1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1ourtant réalistes, aux hypothèses hardies — de la hardiesse de ce bon sens qui est le plus éloigné du sens commun — mais qui rest
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
2nce et regrets, un ton qui permet le tact dans la hardiesse. On reste ravi de tant d’adresse sous un air de facilité qui serait p
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
3 public. Certains proposent en rougissant de leur hardiesse quelque chose comme l’instruction privée : et moi je la voudrais secr
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
4ire, une vitalité, une joie dans l’invention, une hardiesse partout manifeste. Voici Dufy, le plus inventif des artistes contempo
5 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
5es imprudences passionnées, des « essais » ou des hardiesses simplificatrices. Philosopher signifie chercher et non ratiociner. On
6 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
6siques, alliées à une profonde sympathie pour les hardiesses de la pensée allemande. Il me plaît de souligner ici la réussite d’un
7 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
7urance que jamais, la Bombe autorisant toutes les hardiesses. Les médecins allopathes, disais-je, tout comme les artilleurs et bom
8 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
8 de moralisme, de méfiance devant le destin et de hardiesse dans l’invention pratique, c’est le génie suisse. Il ne donne sa plei
9 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
9inces vraiment, deux êtres d’exception, pleins de hardiesse et de fierté, mais inaptes à la vie commune, à cause d’une mystérieus
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
10inces vraiment, deux êtres d’exception, pleins de hardiesse et de fierté, mais inaptes à la vie commune, à cause d’une mystérieus
11 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
11ise « sans aucun esprit de parti et avec toute la hardiesse dont il sera capable ». On lui remet des documents signés par une vin
12 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
12uoi ? On l’ignore.) « À l’Est, la curiosité et la hardiesse étaient plus grandes, surtout parmi les jeunes… » Ainsi, victimes de
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
13pes moraux, de méfiance à l’égard du destin et de hardiesse dans l’invention pratique, c’est le génie suisse. Il ne donne sa plei
14 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
14e Winston Churchill, proposant, avec une prudente hardiesse, de construire « une sorte d’États-Unis d’Europe », dont il retirait,