1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
1quo. L’esprit n’est pas non plus pour nous cette forteresse protégée, qui ne risque plus rien du charnel et du temporel, qui ne v
2 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
2camp à Perpignan. De là au « monastère noir », la forteresse de Noirmoutier, puis à l’île d’Yeu. II ne sera libéré qu’après cinq a
3 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
3ande fierté, parce qu’elle saurait que dans cette forteresse du Gothard, que n’atteignent ni chars ni avions, dans cet Alcazar de
4 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
4 vides à New York. La conversion des tanks et des forteresses volantes en pacotille de nursery exige plus qu’un instant de foi et d
5 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
5r autre chose. La « conversion » des tanks et des forteresses volantes en pacotille de nursery exige plus qu’un instant de foi et d
6 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6 plans stratégiques la Suisse, comme si la grande forteresse des Alpes était un désert livré au premier occupant ». Il décrivait l
7 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
7corps qui la retiennent captive dans leurs noires forteresses, son départ vers l’Orient de l’illumination, de l’origine et de la dé
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
8ux autres catastrophes qui ont ruiné « la vieille forteresse Europe » : le schisme byzantin, l’Islam, le démembrement du Saint-Emp
9 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
9és de l’ancienne capitale royale. Dans la vieille forteresse de Wawel, dominant la cité, ils iront s’agenouiller au pied du sombre
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
10eu du seul canton « italien » de la Suisse, trois forteresses crénelées dominant la petite cité. Les Visconti et les Sforza les ont
11 1968, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont nous écrit (6-7 juillet 1968)
11 un peu plus, croyez-moi, que les quinze jours de forteresse auxquels le Général m’avait condamné en juin pour un article sur l’en
12 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
12e mourir, ni un empire à édifier comme une énorme forteresse. C’est un environnement à composer, de telle manière que les esprits
13 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
13péras dans des décors de marbre jaune. Et dans la forteresse Lobrienac paraissait le spectre d’Hamlet. Tous les dilemmes tragiques
14 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
14rne. « Le général vous condamne à quinze jours de forteresse dans le Valais, au pain, à [p. 12] l’eau, sans visites ni courrier. V