1 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
1plaire au roi » vont reprendre de plus belle : la guerre civile succède aux dragonnades. M. Esmonin s’abstient d’en faire un tableau
2 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
2 qu’une confusion indescriptible ? Coup de force, guerre civile, combinaisons imprévues d’éléments de gauche et d’éléments de droite
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
3els ils sont prêts à se battre, c’est accepter la guerre civile la plus absurde de l’histoire ; c’est désespérer de la France et de s
4 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
4s. D’où, à chaque fois, au terme du processus, la guerre civile et étrangère, la stérilisation de la culture, la misère matérielle et
5 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
5le était divisé, égaré… » On entend des bruits de guerre civile, cris, tac-tac de mitrailleuse, fragments de chœurs désordonnés, hain
6 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
6fia, jeûnant complètement. Mais, apprenant que la guerre civile menaçait, il quitta sa grotte, et rétablit la paix par le covenant de
7 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
7ble, et les députés se séparent sur une menace de guerre civile entre cités et petits cantons. Mais voici l’heure de Nicolas, l’heure
8 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
8ser les deux partis confédérés, à la veille d’une guerre civile. Quant au reste de la vie de Nicolas, on l’ignore très généralement.
9 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
9onceptions de la vie. C’est [p. 95] une espèce de guerre civile mondiale. Elle sera perdue si nous perdons d’abord le sens de la réal
10 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
10se des conceptions de la vie. C’est une espèce de guerre civile mondiale. Elle sera perdue si nous perdons d’abord le sens de la réal
11 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
11lisme, a été totalement décapée par ces années de guerre civile. Maintenant, on ne voit plus que le fond. Tristesse, eau tiède et jau
12ux ex-adversaires, leurs astucieux préparatifs de guerre civile [p. 94] n’auraient été troublés que par l’attaque intempestive des na
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
13énérale, la prochaine et irrévocablement dernière guerre civile du genre humain. Que va-t-il se passer ? Ces projets échoueront. On e
13 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
14oire du Nœud-le-plus-simple-du-monde. [p. 48] La guerre civile était près d’éclater entre les Suisses, au xve siècle. Un messager f
14 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
15 toutes nos complicités et ne saurait être qu’une guerre civile que le genre humain se fait « à lui-même », les premières bases psych
15 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
16énérale, la prochaine et irrévocablement dernière guerre civile du genre humain. Que va-t-il se passer ? Ces projets échoueront. On e
16 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
17ue l’histoire du Nœud-le-plus-simple-du-monde. La guerre civile était près d’éclater entre les Suisses, au xve siècle. Un messager f
17 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
18usement informulée, jusqu’à ce que la crise d’une guerre civile, en 1847, l’ait forcée à prendre forme et force de loi. Et ce n’est g
19é un progrès. Lors de la dernière crise grave, la guerre civile de 1847 opposant catholiques et protestants, les vainqueurs n’ont eu
18 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
20, que l’eau peut abîmer les meubles. II y eut une guerre civile entre Cantons, qui fit voir l’impuissance du Pacte. Il y eut un long
19 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
21, que l’eau peut abîmer les meubles. Il y eut une guerre civile entre Cantons, qui fit voir l’impuissance du Pacte. Il y eut un long
20 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
22, que l’eau peut abîmer les meubles. Il y eut une guerre civile entre cantons, qui fit voir l’impuissance du pacte. Il y eut un long
21 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
23or et disputes sanglantes au sujet du partage. La guerre civile entre les cantons citadins et les cantons campagnards est sur le poin
22 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
24me constitutionnelle, il suffit de la très courte guerre civile du Sonderbund pour précipiter la décision si longtemps suspendue malg
23 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
25i bien compréhensible, puisqu’ils sortaient d’une guerre civile d’origine religieuse, et que le conflit religieux, depuis des siècles
24 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
26lution qui s’imposa finalement au lendemain de la guerre civile dite du Sonderbund (1847) peut être qualifiée soit d’habile compromis
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
27 mains de l’État un instrument d’oppression et de guerre civile larvée, à l’extérieur elle va devenir un instrument de guerre déclaré
26 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
28ni, s’étant emparé des Baléares à la faveur de la guerre civile, offrit de les rendre à Franco moyennant une solide contrepartie, j’é
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
29 mains de l’État un instrument d’oppression et de guerre civile larvée, à l’extérieur elle va devenir un instrument de guerre déclaré
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 12. La quête sans fin
30reux artifices, calme-toi ! Ne poursuis pas cette guerre civile ! Crains d’irriter le Dieu qui voit très loin ! Ainsi parle Minerve
29 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
31souffrir d’autre, on sait ce qui en résulta ; une guerre civile, non moins [p. 70] affreuse que celle de la Ligue, désola ce pays. »
30 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
32leurs affinités, la guerre des autres serait leur guerre civile. Qu’en est-il aujourd’hui ? Tout est changé. La notion d’équilibre eu
31 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
33 sont de nouveau séparés par les péripéties de la guerre civile. Finalement, le hasard les réunit dans une maison perdue au fond des
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
34 sont de nouveau séparés par les péripéties de la guerre civile. Finalement, le hasard les réunit dans une maison perdue au fond des
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
35l’histoire parmi les ruines de sa dernière grande guerre civile. Et nous allons voir les prophètes de sa décadence finale controuvés
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
36gue séparée des cantons catholiques) aboutit à la guerre civile, en novembre 1847. L’armée fédérale placée sous les ordres du général
37tistes », membres du Sonderbund 51 . Cette ultime guerre civile ne fut pas très sanglante et ne réveilla point de haines inexpiables,
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
38ssant la paix parmi les Ligues, à la veille d’une guerre civile. Loué par Luther et Zwingli, béatifié par Rome, il réunissait toutes
39i bien compréhensible, puisqu’ils sortaient d’une guerre civile d’origine religieuse, et que le conflit religieux, depuis des siècles
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
40ution qui s’impose finalement, au lendemain de la guerre civile dite du Sonderbund (1847), fut la suivante : loin d’exiger des canton
37 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
41 selon le scénario qui sera plus tard celui de la guerre civile d’Espagne, puis des guerres de Corée, du Viêt Nam et du Proche-Orient
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
42 par des Européens. (Non pas gagnées ! Jamais une guerre civile n’est « gagnée ».) Quelle force au monde pourra mouvoir l’École d’Éta
39 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
43 selon le scénario qui sera plus tard celui de la guerre civile d’Espagne, puis des guerres de Corée, du Vietnam, du Proche-Orient, d