1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
1ormais, rompant tout lien avec le passé, comme on franchit le pas de la mort, il lutterait contre les conventions établies, les
2 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
2on, une sorte d’acte de foi, pourrait me le faire franchir. Il ne me reste donc qu’à énumérer les réactions que je crois être ce
3 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
3tant où dans l’oubli de tout ce que je peux, j’ai franchi l’impossible seuil. L’esprit est acte, l’acte est obéissance à la mot
4 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
4ndition sociale privilégiée — le pas est aisément franchi. Et Descartes n’y est pour rien. Il faudrait bien plutôt s’en prendre
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ans cesse se risquer au-delà de ce qu’il peut, et franchir au moins en pensée les bornes de ses possessions pour aller se mêler
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
6ans cesse se risquer au-delà de ce qu’il peut, et franchir au moins en pensée les bornes de ses possessions pour aller se mêler
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7e campe alentour, depuis le matin — et je ne puis franchir les portes qu’à 5 heures 10. Comment fait-on pour occuper en dix minu
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
8celles dont on a pu toucher, fût-ce même sans les franchir, les limites. Quant aux livres intermédiaires : le deuxième tente de
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
9 amie, pendant la nuit qui précède son départ. Il franchit d’un saut l’espace qui sépare les deux lits. Mais une blessure récent
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10les bras du pauvre passeur qui vient de l’aider à franchir une rivière : or c’était Tristan déguisé. Elle sort intacte de l’épre
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
11 de chemin. La foi au Christ nous permet seule de franchir ce cercle enchanté où nous maintient l’argument du démon — le serpent
12 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
12ps qu’il faut à un corps expéditionnaire pour les franchir, et les conditions dans lesquelles il s’ébranlera. Il a fallu deux an
13 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
13 glace. J’allais écrire : « L’avion s’élance pour franchir l’Océan d’un seul bond. Nous volons à tire d’aile vers l’Irlande ». M
14 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
14ps qu’il faut à un corps expéditionnaire pour les franchir, et les conditions dans lesquelles il s’ébranlera. Il a fallu deux an
15 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
15mètres. J’allais écrire : « L’avion s’élance pour franchir l’Océan d’un seul bond. Nous volons à tire d’ailes vers l’Irlande. »
16 1948, Suite neuchâteloise. VI
16tingués ne manquent pas. Mais les seuls qui aient franchi nos limites sont ceux de nos théologiens, Ostervald encore, puis Gode
17 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
17 les Anglais. Nous leur disons : « Vous ne pouvez franchir un abîme pas à pas, il faut sauter. » Le saut, dans ce cas, consister
18 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
18un obstacle. On peut tout faire en deux pas, sauf franchir un abîme. Si votre œuvre est de longue haleine, il n’y a pas une minu
19 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
19un obstacle. On peut tout faire en deux pas, sauf franchir un abîme. Si votre œuvre est de longue haleine, il n’y a pas une minu
20 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
20lpes en une seule fois — partout ailleurs il faut franchir deux ou [p. 25] trois chaînes — reliait d’un seul coup les deux moiti
21 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
21ues suisses ont pris naissance près du col qui le franchit. Ce fait providentiel a marqué le sens et la mission de notre État fé
22 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
22 la semaine dernière, au moment de s’envoler pour franchir le Rideau — ce mur du son de la politique contemporaine. Précisons no
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
23insi : Où voulons-nous aller ? Voulons-nous donc franchir la mer ? Où nous entraîne cette passion puissante, qui prime pour nou
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
24rvus de guinées et flanqués d’un sage précepteur, franchissaient le détroit et entreprenaient le grand tour. On en a vu de toute espèc
25ophes qu’à la profonde érudition des philologues. Franchissons enfin l’océan pour passer dans le Nouveau-Monde ; nous pouvons être s
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
26 à faciliter la navigation et à frayer des routes franchissant les montagnes. Le libre commerce des idées et des manières de sentir
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
27; attendu qu’en fait de développement, on ne peut franchir tous les degrés d’un seul bond, mais qu’il faut les monter progressiv
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
28 jusqu’à la barrière qu’il n’était pas autorisé à franchir, et n’était pas capable de franchir, définit exactement la relation e
29as autorisé à franchir, et n’était pas capable de franchir, définit exactement la relation entre Virgile et le monde chrétien. N
28 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
30insi : Où voulons-nous aller ? Voulons-nous donc franchir la mer ? Où nous entraîne cette passion puissante, qui prime pour nou
29 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
31fallut jusqu’au bout s’appuyer sur quelqu’un pour franchir une marche, ses jambes obéissant mal à sa volonté) il entreprit l’act
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
32n ruban jeté négligemment sur les montagnes qu’il franchit. Arrêtons-nous d’abord en ce lieu remarquable qui de tout temps a fa
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
33ble qu’au moment où le pont du Diable a permis de franchir les gorges de la Reuss, et de relier le Midi au Nord du Saint-Empire.
32 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
34pliquait : « On peut tout faire en deux pas, sauf franchir un fossé. » Plus tard, les fédéralistes demanderaient à leur tour l’é
33 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
35e de ces facteurs, on reconnaisse la nécessité de franchir un pas décisif et que l’on décide en conséquence de passer à l’élabor
34 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
36 les Anglais. Nous leur disons : « Vous ne pouvez franchir un abîme pas à pas, il faut sauter. » Le saut, dans ce cas, consister
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
37 c’est fait ou en train de se faire, et que voilà franchi le « seuil mondial », comment imaginer que la civilisation diffusée p
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
38n esprit, on reconnaîtra aussitôt la nécessité de franchir un pas décisif et de passer à l’élaboration du plan d’une fédération
37 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
39 c’est fait ou en train de se faire, et que voilà franchi le « seuil mondial », comment imaginer que la civilisation diffusée p
38 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
40elle, ou d’instances d’arbitrage économique. Pour franchir la dernière étape vers la Fédération continentale, il suffira sans do
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
41te sans communications fréquentes, sans moyens de franchir les distances (saint Paul à Pergame, à Corinthe, dans les églises de
40 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
42our n’être plus délimités par des douaniers. Pour franchir la dernière étape vers la Fédération continentale, il suffira sans do
41 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
43 le moteur de la croissance, il n’y a qu’un pas à franchir prudemment. » Voilà pour les finances. Et voici pour l’armée : « Entr
42 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
44cessantes. — On peut tout faire en deux pas, sauf franchir un fossé. — Si votre œuvre est de longue haleine, il n’y a pas une mi