1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1 le journal plus ou moins lyrique auquel nous ont habitués les voyageurs en Orient, mais une suite de coups d’œil aigus sur l’âm
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2t une magnifique couleur orangée. Gérard semblait habitué à ces sortes de scènes. On reparla de l’inconstance viennoise. Gérard
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
3tre malaise. Il me fallut un certain temps pour m’habituer à cette idée. Je tenais cette clef et n’osais m’en servir craignant p
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4t une magnifique couleur orangée. Gérard semblait habitué à ces sortes de scènes. On reparla de l’inconstance viennoise. Gérard
5 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
5infinis contradictoires. On conçoit que le fidèle habitué à venir chaque dimanche chercher dans un sermon consolateur le droit
6 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
6uste pénitence des intellectuels. Ils ont si bien habitué le grand public à leur manière toute désintéressée de traiter les que
7 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
7s’est atténué. Cette longue tradition nous aurait habitués à admettre que l’homme Jésus était aussi le Christ. Ainsi l’histoire,
8 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
8oir fait grande impression sur cette enfant, trop habituée sans doute à la confession paternelle. Un des jeunes étudiants avait
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
9ur et sans pouvoir d’évocation active du vrai. Il habitue des millions de lecteurs au rendu approximatif des faits, des choses,
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10i s’obstineraient-ils à parler peuple à un peuple habitué dès l’école à ne plus se reconnaître dans l’écrit ? 17 avril 1934 L
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
11sièrement la patronne qui ne répond pas. C’est un habitué, il est comme ça. Il faut le laisser frapper le sol de sa canne et re
12 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
12-même contre l’infidélité, du simple fait qu’elle habitue à ne plus séparer le désir et l’amour. Car si le désir va vite et n’i
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
13tiliser. La vulgarisation de la psychanalyse nous habitue à concevoir qu’un désir refoulé « s’exprime » toujours, mais de maniè
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
14ière en feignant de l’adresser à sa Dame. L’amant habitué aux métaphores mystiques, qu’il entend à leur sens profane, sera tent
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
15e-même contre l’infidélité du simple fait qu’elle habitue à ne plus séparer le désir et l’amour. Car si le désir va vite et n’i
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
16ille éventualité. Nous devons d’ores et déjà nous habituer à voir plus grand sans décoller de la réalité, à voir plus grand pour
17à voir plus grand pour rester dans le réel ; nous habituer à l’idée de faire un jour quelque chose de grand pour l’Europe. Peut-
17 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
18impression d’avoir surpris une réunion d’initiés, habitués à un certain langage, dont personne ne lui aura donné la clef. Il en
18 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
19titudes normales. Au cinéma, l’individu moderne s’habitue à courir par délégation les aventures qui ne lui arrivent pas. La rad
19 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
20titudes normales. Au cinéma, l’individu moderne s’habitue à courir par délégation les aventures qui ne lui arrivent pas. La rad
20 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
21etrouchka. La moustache est noircie par une plume habituée à tracer comme au pinceau d’épaisses banes entre les portées, telles
21 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
22long ! un bye bye ! négligent… Je m’étais à peine habitué, non sans plaisir, à cette suppression générale de nos cérémonies, pr
22 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
23On répète le manège un grand nombre de fois, pour habituer les animaux à courir droit au meuble dès que la sirène se met en marc
24e ! Irrésistiblement, je l’applique à l’Amérique, habituée par cent ans de morale du succès à courir vers des frigidaires ou ver
23 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
25e qu’il l’a complètement brouillée et qu’il s’est habitué à ce qu’il a, renonçant à toute exigence ? Le mari. Je vous réponds
24 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
26so long, un bye bye négligent… Je m’étais à peine habitué, non sans plaisir, à cette suppression générale de nos cérémonies, pr
25 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
27lus inquiétant du Nouveau Monde : car nous sommes habitués à voir des hommes en masses, à la caserne ou dans une réunion publiqu
26 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
28ou simplement l’anonymat collectiviste. D’autres, habitués jusqu’à l’inconscience aux libertés conquises par notre religion, par
27 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
29ou simplement l’anonymat collectiviste. D’autres, habitués jusqu’à l’inconscience aux libertés conquises par notre religion, par
28 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
30otre situation. L’opposition mobilise Longtemps habitués à traiter de « chimères » tous les projets élaborés par les Européens
29 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
31que, a cessé lui aussi d’être « moderne », pour s’habituer à vivre dans l’histoire. Il faut enfin l’avouer : toutes les autres é
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
32onnée, et l’exploration de l’espace cosmique nous habituant à des mesures de temps d’un type nouveau. Et finalement, la conceptio
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
33ls en aient l’évidence, mais parce qu’ils se sont habitués à prendre ce fait pour certain, bien que, sincèrement, ils ne se souv
34, ont perdu leur sens… … Si l’Européen lui-même s’habitue à ne pas commander, il suffira d’une génération et demie pour que l’a
32 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
35 salon de Lady Cunard, dont il redevient l’un des habitués, et l’amitié de quelques grandes dames qui lui permettront de rencont
33 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
36 mais libèrent en même temps des peuples entiers, habitués depuis des siècles aux plus cruels régimes d’oppression autochtone. C
34 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
37e l’Unesco, plus administratives que culturelles, habituent des hommes de culture de toutes les régions à confronter leurs manièr
35 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
38sse peut devenir un danger dans la mesure où elle habituera des centaines de millions d’Européens à gober passivement les mêmes n
36 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
39urs traditions ancestrales et de leurs équilibres habitués, sans leur expliquer les dangers et les bienfaits virtuels, condition
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
40ue, a cessé lui aussi d’être « moderne, », pour s’habituer à vivre dans l’histoire. Il faut enfin l’avouer : toutes les autres é
38 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
41car cette distinction choque « un esprit français habitué à rechercher dans les ouvrages qu’il étudie la cohérence intime, et à
39 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
42t spectateur, non plus acteur de la vie publique, habitué du cirque (aujourd’hui de la TV) et non plus du forum (devenu parking
40 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
43t qu’il ne comptabilise rien de tout cela, le PNB habitue les Pouvoirs à donner tous leurs soins au coûteux de l’existence, à c
41 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
44est (le chef du gouvernement) qui doit l’assumer… Habituons-nous à voir en lui ce qu’il est ou cequ’il devrait être : un monarque
42 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
45pe, les plus conscients de leur devoir civique, s’habituent à subordonner le « progrès » matériel au bien-être moral, le profit i
43 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
46osion démographique, de la rupture des équilibres habitués, de la [p. 154] destruction des forêts, du labourage trop profond, de