1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1cette séparation, que Maurras n’a pas faite aussi franchement, du catholicisme et du christianisme, le christianisme étant dans le
2 On se fait son unité comme on peut », avoue-t-il franchement. Il me semble bien paradoxal de vouloir unir dans une même philosophi
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3per à un jeune homme moins grave et qui manifeste franchement sa jeunesse. (« Vous vous souciez vraiment trop peu des conséquences
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henri Michaux, Mes propriétés (mars 1930)
4e au contraire qu’Henry Michaux, en se cantonnant franchement dans ses propriétés, y découvre sans cesse de nouvelles sources. Il d
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
5xactement quelle foi on a. » Plus tard elle avoue franchement : « … dans nos églises j’éprouve un sentiment de détresse aiguë, ou b
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6candalisé quand le burgrave salue cordialement et franchement des paysans qui s’inclinent sans contrainte. Est-ce là dire que le « 
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
7la conscience où ils s’exalteraient en s’opposant franchement, tirent à hue et à dia et engendrent une grande confusion. En ce sens
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
8ndent avec ceux de la classe possédante, qui sont franchement matériels. Le communiste affirme : économique d’abord ! mais c’est, d
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
9 spécifiquement chrétienne. La revue a d’ailleurs franchement pris position dans un numéro spécial intitulé : Rupture entre l’ordre
9 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
10ette crise, c’est Montagnon qui la décrit le plus franchement. « Vieillissement », dit-il d’abord, « crise des vieilles formules »,
11 il faudrait dire beaucoup plus, et attaquer plus franchement nos désordres dans leurs racines spirituelles, il faudrait surtout êt
10 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
12re imagination, qu’ils s’expriment sous une forme franchement littéraire 18 , ou sous la forme de méditations religieuses, ou même
11 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
13 l’autre. Tout étatisme est condamné à se vouloir franchement totalitaire, sinon c’est l’échec assuré. (Nous sommes en train d’en v
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
14t pas se délivrer à temps, et devrait être défini franchement comme ce qui est incommode ou impropre, et dont il faut tâcher de se
15 n’y mets pas d’amour-propre, vous pouvez me dire franchement ce que vous pensez de cette soirée »… Je le regarde. C’est un homme s
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
16 n’y mets pas d’amour-propre, vous pouvez me dire franchement ce que vous pensez, de cette soirée… Je le regarde. C’est un homme si
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
17t pas se délivrer à temps, et devrait être défini franchement comme ce qui est incommode ou impropre, et dont il faut tâcher de se
15 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
18dire supérieur à la masse. Et ce n’est pas encore franchement s’avouer que de se comparer aux seuls humains que le métier ou notre
16 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
19 du xixe ) est condamné de nos jours à se vouloir franchement totalitaire, sinon c’est l’échec assuré. Il lui faut la fameuse confi
17 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
20 avec soin nos défenses, ayons le courage de dire franchement : ici ou là, nous sommes encore faibles. C’est ici et c’est là, qu’il
21eur du pays ; 3° qu’elles aient le courage d’être franchement des Églises visibles, organisées, douées d’une discipline et de forme
22me suit : que nos Églises aient le courage d’être franchement des Églises visibles — solidement organisées, — douées d’une discipli
18 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
23a Finlande. Si l’on me fait l’honneur de répondre franchement, je m’engage à reconnaître que Luther est coupable de n’avoir pas su,
19 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
24l’opinion. Il incite les dirigeants à s’expliquer franchement devant le peuple, et à ne rien entreprendre sans son appui. Les plus
20 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
25 souhaitais de vous voir choisir entre un langage franchement poétique et ce langage clair et distinct qui convient au débat des id
21 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
26l’opinion. Il incite les dirigeants à s’expliquer franchement devant le peuple, et à ne rien entreprendre sans son appui. Les plus
22 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
27éfense contre la propagande massive. Or disons-le franchement : la propagande est une tyrannie véritable, une contrainte qualifiée,
23 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
28rd, qu’il juge « trop long ». Marquant ainsi bien franchement ses limites, et les moyens particuliers de sa recherche. Sur un seul
24 1952, Réforme, articles (1946–1980). Après l’Œuvre du xxe siècle (14 juin 1952)
29jusqu’à éviter d’en parler — parce que, disons-le franchement, il est gênant de parler de cela quand on y croit, dans un tel lieu,
25 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
30re dialectique de mon œuvre… Non, je dois le dire franchement, ce qui m’échappe, c’est que je puis maintenant avoir l’intelligence
26 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
31Friedländer, publiciste allemand : « Il faut dire franchement à nos nations qu’elles ne pourront sauver leur individualité qu’en sa
27 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
32par notre ami Ernst Friedlaender : « Il faut dire franchement à nos nations qu’elles ne pourront sauver leur individualité qu’en sa
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
33el, risque et santé de la démocratie, ne sera pas franchement cultivé, le communisme (ou ses succédanés fascistes) gardera sa chanc
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
34re dialectique de mon œuvre… Non, je dois le dire franchement, ce qui m’échappe, c’est que je puis maintenant avoir l’intelligence
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
35 juge « trop long ». Marquant ainsi bien [p. 163] franchement ses limites, et les moyens particuliers de sa recherche. Sur un seul
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
36ir après les autres ; il s’agit de nous apprécier franchement, de nous concevoir tels que nous sommes, de sortir du mensonge, et de
32 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
37rop fameux abbé de Saint-Pierre, 1712. [p. 52] À franchement dire, ces plans n’améliorent pas sensiblement celui de Podiébrad, bie
33 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
38lus nationalistes. Insuffisances flagrantes mais franchement reconnues, ouverture déclarée sur un avenir européen, telles sont les
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
39ffisant matériellement et moralement, et accepter franchement l’idée nouvelle de complexes de communes complémentaires, qui partage
40nt, en temps de crise, les champions d’idéologies franchement contrastées, quand ils luttent pour conquérir des libertés nouvelles,
35 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
41la liberté que je prends en m’adressant à vous si franchement et longuement. Je ne voulais être qu’un témoin de moralité, et je n’a
36 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
42’à éviter d’en parler, parce que — disons-le bien franchement — il est gênant de parler de cela quand on y croit, dans un tel lieu,
37 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
43rimés dans la liturgie, à ceux de l’amour le plus franchement, le plus insolemment humain. Sécularisation de l’enthousiasme (au sen
38 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
44nforcent par rétroaction. Soit que l’État s’avoue franchement totalitaire, ou qu’il se donne encore pour libéral, l’École devient u
39 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
45t industriel (plutôt de droite) et universitaire (franchement de gauche) : chez les leaders syndicalistes et dans le grand public c
40 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
46États-nations ne sauraient empêcher sans s’avouer franchement totalitaires, ce qu’aucun n’ose à l’Ouest, aujourd’hui.   — Pouvez-vo
41 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
47 trois exceptions près — se montrent réticents ou franchement hostiles. Les uns redoutent les Régions au nom d’un égalitarisme jaco
42 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
48sur lequel personne ne semble prêt à se prononcer franchement. Soit par scrupule humanitaire, ou par orgueil nationaliste, par calc
43 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
49(au sens courant de l’expression) : le Labour est franchement contre la CEE. 3. Le cas de l’Italie Il a été très précisément expo
44 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
50ons transfrontalières (on n’avait pas osé le dire franchement, pudeur stato-nationaliste oblige) du type de la Regio basiliensis (h