1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Colin, Van Gogh (août 1925)
1ra plus que les flammes, les soleils et aussi les grimaces de douleur de ses tableaux. Il faut louer Paul Colin de n’avoir rien
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
2, il se dégage de ce roman un désespoir sec, sans grimace. Cette intelligence et cette sensibilité ont quelque chose de trop ai
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
3ion… À la dernière page, l’artiste fait une belle grimace : le lecteur ne l’imitera pas. p. 385 be. « Kikou Yamata : Sai
4 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
4n historien de la science. Les historiens font la grimace, mais les lettrés et les médecins de la jeune école seront comblés. G
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
5plus français — jusqu’à l’excès, voire jusqu’à la grimace — qu’un Barrès, constamment tenté et enrichi par le génie du Rhin ? P
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
6plus français — jusqu’à l’excès, voire jusqu’à la grimace — qu’un Barrès, constamment tenté et enrichi par le génie du Rhin ? P
7 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
7ron Rouge, alors qu’il fera voir ses cornes et sa grimace dans des fantaisies ridicules, bien loin du lieu de son action réelle
8 1948, Suite neuchâteloise. VIII
8es, et se moque à l’occasion des Auvergnats, mais grimace de douleur à nous entendre. Écoutez les jeunes gens dans la rue (« su
9 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
9nt. Un peu niais simplement. Quelques gambades et grimaces de vieil enfant. — Pays de gens moyens, oui. Mais quand ils réussisse