1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1t-il encore ? Ce lieu soudain m’angoisse. Mais le gardien : il y est comme chez lui. — Dormez-vous dans ce lit ? — Oh ! répond-
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2es Magnats, le jour de l’élection d’un des quatre Gardiens de la Couronne de saint Étienne. Auprès du porche du Palais, ils n’ét
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3es Magnats, le jour de l’élection d’un des quatre Gardiens de la Couronne de saint Étienne. Auprès du porche du Palais, ils n’ét
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
4t-il encore ? Ce lieu soudain m’angoisse. Mais le gardien : il y est comme chez lui. — Dormez-vous dans ce lit ? — Oh ! répond-
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5ie éternelle, et d’expériences vécues avec l’Ange gardien, mais c’est toujours en relations pratiques avec le commerce quotidie
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6roïsme dans ces châteaux perdus, dans ce Waldburg gardien de quels secrets longuement, lentement fortifiés…   La nuit, les mous
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
7urs de l’ordre » (les Anciens Combattants) et des gardiens de l’ordre. De part et d’autre, une conception très vague de l’ordre 
8 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
8, « organisme d’appel et de vigilance doctrinale, gardienne du statut de la personne ». Nietzsche, me semble-t-il, avait prévu et
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
9 des vestales ? Mais où sont encore ces vestales, gardiennes du sens et de l’usage du discours ? Mariées, vendues, traîtresses à l
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
10e marque les points. Je ne suis après tout que le gardien d’un appareil enregistreur dont je n’ai pas à connaître la destinatio
11 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
11ité, mais qui sont appuyés mécaniquement, par les gardiens de l’ordre, ou par certaines sanctions financières par exemple, auxqu
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12t ; très bien, qu’il continue. À son âge, j’étais gardien de but dans une équipe de football. Mais où diable a-t-il ramassé cet
13? « La nuit est faite pour dormir », me disait un gardien de l’ordre qui m’avait surpris sur les quais de la Seine, au plus pro
14tile. L’Église faisait le trait d’union, l’Église gardienne du sens concret des lieux communs. Aujourd’hui ces données sont boule
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
15 à l’échelle de l’Europe : la Suisse doit être la gardienne de ce principe central, fédératif ; et elle ne peut être autre chose,
16e, de par sa nature même, physique et historique. Gardiens des cols, gardiens de la papauté, gardiens du siège de la SDN et de c
17 même, physique et historique. Gardiens des cols, gardiens de la papauté, gardiens du siège de la SDN et de celui de la Croix-Ro
18rique. Gardiens des cols, gardiens de la papauté, gardiens du siège de la SDN et de celui de la Croix-Rouge, gardiens de ce qui
19du siège de la SDN et de celui de la Croix-Rouge, gardiens de ce qui est européen et commun à toutes les nations ; étant eux-mêm
20ersonnalisme. Et c’est au nom de cette mission de gardienne du principe commun que la Suisse peut et doit maintenant revendiquer
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
21emi-dieu, le héraut symbolique des mystères, le « gardien des marcassins sacrés », c’est-à-dire des élèves des Druides, rival d
22 légende originelle : « Drystan, fils de Tallwch, gardien des porcs de Markh, amant d’Essylt. » (C’est dans une énumération des
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
23 à l’échelle de l’Europe : la Suisse doit être la gardienne de ce principe central, fédératif ; et elle ne peut être autre chose,
24e, de par sa nature même, physique et historique. Gardiens des cols, gardiens du siège de la SDN et de celui de la Croix-Rouge,
25 même, physique et historique. Gardiens des cols, gardiens du siège de la SDN et de celui de la Croix-Rouge, gardiens de ce qui
26du siège de la SDN et de celui de la Croix-Rouge, gardiens de ce qui est européen et commun à toutes les [p. 111] nations 20 ét
27r tous ! ») Oui, c’est au nom de cette mission de gardienne du principe commun que la Suisse peut et doit maintenant revendiquer
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
28 d’union des nations, et la croix signe de salut. Gardienne des cols par où s’échangent les richesses, gardienne de l’idéal d’où
29dienne des cols par où s’échangent les richesses, gardienne de l’idéal d’où renaîtra la paix si Dieu le veut, la Suisse tient les
17 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
30et continu, la respiration bienheureuse des anges gardiens de ce temps, dans l’enthousiasme déchirant les voiles, du salut qui n
18 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
31cusations et les Calomnies. On ne peut donner aux gardiens de la liberté d’un État un droit plus utile et plus nécessaire que ce
19 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
32s voulons instituer une Cour suprême, qui soit la gardienne de la Charte des droits et des devoirs de la personne, et à laquelle
20 1948, Suite neuchâteloise. III
33ois fournis par le petit Sénat, et du Banneret ou Gardien des libertés du Peuple… [Ce dernier] est élu par l’assemblée générale
21 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
34s voulons instituer une Cour suprême, qui soit la gardienne de la Charte des droits et des devoirs de la personne, et à laquelle
22 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
35n acte de fidélité à la mission perpétuelle des « gardiens du cœur de l’Europe ». La Réformation termine la période d’émancipati
23 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
36llait s’installer à Genève, la Suisse devenait la gardienne du premier organisme politique universel, au sein duquel elle bénéfic
37e consultative ne peut laisser indifférents les « gardiens du Gothard » et les dépositaires du prototype réduit de l’Europe fédé
38un Pacte atlantique, elle trahirait sa mission de gardienne d’une tradition féconde et pacifique. Elle reculerait, sans profit po
24 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
39pes de football, ces délégations policières ces « gardiens de la paix » aux mains rouges : Budapest nous le crie de tout son san
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
40ttant les ordres, ni de l’idée courante de l’Ange gardien », mais de ceci : « que la [p. 214] Forme sous laquelle chacun des sp
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
41. Il importe, dis-je, d’adjoindre aux Lettrés des gardiens vigilants ; leur tâche sera de leur apprendre, en les exhortant, leur
42 esprits humains. Il faut adjoindre également des gardiens aux Prêtres, pour chasser, avec leur aide, tout ce qui subsistera enc
43d’impiété. Et il faut adjoindre aux Puissants des gardiens du pouvoir pour que, par un zèle exagéré, la semence de discorde ne g
44pos. § 9. … Mais il faut qu’on institue plusieurs gardiens du salut des hommes ; c’est le Christ, la sagesse étemelle, qui nous
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
45ute de moyens suffisants pour entretenir d’autres gardiens des âmes. Le commun peuple d’Europe, jusqu’à l’époque de Jeanne d’Arc
28 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
46ttant les ordres, ni de l’idée courante de l’Ange gardien », mais de ceci : « que la Forme sous laquelle chacun des spirituels
29 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
47pre fédéralisme, les Suisses en deviendraient les gardiens de musée. En lieu et place des mots d’ordre d’une action militante et
48les se trouvent réunies par la Suisse, d’ailleurs gardienne traditionnelle des valeurs et des réalités d’intérêt commun pour l’Eu
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
49tat qui engloberait Lotharingie et Lombardie. Les gardiens du Gothard en détiendraient les clefs. Ce qui va faire échouer ce gra
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
50 Conseils, des maîtres bourgeois et du banneret « gardien des libertés du peuple », etc., nous n’avons plus qu’un exécutif de c
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
51 c’est tout ! » me criait hier encore un de ces « gardiens du seuil », parce que j’avais dévié de quelques centimètres hors de l
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
52pre fédéralisme, les Suisses en deviendraient les gardiens de musée. En lieu et place des mots d’ordre d’une action militante et
53les se trouvent réunies par la Suisse, d’ailleurs gardienne traditionnelle des valeurs et des réalités d’intérêt commun pour l’Eu
34 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
54 c’est tout ! » me criait hier encore un de ces « gardiens du seuil », parce que j’avais dévié de quelques centimètres hors de l
35 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
55dus sont le fait d’Européens professionnels ou de gardiens jaloux des traditions helvètes, que sera-ce ailleurs ? Le fédéralisme
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
56ils sont le fait d’Européens professionnels ou de gardiens jaloux des traditions helvètes, que sera-ce ailleurs ? Le fédéralisme
37 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
57dus sont le fait d’Européens professionnels ou de gardiens jaloux des traditions helvètes, que sera-ce ailleurs ? Le fédéralisme
38 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
58ble. En même temps je jouais au football. J’étais gardien de but. C’était pour moi le poste idéal car le gardien de but n’inter
59en de but. C’était pour moi le poste idéal car le gardien de but n’intervient qu’aux moments de crises, au sommet de l’effort.
60que Montherlant et Albert Camus avaient aussi été gardiens de but. — Comment avez-vous découvert l’Europe ? — C’est entre 17 et
39 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Au défi de l’Europe, la Suisse (31 juillet-1er août 1971)
61 de continuer à former une communauté : celle des gardiens de l’idée mère. Si nous le désirons vraiment, si nous le voulons. C’e
40 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
62n plus de celles du maître ès arts. « Elle est la gardienne des enfants, elle a la charge de la sélection, de l’endoctrinement, d
41 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
63peut que nous répondre piteusement : « Suis-je le gardien de la Terre ? » nous en tirons la conclusion qu’il a forfait à sa mis
42 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
64 en tant qu’individus rebelles par les dieux, ces gardiens jaloux des équilibres naturels et des hiérarchies du pouvoir, mais vi
43 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
65 1974, dans la centrale de Browns Ferry (USA), un gardien voulant vérifier une fuite à la lueur d’une bougie, met le feu aux ga
44 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
66 ne peut nous répondre piteusement : « Suis-je le gardien de la Terre ? » sans qu’on en tire la conclusion qu’il a forfait à la
45 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
67 af Dans ma jeunesse, j’ai longtemps joué comme gardien de but dans les équipes de football du gymnase puis de l’Université d
68nvoyer une photo où on le voyait habillé comme un gardien de but, en train de bloquer un ballon. Au dos de celle-ci, il avait é
69parlé football. Il jouait, lui aussi, au poste de gardien de but dans une équipe. Nous étions donc trois écrivains de la même g
70 de football et jouant, tous trois, en qualité de gardiens de but. C’est tout de même étonnant. Si vous deviez définir le rôle d
46 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
71nos frères de l’Est : car nous sommes aussi leurs gardiens ! p. « L’apport culturel de l’Europe de l’Est », Cadmos, Genève, n