1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1s doute assez profondément pour qu’aujourd’hui le hasard qui m’amène à Tubingue ne soit pas seulement un hasard… Hier, c’était
2d qui m’amène à Tubingue ne soit pas seulement un hasard… Hier, c’était la Pentecôte. La fête de la plus haute poésie. Mais da
3 monde… Mais que cette musique vulgaire, par quel hasard, donne l’accord qui m’ouvre un vrai silence : déjà je leur échappe —
2 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
4 comme ils disent. Je me suis abandonné au jeu du hasard, jusqu’au jour où l’on me fit comprendre qu’il n’est que le jeu de sa
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
5venait inintelligible en même temps qu’odieux. Au hasard de quelques lectures, je pris note des passages suivants (les paraphr
4 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
6calculs se tend ardemment vers la conclusion d’un hasard qui opère au commandement de la main. Ce soir-là, une confiance me po
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
7énile, c’est-à-dire cynique, toutes les offres du hasard, ce poète immoral et malicieux. » Je ne sais dans quel rapide de l’Eu
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
8l-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928) aw Au hasard d’une rencontre, l’auteur de ce récit se lie avec un inconnu qui se d
7 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
9us manquait le rendez-vous que j’avais demandé au hasard d’arranger. Mais le thème de la Barcarolle s’empare de tout mon être
10« Voilà ce que c’est que de prendre des femmes au hasard, disait-il. Je sens très bien que nous allons nous ennuyer terribleme
11plus ce que c’est que le plaisir. Ils prennent au hasard des liqueurs qui n’ont pas été préparées pour leur soif. Ils ne saven
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
12 déblayer, et faire des signes dans le vide à des hasards gros de dangers, c’est peut-être à quoi notre génération devra limite
9 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
13es histoires comme son Pierangelo dans la vie. Le hasard, complice des poètes, lui fait rencontrer des êtres bizarres avec les
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
14diloquence « anti-littéraire » et des révoltes au hasard d’un Maldoror. Elle demande une pensée forte et orientée plutôt que c
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
15 d’un autre bal et cette perspective de voyage au hasard et commencé dans l’insomnie — vrai voyage à dormir debout… …………………………
16our une sorte d’incantation capable d’incliner le Hasard ? Ô décevantes chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes popula
17rançais. J'expliquais donc que je ne voyage qu’au hasard, et pour rien ni personne. Sur quoi : « Monsieur a du temps à perdre 
18avec des verres et des bouteilles sont placées au hasard dans l’espace vide où tourne la fumée des cigares. Assis sur la banqu
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
19 bout d’un monde, au bord extrême de l’Europe. Le hasard a voulu que j’y entende, un soir, une présentation de musiques hongro
20s aveugles (j’avais peur du bruit de mes pas). Au hasard, j’ai suivi des sentiers dans les champs de maïs, épiant la venue d’u
13 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
21 avons vu des amateurs de pittoresque essayer, au hasard, des incantations tout juste bonnes à évoquer la basse pègre du monde
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
22ce éteinte ne la dirige plus et qu’elle flotte au hasard, sans but et sans attaches, cherchant uniquement à se satisfaire dans
15 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
23us manquait le rendez-vous que j’avais demandé au hasard d’arranger. Mais le thème de la Barcarolle s’empare bientôt de tout m
24rouges en expliquant qu’elle devait les donner au hasard, à une jolie femme qui passerait seule. Nous nous arrêtâmes non loin,
25« Voilà ce que c’est que de prendre des femmes au hasard, [p. 42] disait-il. Je sens très bien que nous allons nous ennuyer te
26plus ce que c’est que le plaisir. Ils prennent au hasard des liqueurs qui n’ont pas été préparées pour leur soif. Ils ne saven
16 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
27 cette perspective invraisemblable d’un voyage au hasard commencé dans l’insomnie — vrai voyage à dormir debout… Le monde ren
28sorte d’incantation capable d’incliner le [p. 68] Hasard ? Ô décevantes chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes popula
29 [p. 75] J’expliquais donc que je ne voyage qu’au hasard, et pour rien ni personne. Sur quoi : « Monsieur a du temps à perdre 
30les avec des verres et bouteilles sont placées au hasard dans l’espace vide où tourne la fumée des cigares. [p. 78] Assis sur
31nde, au bord extrême de l’Europe. Je ne sais quel hasard a voulu que j’y entende, un soir, une audition de musiques hongroises
32s aveugles (j’avais peur du bruit de mes pas). Au hasard, j’ai suivi des sentiers dans les champs de maïs, épiant la venue d’u
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
33s doute assez profondément pour qu’aujourd’hui le hasard qui m’amène à Tubingue ne soit pas seulement un hasard… Hier, c’était
34d qui m’amène à Tubingue ne soit pas seulement un hasard… Hier, c’était la Pentecôte. La fête de la plus haute poésie. Mais da
35ais que cette musique vulgaire, [p. 130] par quel hasard, donne l’accord qui m’ouvre un vrai silence : déjà je leur échappe — 
18 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
36ointains horizons, puis de nouveau m’enfonçant au hasard dans la forêt. Vers le soir, j’étais bien perdu. La lumière montait v
37iedeln représentent assez bien à eux deux, par un hasard qui ne m’étonne guère, ce double mouvement de matérialisation du spir
19 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
38crètement cette assomption intérieure. Par quel « hasard » l’a-t-il provoquée chez Goethe ? Il est un fait de sa jeunesse dont
20 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
39es Sonnets Spirituels d’un Gombaud. Et je cite au hasard d’une mémoire mal informée. Et je ne dis rien de la dialectique de Po
21 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
40’un enfant de Dieu n’est plus un pauvre pantin du hasard ! Vienne l’échec, il en rend grâces à Dieu. À cause de l’échec ? Non
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
41opistes et de gens peu pratiques. Ils répètent au hasard les vocables que l’école primaire leur a mis dans la tête. — Problème
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
42des buts bien définis : il ne faut pas épauler au hasard. Le grand problème de la pensée personnaliste est désormais de créer
24 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
43es quelques œuvres traduites jusqu’ici, un peu au hasard, il faut l’avouer, le Traité du désespoir 3 est de beaucoup la plus
25 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
44ns foi dans leur révolte même. Ils influencent au hasard, entraînent les jeunes à hue et à dia, lancent des modes, les renient
45s mal cultivés. Ils influencent leurs lecteurs au hasard, aux hasards des passions du jour, sans soupçonner les conséquences,
46és. Ils influencent leurs lecteurs au hasard, aux hasards des passions du jour, sans soupçonner les conséquences, économiques o
26 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
47is débuts de phrases dans une seule demi-page, au hasard (p. 73). On trouverait sans doute mieux encore à citer, en cherchant
27 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
48cette vision, qui est l’angoisse même. Est-ce pur hasard si la théologie chrétienne rend compte de presque toutes les situatio
28 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
49e la vie et des passions ? Prenons, à peu près au hasard, l’exemple de Marc, chapitre 16. De ce que l’ange qui apparaît au tom
29 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
50is courantes 39 . Or il se trouve, par un curieux hasard, que l’Esprit pur et le Palais de l’Esprit pur ne sont jamais si lyri
30 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
51pette avait les joues en feu et approuvait à tout hasard tantôt l’un tantôt l’autre parti, émue par tant de conviction, quel q
31 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
52r d’eux, malgré le nom de « majoritaires » que le hasard d’un scrutin leur a fait attribuer. Elles préparent les années de sol
32 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
53, et sera également stérile. Tout cela se fera au hasard, sous la pression de la peur d’un adversaire dont on surestime de par
33 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
54de la fureur, parcourait le terrain en hurlant au hasard son cri de guerre : « Qu’on lui coupe la tête ! » — Ainsi nos mots se
55nt entre nos mains, nos problèmes se déplacent au hasard, chacun joue sa partie comme il le peut, sans souci de la règle commu
56onne pour le seul mot : esprit, si j’interroge au hasard ceux qui veulent défendre « l’esprit » contre les menaces dites matér
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
57t des trucs dans les littératures bourgeoises, au hasard des tendances politiques affichées par leurs grands auteurs. C’était
35 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
58t des trucs dans les littératures bourgeoises, au hasard des tendances politiques affichées par leurs grands auteurs. C’était
36 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
59 [p. 972] d’une vraie foi. Publier maintenant, au hasard, des fragments de cette œuvre entièrement commandée par son terme, to
37 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
60bonnes ou de mauvaises volontés lointaines, et du hasard, éveille par résonance un sentiment de liberté, de gratuité aventureu
61l, et j’ai remarqué qu’ils achètent absolument au hasard ceux qu’ils trouvent en dépôt chez la mère Renaud : l’Ami du Peuple o
62e posséder, plutôt qu’à [p. 129] se fuir dans les hasards. C’est sans doute un effet de la trentaine qui approche : je n’espère
38 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
63es enfants sales abandonnés par leurs parents aux hasards de la rue, qui valent bien ceux de la famille, mais aussi aux hasards
64ui valent bien ceux de la famille, mais aussi aux hasards de l’éducation primaire, bienfaisante en principe il est vrai, mais t
65e quotidienne de la lecture. Le public s’étend au hasard. Il ne constitue plus un corps limité, éduqué, instruit au sein des c
66l’esprit de la lettre. Aussi bien nous parlons au hasard, pour ne pas dire dans le vide (il vaudrait mieux que ce soit le vide
67ours de voyages fatigants. L’idée de continuer au hasard vers le sud, de « tout lâcher » comme nous disions à 18 ans, me paraî
68ence d’un sentiment ou d’un pressentiment et d’un hasard tout extérieur, à cause d’un certain jeu que je poursuis, sans trop l
39 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
69l, et j’ai remarqué qu’ils achètent absolument au hasard ceux qu’ils trouvent en dépôt chez la mère Renaud : l’Ami du Peuple o
40 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
70’entrée en lice du personnalisme, ce n’est pas un hasard ni une coïncidence qu’il faut y voir, ni d’ailleurs une relation de c
41 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
71ence d’un sentiment ou d’un pressentiment et d’un hasard tout extérieur, à cause d’un certain jeu que je poursuis, sans trop l
42 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
72bonnes ou de mauvaises volontés lointaines, et du hasard, éveille par résonnance un sentiment de liberté, de gratuité aventure
73herche à se posséder plutôt qu’à se fuir dans les hasards. C’est sans doute un effet de la trentaine qui approche : je n’espère
43 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
74onnés de me voir accepter ce poste, offert par le hasard d’une rencontre, un beau soir de juillet aux Deux-Magots. Je leur rép
44 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
75 les partis se multiplient et s’entredéchirent au hasard d’un jeu politique de surface ; où les élites parlent un langage que
45 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
76criaillerie délirante. Enregistrez sur disque, au hasard, un de ces entretiens « paisibles » qui agrémentent le « foyer domest
46 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
77devant sa destinée, et non pas devant Blücher, ce hasard, que l’Empereur devait succomber. Mais pourquoi cette victoire à Wate
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
78d’un tel amour expliquerait à lui seul bien des « hasards », bien des malices opportunes du sort qui s’opposent au bonheur des
79 mort qui soit une transfiguration, et non pas un hasard brutal. Il s’agit donc toujours de ramener la fatalité extérieure à u
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
80ualiste. Il n’y a pas place, ici, pour le moindre hasard, ni pour cette suspension des conclusions que certains érudits, parfo
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
81de l’aventure. Mais voici l’aspect religieux : ce hasard aussitôt irrévocable, mais dont on distingue après coup que tout semb
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
82es mis en note, et à vrai dire choisis presque au hasard.) Voici le Sonnet du premier anniversaire de l’amour de Pétrarque pou
83 troubles, d’aveux plus ou moins indiscrets et de hasards immérités (comme sont les romans d’aujourd’hui). En un mot, l’Astrée
84 musique, c’est l’opéra. Ainsi, ce n’est point un hasard si le mythe de Tristan et celui de Don Juan n’ont pu recevoir leur ex
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
85iales, donc du point de vue de l’individu, sur le hasard, avait au moins autant de chances que le mariage fondé sur « l’amour 
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
86criaillerie délirante. Enregistrez sur disque, au hasard, un de ces entretiens « paisibles » qui agrémentent le « foyer domest
53 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
87sont pas seulement coïncidents. Ce n’est point du hasard qu’ils sont nés. Et si tout nous invite à rechercher leur secrète com
54 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
88r la Réforme et ses « innovations ». Une suite de hasards m’ayant mis entre les mains, au cours de l’été dernier, quelques écri
89ères mendiants » qui s’en vont sur les routes, au hasard, abandonnés au souffle de l’Esprit. Il fait part à sa femme de cette
55 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
90nos frontières, des secteurs minuscules, comme au hasard, qu’on voit d’un coup avec une précision quasi absurde. Cette chambre
56 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
91oduire ces capitaux énormes qu’on accumule à tout hasard. On ne sait pas du tout comment vont réagir ces masses humaines dérac
57 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
92upide, le visage en plein soleil, et regardait au hasard devant lui. O abîme ! les Alpes étaient le spectacle, le spectateur é
58 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
93oduire ces capitaux énormes qu’on accumule à tout hasard. On ne sait pas du tout comment vont réagir ces masses humaines dérac
59 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
94é de fautes, d’erreurs, d’accidents matériels, de hasards considérés comme malheureux, de malajustements et d’absurdités. Une c
60 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
95ble ne changent rien à l’Ordre de ce monde, où le hasard n’existe pas, simple illusion d’une impatience oblitérant nos sens sp
61 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
96assomption intérieure. Par l’instrument de quel « hasard » l’a-t-il donc provoquée chez Goethe ? Il est un fait de sa jeunesse
62 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
97on être avec un jeu, bien plus, avec ce jeu où le hasard n’a point de part, et où l’échec final est l’œuvre d’une sévère réfle
98vocation. Il ne croit pas à l’acte et il meurt au hasard, sans avoir rencontré personne ni soi-même 44 . Il vit dans la forme
63 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
99ais venu à me poser cette question : — Est-ce pur hasard si la théologie chrétienne rend compte de presque toutes les situatio
100ue toutes les situations de ce livre ? Est-ce pur hasard si elle nous offre les formules qui paraissent le mieux aptes à résum
101destinées humaines (le « village »), la vertu des hasards et des délibérations mystérieuses qui planent au-dessus de nous. Le P
102hecs de la bonne volonté, succès décevants dus au hasard ou au caprice d’un fonctionnaire généralement incompétent, fatigue [p
64 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le mensonge allemand (16 août 1945)
103é du gouvernement civil réunit cent personnes, au hasard de la rue, et se met à les interroger. « Êtes-vous nazis ? » Tous jur
65 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
104ens de la puissance matérielle y est fonction des hasards d’opérations de Bourse, par exemple, et non des droits conférés par l
66 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
105serait moins la faute de la culture que celle des hasards anonymes qui organisent un monde mécanique (radio, capital, urbanisme
67 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
106nos frontières, des secteurs minuscules, comme au hasard, qu’on voit d’un coup avec une précision quasi absurde. Cette chambre
68 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
107nvite à sa table pour une partie de bingo, jeu de hasard. Sur les trois tours, elle en a gagné deux, et nous étions plus d’une
108fermé. Chacun de ces messieurs opère une prise au hasard dans mes manuscrits. Puis ils s’éloignent, tenant mes pages de toutes
69 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
109is aller chez des amis après le dîner. J’entre au hasard dans un petit restaurant, au bas de Madison Avenue. La salle étroite
70 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
110e du gouvernement civil réunit cent personnes, au hasard de la rue, et se met à les interroger. Êtes-vous nazis ? Tous jurent
71 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
111: c’est d’abord une question de poésie. Est-ce un hasard si, parmi tous nos écrivains, ceux que je vois manifester le sentimen
72 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
112ou la menace d’une mort instantanée s’abattant au hasard sur tout un peuple, effraye moins qu’une séance chez le dentiste. La
73 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
113vraiment — il ne s’en faut que d’un atome… » ⁂ Le hasard a voulu que, le soir même, je me visse entraîné à Cointrin, où se pos
74 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
114resque presbytérienne. Entrez dans une église, au hasard, vers midi. Si vous tombez sur un service chanté, la communion reçue
75 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
115extatiques ou esprits relâchés, s’abandonnent aux hasards de tricheries qui les flattent. Ils appellent cela poésie. On peut to
76 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
116s amenés à vivre et à publier en Amérique par les hasards de la guerre ou d’une mission. Mais on ignore sereinement, dans le gr
117resque presbytérienne. Entrez dans une église, au hasard, vers midi. Si vous tombez sur un service chanté, la communion reçue
77 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
118 passe, il y a tant d’êtres sur la terre, tant de hasards, tant de manières de vivre, de bonnes et de mauvaises fortunes, par c
78 1948, Suite neuchâteloise. III
119nt fort étrange. Voyez plutôt ces noms relevés au hasard dans le rôle de 1353 : Malifer, Conoz Bazin, Rollin d’Orouse, Perrod
79 1948, Suite neuchâteloise. VI
120Puis on lit à haute voix les deux papiers. Jeu de hasard, ou de télépathie. J’avais écrit, dernière question : — Qu’est-ce que
80 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
121oix les papiers. Jeu de télépathie, plutôt que de hasard.) J’avais écrit, dernière question : « Qu’est-ce que le style ? » [p.
81 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
122ibrement provoquées, des rencontres d’amour et de hasard, des passions folles ou des manies profondes, et parfois des erreurs
82 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
123tructions discutées séparément, souvent un peu au hasard, dans vingt-deux législatures, dont les unes ne connaissent pas les m
83 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
124valeur strictement personnelle, tenant presque au hasard, révélait une signification tout autre et purement idéale lorsque ens
125vre déjà imprimé. Ainsi la vocation organise les hasards et fait flèche de tout bois, souvent à notre insu. Mais ce qu’illustr
84 1953, Réforme, articles (1946–1980). « Les écrivains protestants » (11 avril 1953)
126rance, je me sens protestant non seulement par le hasard d’une origine, mais encore par ma formation, et enfin par mon adhésio
85 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
127uvrez un journal aujourd’hui, n’importe lequel au hasard. L’éditorial une fois sur deux, et trois sur quatre dépêches importan
86 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
128ts mal compris et de déchets d’idées, combinés au hasard : tous les micros de la terre n’en feront pas une action. ⁂ Une actio
87 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
129voler qu’est né l’avion ; et du rêve de partir au hasard sur les routes qu’est née l’auto. Voir l’autobiographie de Henry Ford
88 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
130la, jusqu’ici. Mais deux arguments misérables, au hasard d’une panique croissante. Premier argument : Puisque tout ce que vou
89 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
131ppent d’ailleurs tout autant qu’à son électeur de hasard ou de tradition périmée. Voilà notre démocratie. Que peut faire un
90 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
132le de l’œuvre déjà faite en imagination, tous les hasards, accidents ou rencontres, viennent servir sa composition, et se trouv
91 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
133un homme individuel, un exemplaire humain pris au hasard) qu’on obtient les réponses les plus révélatrices de l’Orient et de l
92 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
134au fond, que le Grec rationaliste ait cru dans le Hasard, tandis que l’Hindou mystique, panthéiste, astrologue, n’attend le sa
93 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
135 la tradition sacrée, comme aussi des caprices du hasard insensé, comme enfin de la roue du karma et du vertige de la métempsy
136ui libère et suscite la personne. Ce n’est pas un hasard, si le premier auteur d’une philosophie de l’Histoire — la Civitas De
94 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
137voler qu’est né l’avion ; et du rêve de partir au hasard sur les routes qu’est née l’auto 71 . L’histoire des inventions non f
95 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
138 la tradition sacrée, comme aussi des caprices du hasard insensé, comme enfin de la roue du karma et du vertige de la métempsy
139ui libère et suscite la personne. Ce n’est pas un hasard si le premier auteur d’une philosophie de l’Histoire — la Civitas Dei
96 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
140e-à-tout. La brouette, la roulette et les lois du hasard, la machine à calculer, ancêtre des cerveaux électroniques, c’est Pas
97 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
141nous conseillent d’en faire autant. Un exemple au hasard du jour : combien coûte la guerre d’Algérie ? Est-il vrai que cette d
98 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
142iracle, massacre, coïncidence extraordinaire ou « hasard » prévu par les rites. Eliade conclut de l’examen d’un grand nombre d
143ifique le rôle que jouaient les « signes » et les hasards pleins de sens dans les époques mieux averties des choses de l’âme. I
99 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
144es péripéties de la guerre civile. Finalement, le hasard les réunit dans une maison perdue au fond des bois où Jivago se cache
145e comme le nom de l’Océan d’Asie. Ce n’est pas un hasard si tu es là, au terme de ma vie, mon ange secret, mon ange interdit,
100 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
146e, au sens antique, c’est-à-dire de la chance, du hasard, et celui-là seul peut y arriver qui ne sépare plus l’acte de l’ascès