1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1ne croit, mais il a toujours l’air de songer à la Hollande, sa seconde patrie si la peinture est sa première et Neuchâtel la tro
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
2t pour devenir une manière de Genève maritime, de Hollande atlantique : le maire Guiton, le héros, avec Rohan, de la résistance
3 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
3Angleterre) Carlo Predella (Italie), N. Stufkens (Hollande) et F. Heuson (Amérique). C’est un document de premier ordre sur la «
4 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
4ques pays — France, Angleterre, Suisse, Belgique, Hollande — qui disposent encore du recul nécessaire par rapport aux crises mat
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5r que le spectacle de pays tels que la Suisse, la Hollande et l’Amérique du Nord y suffirait peut-être ! Pour ne rien dire de ma
6 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
6qui était réduit à se défendre par le suicide, la Hollande inondée, disait-on. ⁂ Et voici sous la pluie et la brume, à l’horizon
7age qu’une vision intense du paysage urbain de la Hollande. Tout ce que je sais de ce pays, après deux semaines de voyage et une
7 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
8ituts catholiques et à l’Université calviniste de Hollande. Mais, en même temps, pour sauvegarder le facteur universaliste, il e
8 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
9rnier livre de Huizinga, qui nous parvint hier de Hollande. Nous avons passé deux belles heures dans la roseraie de Bagatelle tr
9 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
10rne, fin novembre 1939. (Au retour d’un voyage en Hollande.) Je l’ai pourtant quittée, cette chambre paysanne, mais j’y suis pou
11qui était réduit à se défendre par le suicide, la Hollande inondée, disait-on. ⁂ Et voici sous la pluie et la brume, à l’horizon
12age qu’une vision intense du paysage urbain de la Hollande. Tout ce que je sais de ce pays, après deux semaines de voyage, je pu
10 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
13 cinquième colonne. Et quand ils annoncent que la Hollande fait partie de leur espace vital, cela trahit, je le crains, leur déc
14mmes gonflés à bloc crient : « À Stuttgart ! » La Hollande écrasée. Je traîne encore la jambe gauche, suite de cette déchirure d
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. iii. La guerre des gaz n’a pas eu lieu
15à la Norvège en passant par New York, Paris et la Hollande : et l’objection que partout l’on m’y oppose se résume à peu près dan
12 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
16uméro de janvier 1946 d’Esprit nous apprend qu’en Hollande « le personnalisme s’est constitué en force autonome et occupe aujour
13 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
17 en Europe ? Les États scandinaves, la Suisse, la Hollande, et la Grande-Bretagne. Ce sont des démocraties en majorité socialist
14 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
18 ? [p. 172] Les États scandinaves, la Suisse, la Hollande, et la Grande-Bretagne. Ce sont des démocraties en majorité socialist
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
19émocratiques et socialistes du Nord, Scandinavie, Hollande et Grande-Bretagne. Parce qu’ils ont su devenir, en toute liberté, le
16 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
20urnaux secrets qui se multipliaient en France, en Hollande, en Pologne, en Italie et en Yougoslavie, nos idées personnalistes se
17 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
21 d’Angleterre et d’Espagne, des États généraux de Hollande et des princes d’Orange, du royaume de Naples et des Deux-Siciles, de
18 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
22aient les catholiques, ou avec l’Angleterre et la Hollande, qui soutenaient les protestants. Il faut reconnaître aussi que le fa
19 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
23 et peut passer prochainement au premier rang. La Hollande a ratifié la CED que la Belgique venait de voter, l’Allemagne n’est p
24ions d’opinion récemment organisées en Allemagne, Hollande, Belgique et France prouvent qu’il existe une forte majorité populair
20 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
25u CEC, bien qu’ayant son secrétariat à Bergen, en Hollande. En outre, on trouvera dans la plupart de nos bulletins des informati
21 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
26 plus, en quelques années, la Grande-Bretagne, la Hollande et la France perdent leurs plus riches colonies d’Asie et d’Afrique d
27lus étroite, six pays (France, Allemagne, Italie, Hollande, Belgique et Luxembourg) décident en 1951 de mettre en commun leurs r
22 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
28u près unique. Ni l’Allemagne, ni l’Italie, ni la Hollande, ni la Suisse, ni l’Espagne, ni même la Grande‑Bretagne n’ont une cap
23 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
29 presbytérienne en Grande-Bretagne, calviniste en Hollande, luthérienne dans les trois pays scandinaves, la monarchie paraît s’a
24 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
30au CEC mais autonome. Il a son siège à Bergen, en Hollande. Sous la direction de MM. Guermonprez et Schouten, il a déjà [p. 11]
25 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pool européen d’éditeurs (février 1958)
31ant du Centre. [p. 31] Des éditeurs de Suède, de Hollande, d’Italie et du Portugal ont manifesté depuis lors leur désir de se j
26 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
32ts —, et bien d’autres en Autriche, en Suisse, en Hollande, en Scandinavie : toutes ensemble, elles ont fait surgir plus de 2 mi
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
33ue de Belgique se compose de la Belgique et de la Hollande actuelles. Enfin, une république italienne sera formée, englobant tou
34an Amos Komenski), né en Moravie en 1592, mort en Hollande en 1670, est d’avoir contribué plus que tout autre, en écrivant sa Gr
35s d’armée suffisante, comme cela s’est produit en Hollande en 72. Il n’y a pas de danger d’effémination, parce que chaque pays p
36 sur le même modèle, ou des Sept Souverainetés de Hollande, ou des treize Souverainetés des Suisses, ou des Souverainetés d’Alle
37 ni moins ; sçavoir, France, Espagne, Angleterre, Hollande, Savoye, Portugal, Bavière & Associez, Venise, Gênes & Associ
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
38un commerçant suisse du nom de Goudet publiait en Hollande un ouvrage aujourd’hui introuvable, et que l’on ne connaît que par le
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
39e à Londres, pamphlétaire au service des États en Hollande, où il mourut l’année 1701. Des savants enrichissaient leur science d
40pour conférer avec Leibniz, et, en passant par la Hollande, eut soin de rendre visite à Leuwenhœck. Des philosophes voyageaient,
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
41ies du monde, comme la France, l’Angleterre et la Hollande font à peu près la navigation et le commerce de l’Europe. 126 Sur
42istèrent au grand roi, et comme plus récemment la Hollande et la Suisse ont résisté à la maison d’Autriche. [p. 143] Que si le
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
43e camp, acceptant de mourir pour la liberté de la Hollande. On voit maintenant, sur les rives de la Loire et de la Seine, le Sui
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
44e l’empire germanique, sans aucun doute ; mais la Hollande, la Suisse, l’Italie même, jusqu’à Bénévent, et en remontant au-delà
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
45 une furie de séparations : la Belgique d’avec la Hollande, la Suède d’avec la Norvège. Elle s’incarne d’une façon saisissante d
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
46Europea. Les journaux clandestins en France et en Hollande multiplient les déclarations fédéralistes. Enfin, réunis en grand sec
35 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
47ysique, J.H.R. créait des sections de la Ligue en Hollande avec P. Kerstens, en France avec Daniel Serruys, François-Poncet, Gis
48ent en Belgique, France, Grande-Bretagne, [p. 47] Hollande et Italie. Il transforme le Comité international des mouvements pour
36 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
49 bien souvent, et se lit. C’est dans les cafés de Hollande que se réunissent les réfugiés huguenots qui créeront les fameuses ga
37 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
50ée du « corps germanique », des États généraux de Hollande, et de la Ligue helvétique 136 . L’Europe unie qu’il appelle de ses v
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
51 d’Espagne et des Deux-Siciles, États généraux de Hollande, ducs de Savoie, empereurs d’Autriche. Les Suisses se battent dans to
52des Anglais. D’autres combattent à Bornéo pour la Hollande 22 . Cette dispersion de l’énergie guerrière des Suisses dans les arm
53lle von May, l’un servant Louis XIV et l’autre la Hollande, se précipitent avec fureur l’un contre l’autre. Or la Diète fédérale
39 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
54ée du « corps germanique », des États généraux de Hollande, et de la [p. 283] Ligue helvétique 132 . L’Europe unie qu’il appelle
40 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
55s que les van Loo, avant lui, étaient venus de la Hollande par accident, et ne se fixèrent pas à Aix, mais émigrèrent partout où
41 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
56es auteurs qu’on lisait dans son camp d’otages en Hollande. Si la jeunesse de nos pays n’a pu faire passer dans l’action les idé
57fédéralistes de France, d’Italie, de Belgique, de Hollande, de Danemark et de Grande-Bretagne, mais aussi d’Allemagne, d’Autrich
58s des gouvernements en exil de la Belgique, de la Hollande, de la Pologne, des États baltes, des États successeurs de la Double-
42 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
59e de régions pour l’Italie, deux ou trois pour la Hollande, quinze à vingt pour l’Allemagne fédérale, plus le Luxembourg et j’im
43 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
60urnaux secrets qui se multipliaient en France, en Hollande, en Pologne, en Italie et en Yougoslavie, nos idées personnalistes se
44 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
61 exemples : — La pollution du Rhin qui affecte la Hollande : elle est causée par des industries suisses, françaises, allemandes,
45 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
62rouse, des grandes villes cossues de la plaine de Hollande derrière leurs digues aux petites places dallées de marbre de Dubrovn
46 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
63 bien d’une seule de nos nations, le Danemark, la Hollande ou le Portugal, pour établir un empire colonial, ce serait à peine as
47 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
64e de régions pour l’Italie, deux ou trois pour la Hollande, onze Länder pour l’Allemagne fédérale, plus le Luxembourg et au moin
48 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
65 et de la France d’Henri IV, elles s’appellent la Hollande, l’Écosse et l’Angleterre, puis l’Amérique du Nord, c’est-à-dire prat
49 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
66gne qui va du Schleswig-Holstein par la Frise, la Hollande, la Belgique, le Luxembourg, l’axe rhénan jusqu’à Bâle ; mais aussi l
50 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
67 grandeur quant à la population : la Belgique, la Hollande, équivalents de New York, la Suisse, équivalent de trois cinquièmes d
68qu’une ville de 100 000 habitants en Suisse ou en Hollande, au point de vue culturel (universités, concerts, conférences, théâtr
69empoisonnées par des usines chimiques, et déjà la Hollande en est réduite à importer son eau potable de Norvège. Faudra-t-il fai
51 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
70au moment où j’écris. (La République fédérale, la Hollande et le Japon dépendent également de La Hague pour cet aspect de leur «
52 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
71çais. Du fait de l’Auto, 18 % du territoire de la Hollande est bétonné, et ce sera sous peu 25 %. Chaque petit coin tranquille,
53 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
72ce qui concerne la Grande-Bretagne, la France, la Hollande et la Belgique. Le Portugal devait suivre un peu plus tard : Mozambiq
54 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
73alie de l’hydroélectricité et du gaz naturel ; la Hollande a beaucoup de gaz naturel mais pas de charbon, pas d’énergie hydrauli
55 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
74ères communes avec l’Allemagne du Danemark, de la Hollande, de la Belgique, du Luxembourg, de la France et de la Suisse. Elles e
56 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
75déchets viennent de Suisse, de France, de RFA, de Hollande, chaque pays pollue souverainement, et s’assure que ce sera toujours
57 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
76hets viennent de Suisse, de France, de la RFA, de Hollande, chaque pays pollue souverainement et s’assure que ce sera toujours m
58 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
77 Midi, l’Espagne pour un temps bref, l’Écosse, la Hollande et la Rhénanie durablement, mais aussi la Pologne et la Hongrie. Je n
78eaucoup de ses manuscrits. Enfin, il s’établit en Hollande où il finira ses jours, et où sera publiée après sa mort une première