juridiques déduits par voie de faits — si l’on peut [p
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
6 Jouhandeau, — de cette espèce de « dialectique » formelle du bien et du mal qu’il publie en marge de son œuvre romanesque. Un K
7 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
7vante, sitôt écarté le voile d’obscurité purement formelle dont la mode d’alors recommandait qu’on habillât la moindre historiet
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
8re vain, en tous cas dangereux, de simplification formelle, nous revenions au schéma hégélien, il faudrait dire qu’ici la synthè
9 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
9alisation, point de capitale, point d’unification formelle et forcée. [p. 206] Dès le début, la Réforme considère comme normale
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
10artifice indispensable, mais peut-être aussi tout formel, de l’isolement devant Dieu. Et, d’autre part, l’acte du « solitaire 
11 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
11 sont les moins spontanés. Partout, les artifices formels obscurcissent ou trahissent les buts de l’écrivain et le séparent de
12 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
12and, qui justement lui inflige le démenti le plus formel. Car si l’on voit à la rigueur le passage de la dialectique de Boehme
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
13est pas objectif. Je m’en tiens donc à ce critère formel : la vraie mesure réside d’abord dans la conscience permanente d’une
14u, je dirai qu’une mesure vérifiée par ce critère formel doit être en même temps vérifiée par son actualité intrinsèque. On po
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
15pression dépourvu de mission réelle. C’est un jeu formel et précis, dont ils sont seuls à connaître les règles. (Encore ne son
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
16ppé par leur exacte coïncidence avec les éléments formels, tout au moins, de mes deux définitions de la mesure 42 . À vrai dire
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
17égagent des pages précédentes. 1° La ressemblance formelle entre les moyens d’approche du problème culturel mis en œuvre par les
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
18vant d’un acte de foi, il transcende les critères formels que vous aviez utilisés jusqu’à présent, et auxquels vous pensiez vou
19’on peut vérifier une mesure au moyen de critères formels, — c’est à quoi je me suis employé au cours des précédents chapitres,
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
20même que pour Kant, le sérieux moral est purement formel.) D’où l’excessive technicité de leur langage. Avec moins de rigueur
21es seules méthodes qui garantissent la correction formelle d’une pensée. Nous voici donc de plus en plus guindés par l’automatis
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
22égagent des pages précédentes. 1. La ressemblance formelle entre les moyens d’approche du problème culturel mis en œuvre par les
20 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
23qui était encore le « Buvez-en tous ») un démenti formel (le prêtre seul peut en boire), devenu par la suite partie intégrante
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
24 je les occupe en attendant à de petits exercices formels, sans nul rapport avec ce beau vertige de liberté. Depuis six jours q
25it à la constatation de l’exactitude objective et formelle des faits ou des raisonnements que l’on allègue. « Il a raison » ne s
22 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
26it à la constatation de l’exactitude objective et formelle des faits ou des [p. 837] raisonnements que l’on allègue. « Il a rais
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
27 contraires s’excluent. L’aveu n’en est pas moins formel : « Il ne m’aime pas, ne je lui. » Tout se passe comme s’ils ne se vo
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
28ques. C’est plutôt une certaine sensibilité (même formelle) qui [p. 100] serait inconcevable sans le dogme catholique ; à quoi s
29’épanouira pendant des siècles. « Du point de vue formel, le tantrisme se présente comme une nouvelle manifestation triomphant
30oman courtois. Mais cette analogie reste purement formelle. Tout au plus devait-elle favoriser la confusion moderne entre la pas
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
31u du roi, deux fois trompé. ⁂ Pour extérieures et formelles qu’elles soient, de telles correspondances ne sauraient être, en tout
32e qu’ils mangent… » ⁂ [p. 182] De la comparaison formelle des écrits d’un Eckhart avec ceux d’un Ruysbroek, d’une Thérèse et d’
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
33incts, je m’en tiendrai à quelques rapprochements formels entre les arts d’aimer et de guerroyer du xiie siècle jusqu’à nos jo
27 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
34 le doute n’est plus permis : l’analogie purement formelle que nous décrivions jusqu’ici devient une profonde identité. L’interv
28 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
35 sait, par ce qu’attestent les documents les plus formels, c’est qu’à l’aube, le curé redescendu à Stans parvint à réunir les d
29 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
36alisation, point de capitale, point d’unification formelle et forcée. Dès le début, la Réforme considère comme normales les dive
30 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
37artifice indispensable, mais peut-être aussi tout formel, de l’isolement devant Dieu. D’autre part l’acte du « solitaire » n’e
31 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
38 le doute n’est plus permis : l’analogie purement formelle que nous décrivions jusqu’ici devient une profonde identité. L’interv
32 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
39 rentrer deux ou trois jours plus tard en qualité formelle et déclarée de candidat à la citoyenneté. Cette opération, fort coûte
33 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
40uménique que l’utopie et la tentation d’une unité formelle, humainement vérifiable, assurée et définitive. Car c’est précisément
34 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
41roit de ce genre, si l’on nomme droit la garantie formelle d’un usage. Mais il arrive assez souvent que l’on oublie les grandes
35 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
42rentrer deux ou trois jours plus tard, en qualité formelle et déclarée de candidat à la citoyenneté. Cette opération, fort coûte
36 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
43t-ils — à notre liberté qu’ils nomment purement « formelle », affirmant que leur dictature prépare une liberté « réelle ». [p. 
44. Quelles sont nos libertés ? Sont-elles purement formelles ? Les voulons-nous vraiment ? Et sommes-nous prêts aux derniers sacri
45dans le secret de leur cœur. [p. 9] Libertés « formelles » et libertés « réelles » Nos libertés réelles et quotidiennes, en Oc
46, de grands mots, qu’elles sont devenues purement formelles, et que celles que préparent les dictatures seraient enfin réelles. E
47d’abord qu’on entende par réelle (en opposition à formelle) une liberté qui se traduit par des résultats mesurables, matériels,
48ait en déduire logiquement que les libertés dites formelles permettent un niveau de vie très supérieur à celui qu’ont atteint les
49e pris l’un pour l’autre. Supposons ensuite que « formelle » signifie « purement légale, mais non vécue », ou vécue seulement pa
50r nous faire croire en somme qu’une liberté est « formelle » quand on l’a, « réelle » quand on ne l’a plus. L’employé, l’ouvrier
37 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
51antonal et les communes. Au point de vue purement formel, ces dernières jouissent uniquement des droits que leur octroie la lé
38 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
52’est plus guère inspirée que par une morale toute formelle, et se borne strictement à inculquer des connaissances conventionnell
39 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
53f du Moyen Âge, mais seulement que la dialectique formelle de la personne est plus profondément active qu’on ne le pensait naguè
40 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
54siste. Ajoutons un dernier trait à la description formelle de l’anticommuniste authentique, donc systématique. On lui reproche d
55que par leurs aveux, par les témoignages les plus formels 52 . » Et Courtade, témoin du procès, osait écrire : « On cherche en
56roite, stalinisme et fascisme, dictature, liberté formelle, mauvaise foi, volonté des masses, mouvement de l’histoire, etc., se
57étaires du monde entier. On dira que cette morale formelle n’a pas d’importance politique. Il est vrai, mais nous sommes dans un
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
58mise aux Pères de l’Église primitive ? La parenté formelle est indéniable et le langage était le même. Pourtant, entre ces philo
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
59f du Moyen Âge, mais seulement que la dialectique formelle de la personne est plus profondément active qu’on ne le pensait naguè
43 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
60ais comme antidémocratique. On appelle démocratie formelle (ou réactionnaire) un régime où les droits politiques sont garantis p
61ait le pouvoir, quelle serait alors la différence formelle entre les deux régimes ? L’un serait une dictature librement choisie
44 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
62aux oppositions « de principe » et aux exclusives formelles du xixe siècle, que Marx fut le premier à dépasser par son applicati
45 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
63Musil, au contraire, déploie tant de raffinements formels, intellectuels et même mystiques, qu’il échappe à la fin au romanesqu
46 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
64Musil, au contraire, déploie tant de raffinements formels, intellectuels et même mystiques, qu’il échappe à la fin au romanesqu
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
65 t’aime, ô éternité ! ») Une certaine dialectique formelle étant commune à tous les phénomènes qui relèvent de la vie en général
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
66nde qui a sans nul doute favorisé les perfections formelles et l’harmonie que l’on sait, aux dépens du pouvoir tragique. D’avoir
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
67rait-ce pas qu’il se fait de l’unité la même idée formelle et coercitive que les jacobins exécrés ? Mme de Staël est de l’école
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
68eux l’épopée homérique, et qui décèle une parenté formelle entre les Chroniques de l’Ancien Testament et Les Travaux et les Jour
51 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
69 t’aime, ô éternité ! ») Une certaine dialectique formelle étant commune à tous les phénomènes qui relèvent de la vie en général
52 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
70rcer les exigences d’exactitude et de ponctualité formelles, la propreté dans la tenue des cahiers, etc. ? Faut‑il plus de dressa
53 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
71 civique est pratiquement limité à la description formelle des institutions politiques nationales et de leur fonctionnement. (On
54 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
72 était en train de prendre corps. Aucune décision formelle ne fut annoncée ce jour-là. Cependant, la solution Retinger ne devait
55 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
73antonal et les communes. Au point de vue purement formel, ces dernières jouissent uniquement des droits que leur octroie la lé
56 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
74st la culture, nous allons voir que sa définition formelle ressemble étrangement, en Europe, à celle que je viens de donner du c
57 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
75us mais je sais bien que vous n’avez pas le droit formel. Dans ces conditions, pourquoi ne pas condamner « pour la forme », en
58 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
76st la culture, nous allons voir que sa définition formelle ressemble étrangement, en Europe, à celle que je viens de donner du c
59 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
77taire, « démocrate » ou « populaire », « purement formel » (c’est-à-dire accordant le droit de grève, de discuter et de circul
60 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
78rique n’est innocente pour un poète. Le processus formel qui intervient ici consiste en le passage du vers latin au vers en la
79ns l’œuvre de Guillaume, il est un second facteur formel dont l’action n’a guère été moindre sur la conscience du poète, je ve
61 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
80ux, vers l’Europe et vers les Régions — syndicats formels de communes autonomes. Alors seulement l’École pourra redécouvrir ses
62 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
81e « Liberté et justice », des limites d’un modèle formel ou de l’hérédité des connaissances acquises… Et j’ai noté que dans de
63 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
82différentes.) Mais si les attributs classiques et formels de la commune rurale ou du bourg font défaut — traditions, familles d
64 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
83lusion, sans doute correcte quant aux définitions formelles, serait dangereusement fausse et mystifiante quant aux réalités polit
65 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
84t-à-dire qu’il pratique une démocratie « purement formelle » selon les marxistes (celle qui accorde le droit de grève, le droit
66 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
85grès — tout au moins dans le monde des libertés « formelles » où les majorités ne dépassent pas 100 %. Mais l’effet de Lausanne s