1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1naire du christianisme. Et l’on sait assez que la Gnose, de même que les doctrines de Mani ou Manès, plonge des racines dans
2, le Dieu d’avant la Trinité dont nous parlent la Gnose et Maître Eckhart, et plus précisément [p. 96] encore, le Dieu « sure
3hérétiques de son temps, l’Évangile « pur » et la gnose dualiste : le monde manifesté, la chair en général, et dans ce monde
2 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
4 des frigidaires, nous entrerons dans l’ère de la Gnose moderne. Cette réaction religieuse, déterminée par une dialectique ir
3 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
5es du luth inventé par Manès. Et cette musique de gnose n’a cessé d’inquiéter le cœur sauvage de l’homme enfermé dans les lie
4 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
6sous la pression croissante des hérésies et de la Gnose en pleine effervescence, les Pères grecs et latins ne disposaient en
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
7hwam Asi) — il n’y a pas plus de personne dans la gnose [p. 34] hindouiste que de moi distinct dans le bouddhisme. Qu’il n’y
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
8sous la pression croissante des hérésies et de la Gnose en pleine effervescence, les Pères grecs et latins ne disposaient en
7 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
9es du luth inventé par Manès. Et cette musique de gnose n’a cessé d’inquiéter le cœur sauvage de l’homme enfermé dans les lie
8 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
10ait-il d’une théologie ? Kassner veut voir. D’une gnose, alors ? On pourrait le penser. De poésie ? Très certainement. Mais e
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
11rine du mariage tout à fait spécifique, et que la Gnose ignore, significativement. Elle se fonde sur quelques versets des Épî
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
12ogie occidentales. C’est l’éternel débat entre la Gnose ardente et la Sagesse modératrice de l’Église, entre l’aventure perso
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
13ait-il d’une théologie ? Kassner veut voir. D’une gnose, alors ? On pourrait le penser. De poésie ? Très certainement. Mais e
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
14ation hellénistique ou judaïque, et tentés par la gnose naissante. Les hommes étant ce qu’ils sont, lâches et vulgaires, faci
13 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
15e des arts et des religions de l’Orient, et de la gnose (dont nous allons beaucoup parler), cependant que Maritain domine la
14 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
16arce que, dit-elle, le dogme marial « exclut » la Gnose… Un troubadour mystique : Henri Suso Ici, l’exemple du grand mystiq
17 ferveur, dans Comme toi-même, la nostalgie de la gnose et sa passion, qu’on pensait que j’avais condamnées. De fait, je n’ai
15 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
18 (jouant ici le rôle de la Sophia aeterna dans la gnose 27 ) avertit secrètement Deucalion, le fils unique de Prométhée, et l