1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
1e, pour prendre corps, que l’appui intéressé d’un groupement politico-financier. Et il y aurait bien vite des députés pour célébre
2 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
2 de la morale bourgeoise d’E. Berl, manifestes de groupements de jeunes tels que Esprit, Plans, L’Ordre nouveau, et tout récemment
3 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
3ue Volk marxiste (Vitus Heller) nombreux sont les groupements politiques, résolus à la rupture, qui se réclament hautement de leur
4 critique semble pouvoir s’appliquer également au groupement tout récent qui s’intitule Economic Justice et à la tête duquel on re
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
5dissoute. Il n’y a jamais eu autant de ligues, de groupements, de partis et d’associations qu’aujourd’hui, mais aussi jamais moins
6quiver. C’est une question qu’on pose souvent aux groupements révolutionnaires que je vous ai cités. Je voudrais y répondre ici en
5 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
7re le rassemblement. En d’autres termes, c’est au groupement le plus ferme en doctrine, si petit qu’il soit, que revient la décisi
8ue revient la décision finale. Peu importe que ce groupement ait ou non provoqué lui-même l’insurrection. La première arme d’une r
6 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
9jà plus qu’à moitié colonisés. 66 ) En face de ce groupement hétérogène quant à la [p. 212] forme, sinon quant à l’esprit, se dres
7 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
10 [p. 239] 3 Groupements personnalistes Le drame de la France politique, c’est la carence du s
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
11dissoute. Il n’y a jamais eu autant de ligues, de groupements, de partis et d’associations qu’aujourd’hui, mais aussi jamais moins
12quiver. C’est une question qu’on pose souvent aux groupements révolutionnaires que je vous ai cités. Je voudrais y répondre ici en
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
13é » anarchique des « opinions », c’est-à-dire des groupements d’intérêts. Tandis que dans les dictatures nées d’une révolution de m
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
14éjà plus qu’à moitié colonisés 6 .) En face de ce groupement hétérogène quant à la forme, sinon quant à l’esprit, se dresse le blo
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
15ées, là où l’on ne connaissait auparavant que des groupements organisés autour de petites entreprises. Les richesses, elles aussi,
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
16 les grands et les petits, entre le nombre et les groupements restreints. Les petits cantons, chez nous, ont voix égale avec les gr
13 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
17 Je poursuis. — Une action qui réunirait tous les groupements organisés en Suisse, mais en dehors des partis politiques… — Oui, dit
14 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
18icalistes, des industriels et des responsables de groupements divers. Je revois cette maison de Berne à deux entrées, qui nous serv
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
19ce, au plan mondial, ce n’est pas je ne sais quel groupement de doubles-négations et de demi-mesures, c’est l’Europe rejoignant le
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
20e fait de l’État, mais la culture est le fait des groupements spontanés, et en dernier ressort, de la personne. Nationalisation de
17 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
21rdination très efficaces, tels que le « Vorort », groupement de grands industriels et de banquiers, dont la puissance est réputée
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
22nce d’unité européenne, en effet, déséquilibre le groupement atlantique et menace de livrer la moitié du monde à l’hégémonie des É
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
23nce d’unité européenne, en effet, déséquilibre le groupement atlantique et menace de livrer la moitié du monde à l’hégémonie des É
20 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
24onnu comme camarade valable par aucun des partis, groupements ou groupuscules qui se réclament en fait du Socialisme. La seule vict
21 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
25s correspondants l’ont entendu de cette manière.) Groupement tout amical, spontanément formé dans un esprit de coopération europée
22 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
26t temporaire en Europe de l’Ouest et de l’Est, en groupements de Six, de Sept, de Quinze, ou de Dix-Huit à la recherche difficile d
27 indépendance de tous partis, intérêts nationaux, groupements d’États ou même super-États. Nous entretenons avec eux tous des conta
28ion de ses instruments et de ses produits. Chaque groupement national croit avoir ses problèmes uniques, parce qu’il ignore ceux d
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
29e divisé est perdu. Ce qui se passe en chacun des groupements qui sont ordonnés à un but unique établit la vérité de ce qui a été a
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
30 charte qu’on va lire doit sceller l’union de ces groupements nationaux et républicains : JEUNE EUROPE Liberté — Égalité — Humanit
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
31e tous les États démocratiques du continent en un groupement politique et économique international. Si la Paneurope est créée, en
32ute aujourd’hui que le manque de cohésion dans le groupement des forces matérielles et morales de l’Europe ne constitue, pratiquem
33es particulières et d’entreprises désordonnées le groupement de forces matérielles et morales dont il leur appartient de garder la
26 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
34 universitaires d’études européennes et de vastes groupements éducatifs, tels que l’Association européenne des enseignants, qui agi
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
35 parfois, de ses refus… D’où l’on conclut que les groupements d’intérêts principalement économiques exercent une emprise croissante
28 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
36a des vues sur le rassemblement des très nombreux groupements issus de la Résistance ou des gouvernements en exil à Londres : tous
29 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
37Committee nous informèrent que le président de ce groupement, Winston Churchill, avait également l’intention de convoquer un « Con
38le Congrès de Rome, le Comité de coordination des groupements militant pour l’union de l’Europe avait pris le nom de Mouvement euro
30 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
39t temporaire en Europe de l’Ouest et de l’Est, en groupements de Six, de Sept, de Quinze, ou de Dix-Huit à la recherche difficile d
40 indépendance de tous partis, intérêts nationaux, groupements d’États ou même super-États. Nous entretenons avec eux tous des conta
41ion de ses instruments et de ses produits. Chaque groupement national croit avoir ses problèmes uniques, parce qu’il ignore ceux d
31 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
42 ni l’humanité dans son ensemble, mais un certain groupement humain que nous avons nommé société. » L’Europe ne peut être comprise
32 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
43 la commune et de l’entreprise à la région et aux groupements de régions jusqu’au niveau européen ; là, des Agences fédérales, du t
33 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
44 la commune et de l’entreprise à la région et aux groupements de régions jusqu’au niveau européen ; là des Agences fédérales, du ty
34 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
45rgie d’une population quadruplée construire 3 000 groupements de centrales nucléaires composés chacun de 8 surgénérateurs produisan
46 La Suisse finance ses centrales avec l’aide d’un groupement de banques européennes (françaises, anglaises, belges, autrichiennes)
35 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
47e, où, plus visiblement qu’en d’autres temps, les groupements d’intérêts et les affinités sont de moins en moins liés au territoire
48a sauvegarde de l’environnement, sans compter les groupements religieux, artistiques, politiques, syndicaux et sportifs qui se crée
49t montre qu’elle n’est pas impossible. » Tous ces groupements, en tous pays, soulignent la nécessité de fonder les villes neuves (o
36 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
50’y jouent pratiquement aucun rôle. c) De nombreux groupements transfrontaliers représentent une troisième catégorie : parfois dépou