1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1evois des actes accomplis, je revis plus ou moins fortement des sentiments que je crois avoir éprouvés à tel moment de mon passé.
2 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Sherwood Anderson, Mon père et moi et Je suis un homme (janvier 1929)
2omique, si émouvant : « À cette époque je croyais fortement en l’existence d’une espèce de secrète et à peu près universelle cons
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
3ur les adolescents. Ce qui le caractérise le plus fortement, c’est sa « révolte absolue », forcenée, jusqu’au rire dément, — ses
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
4e souvenir du lecteur : leur tempérament est plus fortement marqué que leurs particularités extérieures, et c’est sans doute le t
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
5ent de découvrir que ce lieu n’est qu’une « image fortement concentrée de notre mère l’Europe », un lieu où la vie occidentale se
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
6 demeure ni d’agir, ni d’aimer, ni même de douter fortement. C’est constamment mesuré, conscient, exquis, mais, pour tout dire, c
7 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
7 réalité spirituelle sera plus vive, son âme plus fortement engagée dans le tragique essentiel. Calcul faux, comme tous les calcu
8 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
8ne peut s’agir que d’une chose : témoigner, aussi fortement que possible, d’une vérité dont nous ne sommes pas les auteurs, mais
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
9qu’il ait jamais craint de tirer sur ces racines, fortement : mais il a vu qu’elles tenaient bon, qu’elles tenaient trop de terre
10des ressemblances. Regarde, tout y tient ensemble fortement, comme dans le tableau d’un grand peintre ». Ah ! la grandeur de ce p
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
11té. Mais le front d’une plénitude royale s’avance fortement contre la lumière, et les yeux, entre cette bouche et ce front, disen
11 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
12e. D’autre part, ses décisions politiques étaient fortement influencées par le clergé : c’est ce qu’on nomme la théocratie. Les t
12 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
13s par une voie escarpée et difficile, nous tenant fortement par la main. Nous sommes entourés d’ennemis de toutes parts et il nou
13 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
14es à l’étranger.) Mais nous avons voulu souligner fortement, par un exemple à peu près idéal, le sens du déterminisme [p. 33] inh
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
15ce nationale se faisait sentir aux Allemands plus fortement que le défaut de liberté civique ou de bien-être matériel. La preuve
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
16un peuple qui ne peut pas m’écouter. Mais je suis fortement curieux de tirer d’un exemple aussi considérable une leçon qui vaille
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17ys, et surtout pour les légendes locales, qui ont fortement exagéré et embelli tout cela… La science réclame de petits faits vrai
17 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
18urrence, l’accabler. On ne saurait souligner trop fortement ce trait : c’est encore en théologien, en docteur de l’Église fidèle,
18 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
19s, et surtout pour les légendes, locales, qui ont fortement exagéré et embelli tout cela… La science réclame de petits faits vrai
19 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
20iblement, le mécanisme s’arrêta. Il faut insister fortement sur ce point : l’Empire romain n’est pas tombé sous les coups des bar
21tion de 1895). L’emprise étatique se faisant trop fortement sentir sur le marché européen, le libre-échangisme ne peut en effet j
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
22tués soient capables de lui opposer une structure fortement charpentée, pour qu’elle trouve l’occasion de s’extérioriser sans cau
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
23 proprement religieuse, d’une conception mystique fortement attestée dans la vie même des âmes. Essayons à nouveau de repérer, en
24astre. Son néo-platonisme était par ailleurs très fortement pénétré de représentations mythiques iraniennes. En particulier, il e
25 les dieux (en premier lieu Çiva et Bouddha)… est fortement personnifiée : c’est la Déesse, Épouse et Mère… Le dynamisme créateur
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
26faisait sa nourriture intellectuelle étaient tous fortement imbus de rhétorique courtoise et [p. 179] chevaleresque. La question
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
27 fait ensuite une à sa mode, et l’on y tient plus fortement peut-être, parce qu’elle est de notre choix. » Toutefois, l’on n’a pa
28er lui-même, il me paraît que cette influence est fortement surestimée. Un créateur de la taille de Wagner ne met pas des « idées
24 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
29e. D’autre part, ses décisions politiques étaient fortement influencées par le clergé : c’est ce qu’on nomme la théocratie. Les t
25 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
30té. Mais le front d’une plénitude royale s’avance fortement contre la lumière, et les yeux, entre cette bouche et ce front, disen
26 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
31urrence, l’accabler. On ne saurait souligner trop fortement ce trait : c’est encore en théologien, en docteur de l’Église fidèle,
27 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
32des ressemblances. Regarde, tout y tient ensemble fortement, comme dans le tableau d’un grand peintre. » Il a fallu beaucoup de t
28 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
33amisme et de cette efficience, qui contrastent si fortement avec les scléroses et les vieilles rancunes de la vie politique europ
34uelques années, pour marquer sa réprobation aussi fortement que [p. 51] possible : It’s unamerican, ce n’est pas américain. Natio
29 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
35 vulgaire. Ce n’est pas démocratique. (Soulignons fortement l’équivalence des deux jugements dans l’esprit d’un Américain.) Grâce
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
36ue qui le gagne. Admirable libération ! Insistons fortement sur ce trait : le fanatisme d’aujourd’hui n’est plus religieux, mais
31 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
37ui se disent en faveur de l’union augmentent très fortement leur budget de culture, prouvant ainsi qu’ils veulent les moyens de l
32 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
38e que le besoin ne s’en est pas fait sentir assez fortement pour surmonter les tendances particularistes, qui demeurent extrêmeme
33 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
39e tradition chrétienne beaucoup plus ancienne, et fortement [p. 165] romanisée au Moyen Âge ; l’Allemand volontiers « catastrophi
34 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
40re insensée. Et surtout, soulignons d’autant plus fortement que la presse a manqué de le faire, qu’à la Conférence de Berlin l’id
35 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
41e par l’intelligentsia occidentale, d’autant plus fortement qu’elle sera moins chrétienne. Il y a donc un sacré moderne. Et ces t
36 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
42 il [p. 19] suffira d’un tiers de la population — fortement accrue — de la planète, travaillant quatre heures par semaine, pour q
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
43 elle s’est engagée dans un monde bien réel, déjà fortement structuré à la fois par la pensée grecque, les traditions religieuses
38 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
44e par l’intelligentsia occidentale, d’autant plus fortement qu’elle sera moins chrétienne. Il y a donc un sacré moderne. Et ces t
39 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
45experts, il suffira qu’un tiers de la population (fortement accrue) de la planète, donne 4 heures de travail par semaine, pour qu
40 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
46ie de vendre les indigènes de Haïti, mais se voit fortement combattu par les Rois catholiques et par les grands théologiens de l’
41 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
47commerciaux coûteux et difficiles. L’agriculture, fortement développée pendant la guerre, ne peut se soutenir qu’avec l’aide de s
42 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
48, qu’il se divertissait à évoquer d’un seul trait fortement appuyé — et l’on devinait alors qu’ils étaient les modèles des person
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
49assez connues. (La biographie d’un être original, fortement personnalisé, étant souvent sa création la plus totale et continue.)
44 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
50, qu’il se divertissait à évoquer d’un seul trait fortement appuyé — et l’on devinait alors qu’ils étaient les modèles des person
45 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
51rmal, mais l’une, en général, est dominante, plus fortement actualisée ; par là-même, elle potentialise dans l’inconscient la fon
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
52nne, mythe médiéval par excellence, Dante établit fortement la distinction du spirituel et du temporel : or celle-ci va conduire
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
53i fit connaître au grand public de 1745 une œuvre fortement remaniée ; enfin, des éditions modernes, restituant plus ou moins fid
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
54quillité parmi les hommes, ne tendaient pas moins fortement à faciliter les accommodements et à produire un généreux oubli des ra
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
55 Leçons sur l’Histoire moderne. Elles distinguent fortement Schlegel et les romantiques allemands, même romanisés, de Joseph de M
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
56et féroces s’approchent en grondant…L’avenir sent fortement le cuir, le sang, l’impiété et les coups, beaucoup de coups. Je conse
57pagne, ces aînées, ces modèles de l’État national fortement constitué et qui ne veut rien devoir à personne ? Les deux cas sont t
58ences sociales, ou au contraire sur un socialisme fortement marqué par le dogmatisme byzantin). Nicolas Berdiaev, dans une page é
59nos intérêts actuels. Nous n’en croirons que plus fortement à la véritable mission de la Russie, à sa puissance et à sa vérité :
60y en eut pas encore sur terre : et avec un arc si fortement tendu il est possible, dès lors, de tirer sur les cibles les plus loi
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
61a tradition socratique. La tradition socratique a fortement agi sur le côté intellectuel de l’Église et a contribué à doter la re
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
62re culture et civilisation disparaît ou s’atténue fortement. La technique n’appartient pas au seul épiderme de la culture europée
53 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
63r des ensembles comme l’URSS et les USA, qui sont fortement intégrés soit par l’unification doctrinale qu’impose le Parti à des p
54 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
64térêt pour les publications « européistes » s’est fortement accru depuis deux ans, ainsi que nous l’avions prévu. D’autres entrep
55 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
65évenir ces crises, et à coup sûr diminuerait très fortement les risques de leur retour à l’avenir ; [p. 8] 2°) que la neutralité
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
66ixe siècle, d’un État suisse très composite mais fortement noué, et stable depuis lors. [p. 25] Tell n’a probablement pas exist
57 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
67elève des élites anciennes sur une base populaire fortement élargie, et cela au rythme sans cesse accéléré qu’exigent l’accroisse
68e que le besoin ne s’en est pas fait sentir assez fortement pour surmonter les tendances particularistes, qui demeurent extrêmeme
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
69évenir ces crises, et à coup sûr diminuerait très fortement les chances de leur retour à l’avenir ; 2° que la neutralité suisse,
59 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
70exe de surcompensation. La seconde tendance, plus fortement représentée, consiste au contraire à soutenir que face au Tiers Monde
60 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
71sant des activités économiques complémentaires et fortement liées, gravitant autour de centres urbains où se localisent d’importa
61 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
72ère guerre. Ce que Mussolini et Hitler, tous deux fortement influencés par l’exemple de Lénine, ont eu le génie de comprendre les
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
73physique, et la matière du même coup, se trouvent fortement valorisés comme objets des recherches de l’esprit. Corps et matière s
63 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
74sant des activités économiques complémentaires et fortement liées, gravitant autour de centres urbains où se localisent d’importa
64 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
75qui pensait que l’État doit être fort pour servir fortement le Prolétariat, lequel ne manquera pas de s’en emparer un jour — aprè
65 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
76e essentiel d’un État-nation — la défense — s’est fortement amenuisé. Les exemples de la Finlande, de la Norvège et du Danemark m
66 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
77 retenues sur une centaine de kilomètres, diminue fortement le rendement du barrage. Ainsi, partout, l’État-nation et les grandes
67 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
78veur de ses guerres, et pour elles. Comme l’a dit fortement un historien français : « L’État moderne n’est autre chose que le roi
68 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
79on développe deux séries d’effets. a) Les jeunes fortement motivés par les questions d’environnement, se mettent à assister en g
69 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
80 très dense. Chacun des projets nationaux se voit fortement contesté dans son pays, pour des raisons de sécurité et de sauvegarde
70 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
81e essentiel d’un État-nation — la défense — s’est fortement amenuisé. Les raisons essentielles de l’existence des États-nations e
71 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
82qui pensait que l’État doit être fort pour servir fortement le Prolétariat, lequel ne manquera pas de s’en emparer un jour — aprè
83isme à très court terme (trouver un job) et souci fortement anticipé de sécurité (s’assurer la retraite en même temps que le job)
72 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
84isme à très court terme (trouver un job) et souci fortement anticipé de sécurité (s’assurer la retraite en même temps que le job)
73 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
85ancer la révolution industrielle, nous avons déjà fortement entamé nos ressources, et nous ne pouvons plus compter sur un accès a
74 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
86mbre que de richesse pour un petit nombre. Elle a fortement accru les inégalités entre les classes, entre les pays, entre le Nord
75 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
87cupération de lacs, de fleuves, de littoraux déjà fortement compromis sont tels que l’on comprend que l’État hésite. Pour nettoye
88e lac Léman pollué au mercure et au phosphore, et fortement eutrophisé ; le Rhin, pollué par cinq pays ; les estuaires transformé
76 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
89où il n’est pas déjà trop tard. Il faut souligner fortement le fait que les premières affirmations régionalistes ont suivi de peu