1 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
1e tel surréaliste. Mais notre monde est-il encore formulable en noms et en rythmes ? La science moderne ne tend-elle point à nous
2 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
2e et complexe ? Le secret de sa force est à peine formulable : il est de l’ordre du sentiment. Oui, [p. 182] ce n’est guère qu’un
3 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
3n devient objet de science à la fois mesurable et formulable en lois. Or, tandis que le Progrès montait nécessairement, la plupart
4 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
4re où j’ai en tête quelque finalité plus ou moins formulable, et cherche les moyens de l’atteindre. Et les seules prévisions objec
5 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
5re où j’ai en tête quelque finalité plus ou moins formulable, et cherche les moyens de l’atteindre. Et les seules prévisions objec