1 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
1rairies, vous voyez affleurer de larges dalles de granit. Autrefois les glaciers sont venus jusqu’ici ! Ils couvraient la moit
2 la démesure de Manhattan : seules ces assises de granit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de
2 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
3rairies, vous voyez affleurer de larges dalles de granit. Autrefois les glaciers sont venus jusqu’ici ! Ils couvraient la moit
4 la démesure de Manhattan : seules ces assises de granit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de
5mants, des monstres antédiluviens. Une falaise de granit se dresse près de la voie. Nous la passons. Sur son autre versant s’é
3 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
6u même est canalisée — ce sont ces trois îlots de granit noir couverts de mouettes, et signalés par deux petits phares dont cl
4 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
7rairies, vous voyez affleurer de larges dalles de granit. Autrefois, les glaciers sont venus jusqu’ici ! Ils couvraient la moi
8la démesure de Manhattan : seules, ces assises de granit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de
9mants, des monstres antédiluviens. Une falaise de granit se dresse près de la voie. Nous la passons. Sur son autre versant s’é
10u même est canalisée — ce sont ces trois îlots de granit noir couverts de mouettes, et signalés par deux petits phares dont cl
5 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
11u même est canalisée — ce sont ces trois îlots de granit noir couverts de mouettes et signalés par deux petits phares dont cli
6 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
12-Jean-de-Dieu, édifiée au sommet d’une colline de granit dominant Manhattan. C’est le siège de l’évêque anglican de New York.
7 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
13 [p. 99] Dieu, édifiée au sommet d’une colline de granit dominant Manhattan. C’est le siège de l’évêque anglican de New York.
8 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
14abriques d’armes et de munitions creusées dans le granit, ses dépôts d’approvisionnements protégés par une épaisseur de mille
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
15pour l’homme. Le peuple français a taillé dans un granit indestructible et posé au milieu même du vieux continent monarchique
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
16 marais de la Somme, aux craies de Champagne, aux granits d’Alsace, — l’Hamlet européen regarde des millions de spectres. Mais
11 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
17a république… Le peuple français a taillé dans un granit indestructible et posé au milieu même du continent monarchique [p. 56
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
18plus grande partie de sa longueur en quartiers de granit, et semble être un ruban jeté négligemment sur les montagnes qu’il fr
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
19t disposées les chambres. Escalier aux marches de granit noir. Panoplies d’armes et têtes d’élans, portes sculptées et grands
14 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
20’est dans le décor de Manhattan (qu’il haïssait), granit poli, brique enfumée, verre et ciment, que nous nous sommes rencontré