1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Billets aigres-doux (janvier 1927)
1rs d’autres rêves Où sourient quels anges fous. L’horaire dicte un adieu, La mode qu’on rie des pleurs, Lors je baise votre mai
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
2t mon enfance : les séances chez le dentiste et l’horaire des leçons. Ce malaise inavouable, cette règle méchante, ce souci qui
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
3e réalisations pratiques. 3.a. Le programme a) l’horaire : c’est un cadre, ou plutôt un moule, dans lequel on verse les matièr
4Créateur n’a point accordés à l’actuelle division horaire des journées… Monsieur, répondent les fonctionnaires responsables, vo
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
5ue tu es parti. Voyager — serait-ce brouiller les horaires ? Le voyage est un état d’âme et non pas une question de transport. U
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6ue tu es parti. Voyager — serait-ce brouiller les horaires ? Le voyage est un état d’âme et non pas une question de transport. U
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
7accompagner pendant deux heures et demie, — car l’horaire n’en prévoit pas moins pour parcourir les trente-huit kilomètres de l
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8 différent, et il est rare qu’on puisse trouver l’horaire ailleurs. Parfois le bistrot vend aussi les billets ; et c’est chez l
8 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
9 différent, et il est rare qu’on puisse trouver l’horaire ailleurs. Parfois le bistro vend aussi les billets ; et c’est chez lu
9 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
10 de paresse ou de promenade à l’aventure. Vie à l’horaire, chronométrée, sans rien d’impur. Et pourtant il se sent impur et aff
10 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
11e à suivre la loi rigide des voies ferrées et ses horaires, mais pût aller à l’aventure : rêve typique de l’adolescence. Il le r
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
12 nous impose exagère à tel point la tyrannie de l’horaire, du rendement mesurable, des disciplines sociales, et [p. 36] d’une m
12 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
13et. Lorsqu’il fut là, je le priai de consulter un horaire et de m’indiquer l’heure du premier train quittant la France. (Il éta
13 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
14ne Campagne d’éducation civique européenne et son horaire pour les années 1962 et 1963. Le plan comportait les étapes suivantes
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
15gé, jamais sorti de l’école pour vivre un peu ; l’horaire des leçons ; la conception pénitentiaire des disciplines imposées : «
15 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
16e à suivre la loi rigide des voies ferrées et des horaires, mais pût aller à l’aventure le long des routes et des chemins dans l
16 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
17le et ses grandes villes. Il est contemporain des horaires, qui furent probablement la création la plus typique du xixe siècle.
18a création la plus typique du xixe siècle. (Sans horaires de tous genres, on ne pourrait imaginer le fonctionnement des grandes
17 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
19es, dont la fonction sera de libérer l’esprit des horaires de travail et des loisirs conditionnés. « L’ennui naquit un jour de l