1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1 Hubert note très bien à propos de la littérature galloise que « c’est un miracle qu’elle contienne des éléments de religion bri
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
2ntesté. Dans les Mabinogion, recueil des légendes galloises, on ne trouve que cette seule indication très brève sur la légende or
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
3rs saxons, le rythme du franco-normand, le rythme gallois, et l’influence de générations d’étude de la poésie latine et grecque
4re, les poèmes écrits en anglais par des Anglais, Gallois, Écossais et Irlandais continuent à exprimer des musiques différentes
4 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
5te zurichois Max Frisch, le catholique Belloc, le Gallois non-conformiste Powys, le Souabe Hölderlin, l’anarchiste communisant
5 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
6laires, aux dernières élections, des autonomistes gallois et écossais. Agitation basque et catalane, sourde mais profonde. Plas
6 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
7qu’il a accordé une certaine autonomie à l’ethnie galloise. C’était une erreur : le pays de Galles est coupé par une chaîne de m
7 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
8te zurichois Max Frisch, le catholique Belloc, le Gallois non conformiste Powys, le Souabe Hölderlin, l’anarchiste communisant
8 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
9s spectaculaires, au plan local, des autonomistes gallois et écossais. Agitation basque et catalane, sourde mais profonde. Plas
9 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
10laires, aux dernières élections, des autonomistes gallois et écossais. Agitation basque et catalane, sourde mais profonde. Plas
10 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
11thare se révèle apparenté aux Celtes gaéliques et gallois), le courant néo-manichéen et l’influence arabe (tant pis si celle-ci
11 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
12aux Slovènes de la vallée d’Udine, mais aussi aux Gallois, Bretons, Occitans, Sorabes, Croates du Burgenland, etc. La répressio
12 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
13ues ou les Flamands, les [p. 292] Occitans ou les Gallois, il le fera par la langue d’abord, et le plus souvent s’en tiendra là
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
14e, catalane et occitane, écossaise, irlandaise et galloise, pendant des siècles, avant d’appliquer les mêmes procédés aux peuple
14 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
15Corse ; en Grande-Bretagne, mouvement écossais et gallois exigeant une « dévolution » du pouvoir central à des autorités région
15 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
16l Steinhoff, contrairement au général français P. Gallois, ne croit pas que « chaque nation, à l’instar de la France, puisse as
16 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
17voir des assemblées pour les Écossais et pour les Gallois, et non pour les régions anglaises ». Ce qui situe le problème à son
17 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
18voir des Assemblées pour les Écossais et pour les Gallois, et non pour les régions anglaises ». Ce qui situe le problème à son