1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
1ent du xvie siècle », éclairent et définissent l’historiographie européenne initiée par Robertson 136  : Il paroit que les nations d’
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
2que Saint-Simon devait exercer par la suite sur l’historiographie par Augustin Thierry, sur la philosophie et la sociologie par Auguste
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
3ès lui, les deux principales « découvertes » de l’historiographie du xxe siècle européen concernant l’héritage germanique : 1° Fin de
4à quels savants ? Laissons à l’un des doyens de l’historiographie européenne, Christopher Dawson, le soin de définir les erreurs symétr
4 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
5coles, tendances, débats, œuvres nouvelles), de l’historiographie, de la sociologie, de l’urbanisme, etc. ; — Renseignements sur les pe
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
6indignation patriotique n’empêchera pas la sévère historiographie du xixe siècle de suivre les traces du Lucernois, quitte à corriger
6 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
7ont les Européens qui ont inventé l’histoire et l’historiographie, avec tout ce que cela implique : philosophie de l’histoire, enseigne