1 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
1isé de prévoir et de décrire une tentation qui le guette et à laquelle tout humanisme paraît enclin : celle de créer un modèle
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
2corps se détend. Là devant, un chauffeur immobile guette les ornières profondes où les roues s’enfoncent parfois avec un cahot
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
3blanche, signe d’espoir. Iseut aux blanches mains guettait son arrivée. Tourmentée par la jalousie, elle s’en vient au lit de Tr
4ne nous émeut que par l’attente du malheur qui le guette. Il y faut cette menace de la vie et [p. 55] des hostiles réalités qu
4 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
5n y rôde en frôlant les murs, heurtant des corps, guettant des phares sans reflet sur le macadam. Tout au bas, tout au fond de l
5 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
6èces chargées, et derrière tout cela, l’armée qui guette et qui travaille encore dans les forêts, dans les ravins et dans les
7igeux ; et derrière l’armée, un peuple entier qui guette, et qui travaille lui aussi jour et nuit, dans les bureaux et les usi
6 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
8 une victorieuse résistance au paganisme qui nous guette, et qui, lui, sait si bien s’organiser. Je ne puis pas vous énumérer
7 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
9ume. Il a cessé de sourire, il est à son affaire, guettant les premiers plis de la panique à votre front. Que va devenir votre b
8 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
10n y rôde en frôlant les murs, heurtant des corps, guettant des phares sans reflet sur le macadam. Tout au bas, tout au fond de l
11à lui pour me défendre contre l’écœurement qui me guette. Et dans sa volonté presque cynique de sagesse et de réalisme, je sen
9 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
12se des crêtes du Jura sur un ciel tourmenté où je guettais des lueurs. Quelques camions ont passé sous la fenêtre, tous feux éte
10 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
13 célèbre au monde. Nous remontions donc l’Hudson, guettant New York avec une émotion croissante. À l’instant précis où un voisin
11 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
14ue de la révolution sanglante. Mais le danger qui guette l’Amérique, c’est l’uniformité librement acceptée, la pire espèce d’i
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
15s tous les autres ; mais surtout parce qu’il nous guette tous, à l’intérieur de nos pensées, au moindre fléchissement de notre
13 1948, Suite neuchâteloise. VII
16ble. Mon seul amour doit rester mon secret. Je la guette à midi, quand elle descend dans le cortège des jeunes filles [p. 77]
14 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
17ble. Mon seul amour doit rester mon secret. Je la guette à midi, quand elle descend dans le cortège des jeunes filles sortant
15 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
18et même pour écarter les deux dangers majeurs qui guettaient la jeune Assemblée. Le premier eût consisté dans un clivage vertical,
16 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
19ts de vingt sortes diverses posés devant nous, et guettant si je les aime ; parlant de tout pour ne parler de rien peut-être, s’
17 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
20gne indubitable — au moment où le danger qui nous guette n’est plus [p. 266] celui d’échouer dans notre effort constant, mais
18 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aux racines de l’Europe de demain (avril 1957)
21s — très réels ceux-là ! — nous entourent et nous guettent, prêts à tirer parti de nos divisions. ⁂ « Faire l’Europe, c’est d’ab
19 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
22les misères dont elle souffre, les dangers qui la guettent. C’est pourquoi les deux thèmes qui serviront de point de départ aux