1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
1al, aussi ne trouva-t-il à s’incarner que dans de grotesques fictions : Joseph Prudhomme, le pharmacien Homais, le Père Uba. La vé
2 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
2quer au devoir de charité en jugeant parfaitement grotesque leur impossible prétention. Au fanatisme, il convient d’opposer une c
3 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
3 une enquête sur le capitalisme sur les positions grotesques (économiquement parlant) de M. Coquelle-Viance ?   Le Fédéraliste (n
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
4perdu le secret. Don Quichotte ne serait [p. 208] grotesque que parce qu’il veut imiter une ascèse à laquelle il n’est pas initié
5 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
5 nourrissant la seconde de tentations fécondes ou grotesques. Qui sait où cela nous eut menés ? Le livre de Schmidt inventorie, av
6 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
6propre image. Il choisit de revêtir une apparence grotesque qui a pour effet certain de le rendre inoffensif aux yeux des personn
7 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
7e des pierres de la cathédrale, la pierre d’angle grotesque, la chimère pétrifiée qui regarde la plaine avec mélancolie, mais il
8 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
8 s’asseoir parmi les musiciens. « Est-ce beau, ou grotesque, ou les deux ? » me souffle à l’oreille mon voisin. Ce qui m’a le plu
9 trace de passion. [p. 62] Non, ni « beau » ni « grotesque » n’ont rien à voir ici. La danse des deux hercules moustachus et pué
9 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
10 alémaniques et romands ? Des Français, hypothèse grotesque et cependant, naturellement, ce serait l’hypothèse la moins folle, pu
10 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
11ce en Corée sur la base même que l’on déclarait « grotesque » il y a deux mois, le retour de M. Vychinski à la civilité puérile e
11 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
12t, ses arts, ses sciences, et ses manies les plus grotesques. En revanche, voit-on les masses occidentales adopter le Taô, l’hindo
12 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
13l’humanité deviennent subitement ridicules, voire grotesques, si l’on passe au plan politique national et international. « Les gra
13 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
14ée et moustache comprises — et cette anticipation grotesque nous paraît aujourd’hui bien plus ressemblante que le film polémique
14 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
15l’échelle européenne : l’idée même en paraît plus grotesque encore qu’impossible. (à suivre) h. « La chronique européenne de