1 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
1 humains qui appartiennent à la personne, comme l’habeas corpus, le droit de circuler, le droit de professer la religion de so
2 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
2des fours crématoires, la valeur primordiale de l’habeas corpus. Il découvre soudain que la liberté humaine par excellence, co
3ilone, c’est le droit de chaque homme à son âme — habeas animam ! — et nous pouvons le perdre. [p. 13] Contre-offensive de
3 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
4’est plus seulement la liberté de la personne — l’habeas corpus — qui est contestée au xxe siècle, mais déjà son identité, le
5n identité, le droit de chaque homme à son âme, l’habeas animam comme l’a dit Ignazio Silone. La tyrannie possède aujourd’hui
4 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
6 l’individu ou du groupe garantie par la justice (habeas corpus et droit d’association) ; le droit à l’opposition (majorité po
5 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
7aye. Lecture leur fut donnée du texte suivant : habeas animam Situation de l’homme au xxe siècle Le totalitarisme règne a
8’est plus seulement la liberté de la personne — l’habeas corpus — qui est contestée au xxe siècle, mais déjà son identité, le
9n identité, le droit de chaque homme à son âme, l’habeas animam, comme l’a dit Ignazio Silone. La tyrannie possède aujourd’hui
6 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
10tats réagissent comme un malade qui invoquerait l’habeas corpus pour interdire qu’on lui arrache une dent ou qu’on lui impose