1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
1osées » — qu’il définit sa propre théorie de la « garantie des sentiments », où l’on est en droit de voir le germe d’un moralism
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2ouffrir : culte du moi avec ses [p. 142] recettes garanties, chapelets d’optimisme, tyranniques évidences, ordre et désordre, pri
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
3lement qualifiée de bourgeoise, est en réalité la garantie spirituelle qui lui permet de « s’élever au-dessus de lui-même aussi
4 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
4cultivèrent ce défaut d’exigence éthique comme la garantie d’une certaine douceur de vivre. Penser devint l’art de ne rien affir
5 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
5avec le Christ, et non point une morale prudente, garantie de bonheur terrestre ou céleste. Car cette rencontre est mortelle à l
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
6utes. Et cette possession serait en quelque sorte garantie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus sembla
7 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
7 « paradis » doit être payé ici-bas du mépris des garanties humaines les plus élémentaires, — et toute l’histoire des martyrs en
8 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
8utes. Et cette possession serait en quelque sorte garantie par des institutions de plus en plus humaines, de plus en plus sembla
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
9 « paradis » doit être payé ici-bas du mépris des garanties humaines les plus élémentaires, — et toute l’histoire des martyrs en
10 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
10prochain. Ainsi la dignité de chaque individu est garantie non pas du seul fait qu’il existe physiquement, mais du fait qu’il pe
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
11 des lois sur la mythologie, en même temps que la garantie d’une unité future du genre humain. Elles s’accordent pour affirmer q
12s matériels dans l’histoire. Mais ils y voient la garantie d’une distinction qui les honore aux yeux de la nouvelle société. En
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
13à nos misères, activité concrète et créatrice, et garantie contre les préjugés intéressés. « Voyez, gémit Alice, l’arceau sous l
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
14né par la vérité. Voilà l’indivision cherchée, la garantie certaine de l’unité intime de la pensée et de l’action. Tout le probl
14 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
15cultivèrent ce défaut d’exigence éthique comme la garantie d’une certaine douceur de vivre. Penser devint ainsi l’art de ne rien
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
16ndépendamment des faits. Les premiers y voient la garantie de ce qu’ils nomment liberté de penser. Ils se figurent que l’exercic
17orance volontaire de cette situation est la seule garantie de ce qu’on nomme, par antiphrase, l’ordre bourgeois. Garantie bien p
18e qu’on nomme, par antiphrase, l’ordre bourgeois. Garantie bien précaire. Car il y a ceux qui souffrent, d’autre part ; ceux qui
19e de sanction. Il est clair que cette liberté-là, garantie par les lois de l’État, ne sera jamais [p. 213] que servitude pour le
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
20 le seul domaine où l’unité serait sans doute une garantie d’efficacité.) Mais ce qui nous importe, avant tout, c’est de retrouv
17 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
21 seul fait qu’elle le juge naturel ? La meilleure garantie d’un droit, la seule peut-être qui soit efficace, c’est l’exercice ré
22raire. Là encore, nous avons voulu bénéficier des garanties qu’offrait la SDN sans accepter les charges qui s’y trouvaient liées.
23nal qui nous donnerait peut-être davantage qu’une garantie d’économie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défense
18 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
24ans une Cité dont l’idéal est encore la plus sûre garantie. p. 1 f. « Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de
19 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
25 cherche à affaiblir le pouvoir, à multiplier des garanties contre son abus, à opposer des obstacles à son exercice ; — ou bien,
20 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
26mparfait, et provisoire, devrait se doubler d’une garantie. Et la seule garantie concevable est dans la force de la décision en
27e, devrait se doubler d’une garantie. Et la seule garantie concevable est dans la force de la décision en vertu de laquelle on s
28il est stupide de s’en priver. Mais je dis que la garantie d’une union raisonnable en apparences n’est jamais dans ces apparence
29 plus important que toutes vos petites morales et garanties de bonheur bourgeois ! » Du cynisme au tragique romantique, il n’y a
30ormalisant les rapports sexuels, est la meilleure garantie du plaisir, c’est-à-dire de l’Éros purement charnel, et non du tout d
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
31 » les plus obscures propositions. Masque idéal ! Garantie de [p. 50] secret, mais aussi garantie d’approbation sans condition d
32ue idéal ! Garantie de [p. 50] secret, mais aussi garantie d’approbation sans condition de la part du lecteur de roman. La cheva
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
33ces vertus conduisent à la Joie, qui est signe et garantie de Vray Amor. Voici Mesure et Patience : De courtoisie peut se vante
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
34s été traitée, par un auteur qui offre toutes les garanties de sérieux et d’information 118 , et en des termes qui me paraissent
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
35onne à la dialectique des sentiments sa meilleure garantie de précision, et disons même de vérité. Ici c’est l’art et non « la v
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
36érieur de l’ancienne situation cependant [p. 318] garantie « pour le meilleur et pour le pire » par un serment. Il le cherche au
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
37mparfait, et provisoire, devrait se doubler d’une garantie. Et la seule garantie concevable est dans la force de la décision en
38e, devrait se doubler d’une garantie. Et la seule garantie concevable est dans la force de la décision en vertu de laquelle on s
39il est stupide de s’en priver. Mais je dis que la garantie d’une union raisonnable dans les apparences n’est jamais dans ces app
40 plus important que toutes vos petites morales et garanties de bonheur bourgeois ! » Du cynisme au tragique romantique, il n’y a
41ormalisant les rapports sexuels, est la meilleure garantie du plaisir, c’est-à-dire de l’Éros purement charnel, et non du tout d
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
42prochain. Ainsi la dignité de chaque individu est garantie non pas du seul fait qu’il existe physiquement, mais du fait qu’il pe
28 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
43 seul fait qu’elle le juge naturel ? La meilleure garantie d’un droit, la seule peut-être [p. 108] qui soit efficace, c’est l’ex
44nal qui nous donnerait peut-être davantage qu’une garantie d’autonomie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défens
29 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
45ionnelles, enfin notre neutralité, solennellement garantie depuis 1815 par toutes les grandes puissances européennes. Voilà, n’e
46nter ; enfin, s’ils représentent pratiquement des garanties pour notre indépendance, ou, au contraire, s’ils ne peuvent pas fourn
47sins, et, par suite, ne sont plus pour nous cette garantie [p. 152] morale dont nous avons un besoin réellement vital. Si mainte
48spective de notre mission médiatrice. De même, la garantie légale de notre neutralité n’est qu’un chiffon de papier, si l’on veu
49fon de papier, si l’on veut y voir simplement une garantie de nos privilèges. Mais elle devient notre meilleure sûreté dès qu’on
30 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
50se est réduite à elle-même. Elle n’a plus d’autre garantie humaine que son armée, plus d’autre allié que son terrain, plus d’aut
31 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
51he universel du principe démocratique fournit une garantie de contrôle des autorités élues, et diminue le danger d’un coup de fo
32 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
52he universel du principe démocratique fournit une garantie de contrôle des autorités élues, et diminue le danger d’un coup de fo
33 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
53 statut de la Ruhr, d’alliances préventives et de garanties à obtenir contre un réarmement secret du Reich. Les aspects politique
54a que je crains qu’on oublie, à trop parler Ruhr, garanties, réarmement. Dans l’état où menace de la laisser un politique de répr
34 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
55 Le critique. Il me semble qu’il faut y voir une garantie contre les illusions de la rhétorique flamboyante. Le romantisme a pu
56a aucun droit de ce genre, si l’on nomme droit la garantie formelle d’un usage. Mais il arrive assez souvent que l’on oublie les
35 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
57ns la maison — soient ceux qui offrent le plus de garanties contre le divorce américain. Du divorce Les statistiques établissen
36 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
58le et des Étoiles. Tant de précautions et tant de garanties légales échoueront cependant à faire de vous un usager décent des lib
37 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
59fédérative du continent qu’elle trouvera sa seule garantie. Nous serons guéris de notre mauvaise conscience quand nous aurons ad
38 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
60contraire le règne de la loi, par où j’entends la garantie des droits élémentaires de l’homme, antérieurs à l’État, supérieurs à
61s au-delà des États, nous apparaît comme la seule garantie des autonomies nationales. Ce n’est qu’en surmontant nos divisions qu
39 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
62pourquoi l’union de l’Europe est devenue la seule garantie des autonomies nationales. Ce n’est qu’en surmontant nos divisions qu
63e actuelle, ce droit nous apparaît comme la seule garantie pratique des libertés d’association, de réunion, d’expression et de p
64a fédération des universités européennes, et à la garantie de leur indépendance par rapport aux États et aux pressions politique
65ne de contrôle judiciaire, est indispensable à la garantie des droits ; [p. 165] Le Congrès de l’Europe estime : Que la Fédérat
40 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
66contraire le règne de la loi, par où j’entends la garantie des droits élémentaires de l’homme, antérieurs à l’État, supérieurs à
41 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
67né dans la conscience des peuples pour offrir des garanties de durée. Prudemment, par fidélité à la continuité profonde de son hi
68nt très bien que leur union fédérale est la seule garantie d’une pareille liberté. L’unité de la Suisse, en dernière analyse, es
42 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
69 Mais ils voient clairement, d’autre part, que la garantie des autonomies cantonales ne saurait pratiquement résider que dans la
70ouverains. Un lien si lâche n’était qu’une faible garantie pour l’indépendance des cantons, en un siècle qui allait voir surgir
71traités avec l’étranger, la guerre et la paix, la garantie des constitutions cantonales, l’établissement du budget fédéral et la
72e la petitesse du territoire n’est pas en soi une garantie de liberté pour les peuples qui l’habitent : on a connu de petites ty
43 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
73tionnelle liberté des cantons, car elle y voit la garantie la plus certaine de ses droits contre les empiétements éventuels du p
44 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
74mblait à cette époque (de 1864 à 1918) offrir des garanties d’indépendance à ces organismes naissants. En 1919, Genève fut choisi
75toire, mais elle refusa de souscrire à aucune des garanties territoriales [p. 179] que le Pacte stipulait en faveur des vainqueur
45 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
76se la souffrance non pas seulement comme signe et garantie de la vraie voie, mais, plus radicalement, comme la voie même… p. 
46 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
77cussion d’alinéas, de « préalables », et autres « garanties » réclamées par tel groupe ou demi-groupe d’un Parlement pulvérulent,
47 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
78cussion d’alinéas, de « préalables », et autres « garanties » réclamées par tel groupe du Parlement de ce pays apparaît simplemen
48 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
79 « Les accords de Londres donnent encore moins de garanties que la CED… Le même état-major [p. 93] allemand pourra se constituer…
49 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
80ition. Il entretient religieusement des attitudes garanties par une science périmée, tout comme les rites des « primitifs » conti
50 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
81 vous. Cependant, j’eusse aimé suggérer certaines garanties de bonne gestion. A. Me prenez-vous pour un sous-développé ? B. Je vo
82 mon tour. B. Pourquoi vous ferais-je ce don sans garanties, à vous qui m’insultez en me le demandant ? A. Pour éviter que je me
51 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
83ut seulement pour lui la sécurité de l’emploi, la garantie de l’écoulement et la paix, soit. Mais il faudra bien qu’ils sachent
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
84 la contradiction, des conduites praticables, des garanties de repos pour l’âme et l’intellect enfin réconciliés. Nous ne trouvon
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
85ition. Il entretient religieusement des attitudes garanties par une science périmée, tout comme les rites des primitifs continuen
54 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
86aite et la neutralité non seulement déclarée mais garantie, essayons maintenant quelques coups assez simples, sans plus de senti
87atellite devient une violation de notre intégrité garantie par les USA. La coalition atlantique se reforme automatiquement. Elle
88 accrue des Russes et des Américains, liés par la garantie triangulaire. 7. La neutralité européenne, qui suppose une stabilisat
89utre et unie devrait payer le prix d’une sécurité garantie : elle perdrait en partie sa liberté de manœuvre dans la politique pl
90on union fédérale, incluant les pays de l’Est, et garantie par les deux Blocs. Le meilleur argument qui subsiste en faveur de l’
55 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
91ant la loi, la liberté de l’individu ou du groupe garantie par la justice (habeas corpus et droit d’association) ; le droit à l’
92e la justice étant de protéger les libertés et la garantie interne des libertés consistant dans le sens de la responsabilité de
56 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
93-cinq États (dont la souveraineté, notons-le, est garantie par la Constitution) sont appelés fédéraux. À vrai dire, ceux qui ins
57 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
94artis, mais seulement à leur impuissance. Cette « garantie des libertés » n’est pas durable, outre qu’elle manque de dignité.
58 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
95ais et dialogues de Kassner. Elle est pourtant la garantie de leur pouvoir, et ne saurait traduire, à mon avis, qu’une intention
59 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
96ues, moyennant un seul contrat ; aux éditeurs, la garantie que les ouvrages choisis bénéficieront du prestige et de la publicité
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
97se la souffrance non pas seulement comme signe et garantie de la vraie voie, mais plus radicalement, comme la voie même… p. 9
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
98ais et dialogues de Kassner. Elle est pourtant la garantie de leur pouvoir, et ne saurait traduire, à mon avis, qu’une intention
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
99és politiques des peuples de la Terre, voulues et garanties par les dieux païens ! Pour cet ancêtre du nationalisme, qui ne manqu
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
100s prétentions réciproques, ou dans des Traitez de Garantie ou de Ligue offensive & défensive pour établir, pour maintenir ou
101raité entr’eux que du consentement, & sous la garantie de l’Union aux trois quarts des vingt-quatre voix, & l’Union déme
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
102es, et, comme on les appelle, la médiation et les garanties, pourrait alors être décidé par un pouvoir public fondé par le Pape e
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
103s États du monde, n’offrirait en aucune façon une garantie de paix suffisante. L’état de nature, qui règne entre les différents
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
104titution de l’autre. Cependant, d’une part, cette garantie générale et mutuelle n’est elle-même possible que si les États accept
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
105lequel le contrat est formé et dont on demande la garantie à l’État. Ainsi réglé et compris, le contrat politique est ce que j’a
106ne soit trop affaibli. Vous parlez à bon droit de garanties contre le retour de rêves malsains ; mais quelle garantie vaudrait ce
107 contre le retour de rêves malsains ; mais quelle garantie vaudrait celle de l’Europe, consacrant de nouveau les frontières actu
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
108es, de la critique des textes, des sources et des garanties de la connaissance ; qu’il s’agisse de la distinction de la raison ou
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
109ngérence des autres dans ses affaires. … Sans une garantie durable de la paix en Europe, toute union douanière européenne reste
110la production industrielle, et par là même toutes garanties contre les crises du travail, sources d’instabilité politique aussi b
70 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
111nde actuel. Réponse : La neutralité suisse a été garantie « dans les intérêts de l’Europe entière ». Or c’est l’union qui est a
112e faire usage. Et nous y trouvons en revanche les garanties qui faisaient de plus en plus défaut à une neutralité menacée de désu
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
113on de l’Europe entière, y trouverait sa meilleure garantie ? Et quant aux militants de l’union européenne, ils ne sauraient étud
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
114lphe. Il est certain que leurs libertés se voient garanties par l’Empire à proportion de leur proximité du Saint-Gothard. L’Emper
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
115istance automatique de tous si l’un est attaqué ; garantie du régime interne de chaque membre ; arbitrage obligatoire « si quelq
116ssistance mutuelle et l’arbitrage, les meilleures garanties pratiques de leurs diversités et souverainetés. Que l’union devenue f
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
117nt bouleverser l’équilibre social considéré comme garantie des libertés. Et cela se vérifie aussi bien dans les aristocraties ur
75 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
118 seulement une condition d’union interne mais une garantie d’indépendance. Et c’est pourquoi Pictet de Rochemont, représentant l
119tion très significative. 1° La neutralité suisse, garantie par le traité de Vienne, était invoquée par les Puissances pour conte
120pièce de l’équilibre européen, d’autre part comme garantie de la cohésion des Cantons. Ces deux motifs perdaient beaucoup de leu
76 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
121onales ; à droite, on jugea ces souverainetés mal garanties, voire menacées : et un peu partout, on affecta de considérer ce plan
122souveraineté, mais encore, cette dernière se voit garantie ! Et quelle est la force garante ? Celle qui naît justement de la mis
123 y contribuent pour autant qu’elles y trouvent la garantie de leur existence distincte. C’est donc une pensée réaliste qui anime
124depuis longtemps d’être absolues, et ne sont plus garanties par personne : ni par une autorité supérieure (que l’union de l’Europ
77 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
125des municipalités. Il est curieux de noter que la garantie des autonomies communales n’est pas prévue par la Constitution fédéra
126 Mais ils voient clairement, d’autre part, que la garantie des autonomies cantonales ne saurait pratiquement résider que dans la
127traités avec l’étranger, la guerre et la paix, la garantie des constitutions [p. 126] cantonales et l’adoption du budget fédéral
78 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
128mmédiats à l’Empire », et c’était là franchise et garantie de liberté contre les princes de l’époque, — nous dirions aujourd’hui
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
129nde actuel. Réponse : la neutralité suisse a été garantie « dans les intérêts de l’Europe entière ». Or c’est l’union qui est a
130ire usage ! Et nous y trouverions en revanche les garanties qui faisaient de plus en plus défaut à une neutralité menacée de désu
80 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
131ris un grand risque : celui de créer, sans aucune garantie, une occasion de création. Point de vie culturelle sans risque assumé
81 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
132té de chacun et l’efficacité de son action seront garanties par la possibilité de se rattacher et de donner son allégeance à des
82 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
133utre, bien mieux : l’un — la solidarité — sera la garantie de l’autre — l’autonomie. Quelques exemples : 1. Le problème des univ
83 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
134ale) « à un simple rôle d’initiative générale, de garantie mutuelle et de surveillance ». Et il estime puéril de restreindre la
84 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
135es pays de l’Ouest 4 — il y a possibilité, sinon garantie, d’objectivité. Là où l’information n’est qu’un service des Affaires
136onalisme et par le dogme de l’État souverain. Nos garanties de liberté sont donc dans une large mesure, négatives. Elles courent
85 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
137’hier. La stabilisation de l’Est européen n’a été garantie que par la satellisation politique et commerciale imposée et réimposé
138La stabilisation des démocraties de l’Ouest n’est garantie que par les armements et les investissements américains. Toute résist
86 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
139utre, bien mieux : l’un — la solidarité — sera la garantie de l’autre — l’autonomie. Quelques exemples : 1. Le problème des univ
87 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
1404] de chacun et l’efficacité de son action seront garanties par la possibilité de se rattacher et de donner son allégeance à des
141ale) « à un simple rôle d’initiative générale, de garantie mutuelle et de surveillance ». Et il estime puéril de restreindre la
88 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
142utre, bien mieux : l’un — la solidarité — sera la garantie de l’autre — l’autonomie. Quelques exemples : 1. Le problème des univ
89 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
143Or la souveraineté nationale ne sera bientôt plus garantie que par la possession de l’arme nucléaire. Mais l’arme nucléaire est
90 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
144és d’une ville mondiale parfaitement uniformisée, garantie sans surprise dans la non-signifiance de ses perspectives bétonnées.
91 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
145 l’Empire » (Reichs unmittelbar) signifie liberté garantie pour une cité, pour une région, pour une communauté religieuse ou laï
146par en haut, soit par en bas, car l’une serait la garantie de l’autre, et celui qui prétend que sa part nationale vaut plus que
92 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
147e en place, très calme et rigoureuse, assortie de garanties tatillonnes, des moyens d’extinction pacifiques — c’est promis — et a
93 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
148te comme une conquête révolutionnaire ou comme la garantie de l’ordre social, l’étatisation de la société, dans les régimes en m
94 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
149s, mais sur des groupes antérieurs en quête d’une garantie de leurs libertés. L’exemple de la Suisse peut égarer, bien plus enco
150encore, cette civilisation ne peut produire nulle garantie de sécurité égales ou supérieures aux risques par elle-même créés et
95 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
151ncore, cette civilisation ne peut produire nulles garanties de sécurité égales ou supérieures aux risques par elle-même créés et
96 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
152e de sanction. Il est clair que cette liberté-là, garantie par les lois de l’État, ne sera jamais que servitude pour le penseur,
97 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
153ule explication — que la sécurité en Europe n’est garantie par aucun de nos pays, ni pour lui-même ni pour ses voisins, et encor
98 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
154ment limitée à certaines fonctions publiques — la garantie de leur autonomie. Plus frappante encore est l’évolution récente des
99 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
155ment limitée à certaines fonctions publiques — la garantie de leur autonomie. Plus frappante encore est l’évolution récente des
100 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
156réalisent, je veux trouver dans ce corps même une garantie contre les théories pernicieuses et subversives de l’ordre social dan