1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1té — peut-être trop nombreuses — qui composent ce gros volume. Les points de vue sont si différents, si différentes même les
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
2ù se condense le sentiment du récit. Dans le Cœur gros, c’était un parc avant l’orage, le rose sombre d’une joue brûlante et
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3e cherchais mon dernier papier, je lus mon nom en grosses lettres : c’était l’annonce du décès de mon père. » J’étais assis à l
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
4ai lu ça quelque part. Voyez ma franchise. Un peu grosse, n’est-ce pas ? D’autres prennent soin que leurs sincérités gardent a
5 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
5un simplisme qui emporte à coup sûr l’adhésion du gros public : telle est l’idéologie de celui que M. Cambon, dans sa préfac
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Naville, La Révolution et les intellectuels (novembre 1928)
6e » s’accommode mal de tant de gesticulations, de gros mots et de discours en très beau style contre un monde très laid dont
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
7s les haines. Je serai méchant, parce que j’en ai gros sur le cœur. D’ailleurs, ce petit écrit ne peut servir à rien. — Alor
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
8des traînées de craie grise, où les chiffres trop gros s’emmêlent… Et c’est cela l’enfance insouciante ? Qu’est-ce qui resse
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
9tion véritable et autres [p. 26] plaisanteries de gros calibre, car à la vérité ce n’est pas d’enseigner qu’il s’agit, mais
10lus évident de mon expérience scolaire, c’est une grosse vérité que le bon sens m’eût par ailleurs fait voir : il n’y a pas d’
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
11 crains que ce malentendu ne soit décidément trop gros pour échapper plus longtemps à MM. les Inspecteurs des Écoles. Je le
11 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
12r, et faire des signes dans le vide à des hasards gros de dangers, c’est peut-être à quoi notre génération devra limiter l’e
12 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
13 faire [p. 61] comprendre que l’école est le plus gros obstacle à sa culture. Et c’est cela, préparer le terrain. D’autre pa
13 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
14 beaucoup de ces petites merveilles qui valent de gros romans « bien faits ». Car il y a toujours assez de vérité dans une h
14 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
15se fond dans une loterie qui peut-être n’a pas de gros lot, et jamais, je crains bien, jamais je ne parviendrai à le regrett
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
16littéraire ; il arrive qu’elles mettent en jeu de gros problèmes à propos d’ouvrages bien minces. C’est qu’aujourd’hui le mo
16 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
17 être si émouvant. On peut dire que dans ces deux gros volumes si nourris, il n’y a pas deux lignes d’allure conventionnelle
17 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
18se fond dans une loterie qui peut-être n’a pas de gros lot, et jamais, je crains bien, jamais je ne parviendrai à le regrett
18 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
19ent la plus petite est jolie, très brune, avec un gros collier de verre bleu… Elle lève les yeux tout droit vers moi, une se
20vers. Chacun son petit talent dans la famille. Le gros Fritz est un blond géant de vingt-cinq ans, qui rit avec bonté et se
21? Je ne m’en souviens pas », dis-je, mentant. Une grosse averse d’orage nous a fait fuir sous la tonnelle du vestiaire. « N’es
22en face du magazine que lit le père Reinecke. Ses grosses pattes et sa barbe rousse dépassent, et parfois un œil égrillard. Imp
19 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
23ce n’était rien que l’Évangile ? Peine perdue ? — Grosses questions, questions un peu grosses, dira-t-on. Dans une époque comme
24ne perdue ? — Grosses questions, questions un peu grosses, dira-t-on. Dans une époque comme la nôtre, ce sont celles qu’il faut
20 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
25les. Est-ce que tout se ramène à des querelles de gros sous ? Est-ce que Marx a raison, est-ce que l’économique serait le de
21 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
26eut en tirer ! Il me semble qu’il y a là une très grosse difficulté dans votre système. Réponse. — Je ne le nie pas un instan
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
27e n’y songe pas. La crise a des raisons que votre gros bon sens pratique ne connaît pas, et que le peuple ignore davantage s
23 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
28 à dévorer des prix Goncourt, justifiant les plus grosses manœuvres publicitaires, et la méfiance des éditeurs à l’endroit des
29ssi de l’« amour de ses ennemis » et l’on « sue à grosses gouttes ». Il est facile de dire que Nietzsche exagère ; plus diffic
24 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
30bonne volonté. Scientifiquement, il y faudrait de gros volumes. Mais il suffit parfois de quelques phrases, d’un mot rendu à
25 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
31laire.) Le « sérieux » universitaire consiste, en gros, à déconcrétiser 33 les disciplines de la pensée. C’est ainsi que l’
32rope d’aujourd’hui. Ce projet positif présente un gros défaut pratique : il conduit à poser de vraies questions sérieuses. I
26 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
33mières tasses de café. Un étudiant feuilletait un gros ouvrage posé en évidence sur le bureau du maître, — cet ouvrage, que
340  » L’étudiant qui lisait referma brusquement le gros volume et s’exclama : « Si ce n’est pas là du catholicisme tout pur,
27 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
35es civiles aussi mal orientées seront en fait les gros bailleurs de fonds. Erreur sur la mystique : la lutte des « nationau
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
36crivent au xxe siècle que de faire la chasse aux gros malentendus qui parcourent en tous sens la jungle du vocabulaire. J’a
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
37isir les leviers de la puissance matérielle : ces gros et ces petits brasseurs d’affaires ne connaissent, eux aussi, que la
30 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
38aux manuels, quand nous avons besoin d’abord d’un gros œuvre intellectuel. Louis XVI n’a pas sauvé un régime moins malade qu
31 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
39ié d’abord le Journal du séducteur, fragment d’un gros ouvrage intitulé De deux choses l’une, puis In vino veritas, fragment
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
40 trusts industriels. Il entre dans le domaine des gros chiffres, qui est la mort de la pensée. 3. Obligé de vendre beaucoup
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
41t essentiellement spirituelle. Là-dessus les plus gros malentendus se donnent libre cours. Le « spirituel », aux yeux de la
34 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
42on proposée par le néo-marxisme à cette crise. En gros, nous ne pouvons qu’approuver la description donnée par l’auteur. Il
35 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
43e la mer est forte. Un éclair sur l’eau verte, un gros coup de vent : voilà nos compagnons de voyage, le médecin de l’île et
36 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
44 rires, chatouillaient les filles. Devant moi une grosse luronne s’agitait sur son banc. Je voyais une puce circuler sur sa nu
45un dessin animé, le Petit Poucet, qui remporte un gros succès. En sortant, nous passons devant la salle du curé, qui donne a
46 suite si un type est avec les petits ou avec les gros. D’autre part, c’est une question de travail, de salaires, de prix de
47naïf et grandiloquent, avec des maladresses et de grosses astuces, qui n’est pas exactement celui des « discussions » qu’on peu
48er, elle a pondu. Et ce matin de nouveau. De très gros œufs, me semble-t-il. (Où va se loger la vanité !) — Le père Renaud é
49ue les plus belles crevettes, dites « bouquets », grosses comme le doigt, d’un rose sombre, aux longues antennes grenat. Un jou
50un paquet de chair dense et fade, et une tête aux gros yeux étalés, qui s’emboîte sur le reste on ne sait comment. C’est l’e
51minces nappes d’eau que poussent devant elles les grosses vagues. Entre la terre et l’eau mouvante, quand on ne sait plus ce qu
52 chose est arrivée. Apportée par la factrice. Une grosse enveloppe cachetée, venant de l’étranger. En-tête d’une fondation lit
37 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
53 une ancienne magnanerie, très haute, aux murs de gros moellons rougeâtres et gris non revêtus. Il y a trois pièces au premi
54 acheter une provision d’« œillades ». C’est leur gros raisin bleu. Nous y sommes allés hier au soir. Des [p. 144] hauteurs,
55t propre et sobre. La mère Calixte est au lit, un gros édredon ramassé sur le ventre, les pieds découverts, un foulard noir
56sur le marché lyonnais. Faillite de plusieurs des grosses entreprises de soie artificielle. Le cycle normal du progrès capitali
57des célébrités locales, provoquant chaque fois de gros rires. L’homme du peuple — et je pense qu’il en va de même du bourgeo
58fin d’entreprendre quelque chose, de résister aux gros propriétaires qui tiennent la région, et de leur imposer des mesures
59c eux ? — Ils savent que je suis de leur côté, en gros, dans les questions locales où il faut prendre position. Quant à la d
60it une forte entaille au doigt en travaillant. Ce gros homme, violacé d’ordinaire, en est tout pâle. Je vais discuter le cou
61 remise. La chienne se traîne. La chatte est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bê
62le communiste, que vous avez toujours soutenu les gros qui pressent les petits ! — Les gros ! mon bon. Mais c’est donc vous,
63 soutenu les gros qui pressent les petits ! — Les gros ! mon bon. Mais c’est donc vous, qui nous pressez toute notre argent,
64J’accepte à la rigueur cette division du monde en gros et en petits, si c’est le seul moyen pratique de faire valoir les dro
38 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
65 Je ne puis presque plus bouger, comprimé par une grosse femme à bagues qui s’est assise à côté de moi. J’abaisse mon journal 
66ncore et pèsent. J’étouffe un cri. À ce moment la grosse dame se lève et s’en va. Je balbutie, tremblant de colère : « Vous av
39 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
67 remise. La chienne se traîne. La chatte est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce, tourmente les bê
40 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
68ingria, de trouver chaque matin sur leur table un gros bol de café au lait. Qu’on m’entende bien : nous avons eu Amiel, et n
41 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
69er, elle a pondu. Et ce matin de nouveau. De très gros œufs, me semble-t-il. (Où va se loger la vanité !)   14 avril La cul
70s. Nous ne gardons que les plus belles crevettes, grosses comme le doigt, d’un rose sombre, aux longues antennes grenat. — On c
71 chose est arrivée. Apportée par la factrice. Une grosse enveloppe cachetée, venant de l’étranger. En-tête d’une fondation lit
42 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
72aillent de leurs mains. C’est déjà le commerce de gros, celui où la possession de capitaux financiers l’emporte sur l’activi
73été urbaine est désormais divisée en marchands de gros, patrons capitalistes, chefs de gouvernement, ou classe dirigeante ;
43 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
74mation de la Hitlerjugend, du Jungvolk ou du BDM, grosses petites filles ou très jeunes garçons 3 . Mais déjà le rythme de ces
75r eux la haine envieuse que vouent les petits aux gros à l’intérieur des classes bourgeoises. Nul besoin de recourir à des f
76 dire une chose : si tous l’abandonnent, tous ces gros cochons qui sont autour de lui (et il nomme les principaux chefs du r
77llations matérielles. Tout cela doit entraîner de gros frais généraux, d’où les prix de détail fort élevés. Les étalages des
78yse un fonctionnaire allemand. Il se met à suer à grosses gouttes. Il cherche une chicane… Voilà : son index inquisiteur désign
79vec des cris aigus ? (Ce feu-là est beaucoup trop gros, et d’ailleurs, on ne quitte pas les rangs.) Plus tard, les chants de
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
80re et religieux. Les données du problème sont, en gros, les suivantes. D’une part, l’hérésie cathare et l’amour courtois se
81licite la légende d’une manière toute nouvelle et grosse de conséquences. Il préfigure l’espèce de trahison géniale opérée par
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
82s ridicules. Il n’y a là, « visiblement », qu’une grosse femme et un puissant guerrier en proie au tourment du désir… Fermez l
83plus rien à raconter ; ou bien c’est le baiser en gros plan, bouchant l’écran et refermant la fenêtre de l’imagination. Tout
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
84our la morale, l’éducation, la politique. Un fort gros livre ne serait pas de trop pour en démêler les aspects. On doit souh
47 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
85a nation. Mais on peut avoir du génie et faire de grosses fautes de calcul. Surtout quand on est très pressé. Or il est certain
86ence séculaire, entreprennent, dès maintenant, un gros travail de déblaiement, d’études précises, de calculs réalistes. Ces
48 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
87ingria, de trouver chaque matin sur leur table un gros bol de café au lait. Qu’on m’entende bien : nous avons eu Amiel, et n
49 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
88ité de rocher, assis les jambes pendantes sur une grosse pierre, un idiot, un goitreux, à corps grêle et à face énorme, riait
50 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
89c’est toujours un blasphème, et c’est souvent une grosse sottise. 12. Neutralité « éternelle ». — On nous parle aujourd’hui de
51 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). Neutralité (3 mai 1940)
90c’est toujours un blasphème, et c’est souvent une grosse sottise. p. 1 e. « Neutralité », La Vie protestante, Genève, 3
52 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
91alade qui le rend méchant, mais vous savez qu’une grosse colère dérange le foie, tout aussi bien. Qui a commencé ? Qui est res
92spondance dans les romans et dans les magazines à gros tirage. Car cette insignifiance est en train de dissoudre les structu
53 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
93et les exploitent le cinéma, les mauvais livres à gros tirage et la publicité ; ceux qui n’ont pas encore compris que la lib
54 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
94image et le signe physique ? Moustache de paysan, grosse ruse de paysan… Façons de parler tout à la fois carrées et très prude
55 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
95i, je n’arrive même pas à défricher le champ d’un gros ouvrage projeté. Toute œuvre humaine, tout acte humain, et même parfo
96 à ma femme. Plantée au milieu du studio, dans un gros pot de grès, elle règne comme la Beauté même, comme la Passion despot
97ortance relative des événements qui nous font les gros yeux. Joie du temps retrouvé, dans l’instant d’un espoir qui fut pour
56 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
98nt pas. 31 octobre 1939 Il neigeait ce matin de gros flocons humides sur ce petit vallon du haut Jura où nous avons à prép
99ici la source du Rhin, du Rhône, et des deux plus gros affluents du Danube et du Pô. Il se peut que d’autres éléments dits n
57 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
100 papiers que des notes décousues, des lettres, un gros paquet de coupures de journaux concernant la Ligue du Gothard, des pl
58 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
101. Route de Lisbonne, route de l’émigration et des gros chèques, des agents plus ou moins secrets, des milliardaires plus ou
102u Mont-Blanc, à Genève : l’embarquement dans deux gros autocars rappelle les temps des diligences. Entassements de bagages e
59 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
103é, votre beau temps, et vos enfants sont [p. 121] gros et forts, nourris scientifiquement et vierges de complexes. La scienc
104e liberté sentimentale. Vous ne l’aurez pas volé, grosses dames des clubs de dames ! L’histoire de Superman finira par vous enn
60 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
105xpliquent gentiment que l’armée vient de faire de gros achats, et que tout est parti pour les camps, ou l’Algérie, ou l’Angl
61 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
106enfance : cheminée à la bretonne, toit d’ardoise, grosses pierres grises, sur un tertre entouré d’un ruisseau, piqué de saules
107asiment méprisante quand on leur parle d’une très grosse fortune, feraient de mauvais pauvres et de mauvais amis. C’est passio
108de et nos visages un tourbillon de feuilles et de grosses gouttes obliques. Entrée de l’automne ! The Fall, la Chute, comme ils
62 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
109courbés qui empilent du linge ; au cinquième, une grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais
110uire la dinde. Politicien rusé autant qu’honnête, gros petit homme à la face de clown, Fiorello, la Fleurette ou le [p. 232]
63 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
111n enfance. Des jeunes gens en chandail portant de grosses valises, se hâtent vers la gare d’Orsay. Paris a reculé d’un siècle,
64 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
112pas une question d’argent comme on le croit — les grosses dépenses ont été faites par l’Amérique, pendant les recherches — [p. 
65 1946, Lettres sur la bombe atomique. iv. La vérité n’est plus du côté des canons
113un terme à l’Histoire, parce qu’il avait les plus gros effectifs. Celui qui accomplirait l’Évolution, c’était Staline, nous
66 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
114e leurs sujets, de ce mépris de la vie humaine en gros et en détail, de ce refus d’ouvrir leurs frontières, de l’esclavage o
115 est un de nos grands marchés, le Japon un de nos gros clients. C’est là que les choses pourraient se gâter… Quant à nos bon
67 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
116 intention plus sérieuse. » L’inspecteur ouvre de gros yeux fixes, où rien ne vient. Le jeune prédicateur Flachs, lui, serai
68 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
117rieuses (non plus silly), entrecoupées de vues en gros plan sur la chevelure blanche, les mains précieuses ou la nuque rose
118ersonnage officiel, le second parce qu’il fait de grosses ventes, et des ponts d’or à Hollywood. Deux mots sur ces « petites re
119s haut qu’un building, comme une hostie est moins grosse qu’un pain ; ils ne sont pas si enfantins que leurs critiques. On ne
120e et de sculptures précieuses. Sur les pages d’un gros livre ouvert dans le vestibule, je lis les signatures de visiteurs de
121itent pas à collaborer aux magazines politiques à gros tirages qui forment l’opinion moyenne du pays. Ce qui est étonnant, c
69 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
122plifié lui en laisse le temps — ornée de quelques gros bijoux de quatre sous, mais bien brillants, précédant un mari moins g
70 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
123e leurs sujets, de ce mépris de la vie humaine en gros et en détail, de ce refus d’ouvrir leurs frontières, de l’esclavage o
124 est un de nos grands marchés, le Japon un de nos gros clients. C’est là que les choses pourraient se gâter… Quant à nos bon
71 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
125ormes et couleurs. Sans relâche, ils croissent en gros plan et disparaissent en coup de vent, jusqu’à ce que l’œil s’éduque
72 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
126vateurs par profession ou position. Telle est, en gros, notre situation. Une Europe démoralisée par sa victoire douteuse sur
73 1948, Suite neuchâteloise. VIII
127ajestueux et coupés çà et là de murs bas faits de grosses pierres entassées avec art. Nous passions les clédars (beau mot celti
128rchions à grandes enjambées, joyeux de sentir nos gros talons cloutés mordre dans le sol élastique. Soudain je suspendis mon
74 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
129enne, 9 millions de dollars font tout de même une grosse somme. Les hommes de culture, comme on dit, se demandent alors si pou
75 1953, La Confédération helvétique. Note de l’auteur
130t convenu que « les monographies adopteraient, en gros, un même plan qui rende possible cette comparaison ». Je m’y suis ten
76 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
131es tiennent le second rang pour la fourniture des gros moteurs employés sur les paquebots. Malgré les dimensions imposantes
77 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
132à plusieurs reprises.) Mais à ce jeu ils risquent gros. Ils risquent de créer les pires malentendus. Et ils risquent aussi l
78 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
133yenne, 9 000 000 de dollars font tout de même une grosse somme. Les hommes de culture, comme on dit, se demandent alors si pou
79 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
134en général ? Comme ce qui produit une nouvelle en gros titres dans les journaux : chute d’un ministère ou d’une monnaie, rat
80 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
135s plus étendues de la population occidentale ce « gros bon sens matérialiste » fondé sur un respect quasi religieux de la Sc
81 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
136assurent son impunité dans l’immédiat. C’est trop gros, trop invraisemblable, et parce qu’on n’ose y croire, on n’a rien vu.
137 marxisme-léninisme ; 3. que Staline glorifié, en gros et en détail, par tous les communistes du monde entier, en tant que r
82 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
138lmane en ferait-elle partie ? Et la Russie ? Très grosse question ! Jusqu’à l’Ukraine ou à l’Oural, ou pas du tout ? B. Hannib
83 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
139… Le caractère d’imprimerie devient toujours plus gros, les images plus nombreuses, et l’on peut craindre qu’à la fin elles
84 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe s’inscrit dans les faits [Introduction] (novembre 1956)
140 très généraux ou très particuliers ; cinq ou six gros ouvrages d’ensemble, quelques conférences éloquentes : rien qui puiss
141 suffit pas. L’analyse scientifique non plus. Les gros livres ne sont pas lus, les pamphlets ne convainquent personne. Que p
142ondensent sous une forme maniable la matière d’un gros livre. Ils résultent d’un travail d’équipe poursuivi depuis plusieurs
85 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
143s plus étendues de la population occidentale ce « gros bon sens matérialiste », fondé sur un respect quasi-religieux de la S
86 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
144nte que celles qui conduiraient à le réaliser… En gros et au total, tout se passe comme si nos rêves étaient les gages de no
87 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
145 1956). Notre presse ayant épuisé sa provision de grosses lettres n’en dit rien. Dans le même temps, les satellites mis au pill
88 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
146elle parce que contraire à la fécondation) et des gros livres de casuistique des xvie et xviie siècles, la plupart écrits
89 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
147à plusieurs reprises.) Mais à ce jeu ils risquent gros. Ils risquent de créer les pires malentendus. Et ils risquent aussi l
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
148litique ? Là-dessus, des centaines d’essais et de gros volumes. Essayons de simplifier. L’Europe de Charlemagne est un empir
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
149lles ouvertures, quoique d’abord en général et en gros, le roi d’Angleterre fît démonstration d’y prendre goût, voire de les
150 leur puissance, ce serait seulement parce que le gros poisson ne pourrait plus avaler les petits et que chaque pays est pré
151i ont été estropiés ; elles représentent une très grosse portion du budget dans certains pays. Notre quatrième avantage est qu
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
152urope ceci, [p. 257] c’est qu’on ouvre les femmes grosses pour leur tuer les enfants dans les entrailles, c’est qu’il y a dans
153r : l’état militaire doit devenir un fabricant en gros. Ces amas d’humains dans les usines ne doivent pas éternellement être
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
154e dans l’intelligentsia contemporaine. C’est « la Grosse Bête » dit Simone Weil. « Les Romains sont des gangsters, et bien pir
94 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
155… Le caractère d’imprimerie devient toujours plus gros, les images plus nombreuses, et l’on peut craindre qu’à la fin elles
95 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
156Chaque matin, réveillé dès 5 heures, il lisait de gros livres d’histoire, de politique, ou de philosophie religieuse. Mais s
96 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
157’est la position minimaliste. L’autre, qui est en gros celle du Marché commun, voudrait unifier les nations sur la base d’un
97 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
158ue du miracle européen. Journaux, hebdos, revues, gros livres, milieux universitaires et milieux dirigeants de Washington :
98 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
159e prends pour images, sont probablement vraies en gros dans le domaine des sciences exactes (mathématiques, physique, chimie
160, peut-être obscures, un sujet qui demanderait de gros ouvrages pour être exposé sérieusement. Ce qu’il m’importe de marquer
99 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
161Andermatt et d’Hospental se groupent autour d’une grosse église baroque et d’un donjon romain sur un rocher. Au fronton de la
100 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
162lptées et grands buffets en bois d’arolle clair à gros nœuds sombres, lourdes ferrures, lits à colonnes, plafonds ornés de s