1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1 enfin où mon désir surmené vous appelait encore, haletant. Et le temps passait, à la fois si lent — jusqu’à l’arrivée du procha
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
2ine traverse les odeurs de la forêt, et le moteur halète [p. 171] au ralenti, dans la fraîcheur sobre. L’on s’éveille enfin du
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
3t ». La petite chienne est couchée, sur le flanc, haletant doucement, l’arrière-train tuméfié. Autour d’elle, éparpillés sur une
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
4t ». La petite chienne est couchée, sur le flanc, haletant doucement, l’arrière-train tuméfié. Autour d’elle éparpillés sur une
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
5re ou deux le roman pourra rebondir et notre cœur haleter, et c’est ce que nous cherchons. Mais l’obstacle signifie, à la limit
6 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
6les ongles rognés ou cassés. Epuisé, semble-t-il, haletant et suant, il se jette dans la lutte et le voici vainqueur. (Nous donn
7 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
7devient artificiel et laid, uniforme et abstrait, haletant et minuté, coupé des cycles naturels et de la poésie des Géorgiques.
8 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
8devient artificiel et laid, uniforme et abstrait, haletant et minuté, coupé des cycles naturels et de la poésie des Géorgiques.