1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
1nts sont capables d’éveiller le sentiment rare et grandiose que j’appellerais celui du tragique de la pensée. « Insensé, — penses
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2cert, j’ai erré aux terrasses des hôtels, dans le grandiose bavardage des Tziganes. Qu’est-ce qu’ils regardent en jouant ? Qu’est
3ge, née en rêve, d’une plaine, d’un couchant plus grandiose au ciel et sur la terre plus secret que dans ton pays. Tu attendais u
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
4i bienveillante ni maternelle ; elle poursuit une grandiose existence géologique sans rapport avec la nôtre. Les atomes que nous
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5cert, j’ai erré aux terrasses des hôtels, dans le grandiose bavardage des Tziganes. Qu’est-ce qu’ils regardent en jouant ? Qu’est
6ge, née en rêve, d’une plaine, d’un couchant plus grandiose au ciel et sur la terre plus secret que dans ton pays. Tu attendais u
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7ange de deux regards est infini, est indéfiniment grandiose et musical. Ainsi coula cette nuit sans partage, et nos mains ne s’ét
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
8quelle puissance naturelle, dans sa fascinante et grandiose monotonie. Art dont la mesure ne doit pas être cherchée dans le pitto
7 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
9emière fois peut-être, l’arrière-pensée mondiale, grandiose, qui soutient ce peuple fiévreux dans les épreuves qu’il traverse. Ce
8 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
10t beau, c’est la lutte contre la mort. Ce qui est grandiose, c’est la victoire de l’homme. Le long des côtes de la Méditerranée e
9 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
11ait y suffire. Ce grand esprit qui savait voir de grandioses correspondances dans le détail bizarre de notre microcosme, manquait
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
12ieuse, cette conscience d’aller dans le sens d’un grandiose Progrès de l’esprit, bref cet idéalisme sans lequel toute révolution
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
13 tâches individuelles, qu’elle situe dans un tout grandiose et colore ainsi d’héroïsme, éclate à tous les yeux. Si les Russes son
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
14a force commune. Ils ont su se créer des symboles grandioses. Ces symboles nous paraissent « barbares », et cela est juste. Nous p
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
15ble de leur opposer dès maintenant un signe aussi grandiose, aussi simple et tangible ? Songeons qu’il a fallu, pour que ces sign
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
16s tâches individuelles qu’elle situe dans un tout grandiose et coloré ainsi d’héroïsme, éclate alors à tous les yeux. Si les Russ
17a force commune. Ils ont su se créer des symboles grandioses. Ces symboles nous paraissent barbares, et cela est juste. Nous pouvo
15 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
18ontrer que l’éternelle vérité n’est encore qu’une grandiose ironie tant qu’elle n’est pas actualisée dans l’acte de foi. Il n’y e
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
19re et généreux, prenait le rythme et les couleurs grandioses et irréelles de la page d’histoire. Mensonge de la distance et de la
17 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
20ait légendaire, prenait le rythme et les couleurs grandioses et irréelles de la page d’histoire. Mensonge de la distance et de la
18 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
21ne. On a poussé la bouffonnerie jusqu’à cet excès grandiose d’assimiler Luther et M. Hitler, par goût de la rime sans doute. Pour
19 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
22re homogène. Elles forment quelque chose de moins grandiose, mais peut-être de plus conforme à l’essence même de la culture : un
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
23rame et aux épreuves des amants une justification grandiose. S’ils aiment l’obstacle et le tourment qui en résulte, c’est que l’o
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
24ner surhumain sera donc en mesure d’orchestrer la grandiose catastrophe de la passion devenue totalitaire ? ⁂ Ceci nous mène au s
22 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
25r, au-dessus de canaux reflétant les décors d’une grandiose activité marchande. Ici, les sirènes annoncent l’approche des richess
23 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
26re homogène. Elles forment quelque chose de moins grandiose, mais peut-être de plus conforme à l’essence même de la culture : un
24 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
27non moins fameuses et non moins célébrées que nos grandioses panoramas. « Nous défendrons nos libertés — répétons-nous dans nos di
25 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
28risé à régner sur le monde entier, avant sa chute grandiose dans un Enfer dont encore il reste le Roi. En l’an 547, le Concile de
26 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
29vînt nous réveiller en portant aux excès les plus grandioses nos propres découvertes, « vertus » et idéaux. Kierkegaard a compris
30, ces beaux joujoux [p. 147] inoffensifs, souvent grandioses et toujours un peu bêtes, mais à l’ensemble de nos entreprises économ
27 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
31tices. Il semble que nous assistions au spectacle grandiose de la croissance d’un chêne géant. Tout ici est organe, tout est natu
28 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
32Providence. L’entreprise pourrait être tenue pour grandiose si l’homme des masses ne venait aujourd’hui s’en prévaloir pour rendr
29 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
33r, au-dessus de canaux reflétant les décors d’une grandiose activité marchande. Les sirènes, ici, n’annoncent encore que l’approc
30 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
34s bien modernes correspondent à trois conceptions grandioses de [p. 69] la vie. La crémation, c’est la purification par le feu ! L
31 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
35s bien modernes correspondent à trois conceptions grandioses de la vie. La crémation, c’est la purification par le feu ! La liquid
32 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
36traite les derniers représentants d’une tradition grandiose, pour les aider, les admirer, les éditer — c’est-à-dire pratiquement
33 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
37burg en 1529, et ce désaccord fit échouer le plan grandiose qu’avait conçu le Zurichois : il s’agissait d’un système d’alliance d
34 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
38uteraient la Russie et ses six satellites.) Cette grandiose alliance « démocratique » comprendrait, selon les vœux du Kremlin, l’
35 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
39is ruinés par le « réalisme » des businessmen. Un grandiose hurluberlu — aux yeux des partis — a sauvé l’Angleterre et l’Occident
36 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
40iple de Colon, cette parabole vivante, ambiguë et grandiose, de toute la recherche occidentale. Les tenants attardés d’un certain
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
41ins, n’ont abouti qu’à des échanges simplistes de grandioses prétentions dans le vide. Avant le christianisme, l’Europe avait subi
38 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
42séparés. Mais leur mort est aussi sordide que fut grandiose, dans les versions du xiie siècle et dans Wagner, la Mort des Amants
43tous les temps depuis Tristan, depuis l’épiphanie grandiose et décisive de l’archétype de la passion, au xiie siècle. Écoutez-la
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
44c’est-à-dire prévoir Don Quichotte, dans la folie grandiose de Christophe Colomb partant pour les Indes du rêve. Un mot encore, p
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
45séparés. Mais leur mort est aussi sordide que fut grandiose, dans les versions du xiie siècle et dans Wagner, la Mort des Amants
46tous les temps depuis Tristan, depuis l’épiphanie grandiose et décisive de l’archétype de la passion, au xiie siècle. Écoutez-la
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
47re ses projets d’alliances politiques par un plan grandiose de fédération européenne. C’est encore Antoine qui a présenté le proj
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
48uts du colonialisme, la Réforme, et l’échec de la grandiose tentative impériale de Charles-Quint. Leurs répercussions sur « l’ima
49paraît plus près que jamais de se traduire en une grandiose réalité. Charles-Quint, à son avènement, se trouve être à la fois le
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
50 ». Mais comment croire à la réalisation de cette grandiose rêverie théocratique ? On doute que son auteur y ait cru. Il écrit en
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
51culture — l’enthousiasme pour cette magnifique et grandiose philosophie et plus spécialement pour ses prêtres et ses mystagogues.
52’une évolution de l’Esprit. Le terme ultime de ce grandiose processus n’est autre que l’Europe « vraiment fin de l’Histoire », ém
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
53 de sa patrie illustrent mieux que toute autre la grandiose ambiguïté de l’idée nationale. Cette généreuse et sincère volonté de
54 les glaciers, qui ont on ne sait quelle chasteté grandiose, et qui, d’un mouvement insensible, mais irrésistible et inconnu, rej
46 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
55 et de la fédération mondiale, retenons le projet grandiose d’un triple tribunal supérieur aux États : celui des lettrés, ou « Co
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
56on des usines hydro-électriques alimentées par de grandioses barrages alpestres, tels que celui [p. 152] de la Grande-Dixence, s’e
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
57ées par l’accent vaudois. C’est un peu absurde et grandiose. Le scénario s’est fixé au cours des âges, mais chaque auteur y ajout
49 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
58n bon Européen, un bon participant de cette unité grandiose dans la richesse de ses diversités qu’est la culture européenne, si l
50 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
59 Le mois de mai 1952, à Paris, fut animé par une grandiose manifestation destinée à présenter l’ensemble des créations les plus
51 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
60 la liberté de l’Esprit. » Il y a là un programme grandiose d’action sur le cosmos, qui s’offre à l’homme en tant que spirituel,
52 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
61a force commune. Ils ont su se créer des symboles grandioses. Ces symboles nous paraissent « barbares », et cela est juste. Nous p
53 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
62agents. Non qu’il soit à mes yeux ce personnage « grandiose » ou ce profond génie mélancolique que nous peint la littérature depu