1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Otto Flake, Der Gute Weg (septembre 1929)
1es amours nouvelles et les fuites les plus folles hors de la réalité, ils forment un cortège pittoresque et désolant à celui qu
2 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
2t 1926) g Je ferme les Bestiaires, et me tirant hors de ce « long songe de violence et de volupté », je me sens envahi par un
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3our de notre jeunesse, il faudrait pouvoir sauter hors de soi. Seule, une méthode d’observation et de déduction passablement sè
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
4s de la sainteté, seules vous nous appelez encore hors de cette voix de l’infini où chancellent parmi les éclairs nos premiers
5 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
5de me laisser envoûter ou de les rendre esclaves, hors de quoi je ne sais pas de commerce humain qui vaille la peine, qui vaill
6 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
6de Notre-Dame illustrent ce réalisme de la forme, hors de quoi il n’est qu’indiscrétion, et qui livre la clef de la pensée de K
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7de me laisser envoûter ou de les rendre esclaves, hors de quoi je ne sais pas de commerce humain qui vaille la peine, qui vaill
8 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
8n », nous exprimons par ces deux mots l’antinomie hors de laquelle toute méditation constructive reste vaine, évasive et mortel
9 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
9s de bureau demande aux livres une évasion facile hors de la médiocre existence quotidienne. Mais l’homme qui toute la journée
10 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
10pour ceux qui cherchent des espoirs à bon compte, hors de la réalité certainement désespérante. Mais il y a la Promesse, mais i
11 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
11ficacité ceux pour lesquels il n’est pas de salut hors de cette réalité perpétuellement réparatrice et proprement humaine : la
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
12n pas à la fin.   VI. — On a dit que l’esprit est hors de pouvoir sur les choses. C’est juste, si l’on confond « l’esprit » ave
13 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
13ons par ces deux mots contradictoires l’antinomie hors de laquelle toute méditation constructive reste vaine, évasive et mortel
14 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
14dres qu’on leur a prescrits. Elles ne valent rien hors de là, elles ne valent rien par elles-mêmes. Cette manière de créer des
15 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
15ficacité ceux pour lesquels il n’est pas de salut hors de cette réalité perpétuellement réparatrice et proprement humaine : la
16 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
16’autre actuelle. S’il se borne à imaginer l’objet hors de sa prise, comme absent, il ne fait à vrai dire qu’augmenter son angoi
17 le dirige, ni l’âme n’est humainement imaginable hors de la consistance qui la révèle et l’effectue. Corps et âme sont un seul
17 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
18 nous parle du « destin du siècle » avec des yeux hors de la tête, sans se poser jamais cette question pourtant bien naturelle 
18 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
19a su l’envisager dans une perspective chrétienne, hors de laquelle cette œuvre resterait privée de sens, ou seulement chaotique
19 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
20t dans la mesure où nous les prononçons sans foi, hors de toute « crainte et tremblement ». Mais elles n’en sont pas moins, com
20 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
21 plus. Car la foi n’est pas davantage une évasion hors de ce monde qu’une limitation de l’homme au temporel. La foi réelle, c’e
21 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
22 que l’esprit est une faculté détachée, un refuge hors de la réalité médiocre et basse. Pour Guisan, l’esprit c’était l’acte, l
22 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
23t les oppositions sommaires. Mais un fait demeure hors de doute et surpasse l’ordre des erreurs possibles : c’est que le Plan e
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
24a même condamnation orgueilleuse de toute « fuite hors de l’ici-bas » — entendez hors des tâches immédiates qu’impose le Parti.
24 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
25spects, à mon avis complémentaires, d’une évasion hors de tâches nécessaires. L’esprit pur et l’esprit asservi sont deux compli
25 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
26sit pas comme avec une main, qui ne te pousse pas hors de toi-même, dans le scandale ou dans la joie de ta vocation créatrice.
27i. Ce qu’il a pris ne saurait être à lui : il est hors de pouvoir de se l’approprier. L’érudit et le citateur 59 profiteur de
26 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
28ent. Tout mouvement consiste à la fois en un élan hors de et en un élan vers. On peut le décrire comme résultat d’une tension,
2999] résistance, une résistance sans insistance ?) Hors de cet acte, et disjointe sa prise, la pensée devient « l’esprit pur »,
30 matière », tout n’est que schème et abstraction. Hors de cet acte, règne l’absence. Et cette absence est infinie. Car elle est
31tend régler mes rapports quotidiens avec un monde hors de mes prises, l’État, la société telle qu’ils la font, — avec moi-même
32 la société telle qu’ils la font, — avec moi-même hors de ma prise ? Ainsi l’éthique récitative des distingués n’était qu’absen
33de lyrisme. Ils aiment à répéter que l’esprit est hors de pouvoir sur les choses ; ils le déplorent modérément, c’est leur fine
27 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
34manisme chrétien. L’ouvrage littéralement énorme (hors de la norme) qui vient de paraître sous un titre dont l’apparence parado
28 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
35en à voir sous les apparences. Car rien n’existe, hors de ce qui se manifeste ; rien ne se manifeste hors d’un mouvement. Et to
36primer dans une vision qui ne veut rien connaître hors de la forme ? La psychologie d’école, qui domina et qui domine encore to
29 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
37t les oppositions sommaires. Mais un fait demeure hors de doute et surpasse l’ordre des erreurs possibles : c’est que le Plan e
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
38 Français finissent tout de même par remarquer qu’hors de chez eux, les termes de « gauche » et « droite » ne signifient plus g
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
39rète. Tout cela ne se justifie que par la guerre. Hors de toute volonté humaine, bonne ou mauvaise. Alors, qui osera dire qu’il
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
40ui n’est pas son vrai risque. Il se voit entraîné hors de sa ligne dans des conflits où sa personne n’est pas totalement engagé
41. Or ce monde nous apparaît démesurément agrandi, hors de nos prises intellectuelles. Nous ne savons plus comment parler à nos
42s des soubresauts terribles — une ou deux sautent hors de la casserole — elles se recroquevillent, rougissent, se durcissent… J
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
43’apaiser — pas même les nécessaires révolutions — hors de la fin dernière qu’elle nous désigne et qu’elle appelle. Toutes les n
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
44 Je retire vivement le mien. Lui revient. Je suis hors de moi. Je le tuerais ! D’ailleurs il a l’air colossalement fort et refu
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
45 de loin, ne sera-t-elle pour nous qu’une évasion hors de cette société maussade, défaite, un alibi pour la mauvaise humeur de
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
46ses garants que par ses soi-disant bénéficiaires. Hors de chez nous, l’on pense généralement : la Suisse tire son épingle du je
37 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
47s des soubresauts terribles — une ou deux sautent hors de la casserole — elles se recroquevillent, rougissent, se durcissent. J
38 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
48rète. Tout cela ne se justifie que par la guerre. Hors de toute volonté humaine, bonne ou mauvaise. On me dira sans doute qu’il
39 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
49rche au contraire à être possédé, dépossédé, jeté hors de soi, dans l’extase. Et de fait, c’est déjà sa nostalgie qui le « déme
40 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
50 vu 95 . Dans les deux cas, il s’agit de s’évader hors de tout engagement concret, considéré comme une odieuse limitation. ⁂ Po
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
51me représente son propre esprit (demeuré au Ciel, hors de la manifestation) et qui accueille l’hommage de son âme par un salut
52ns l’Église, et au niveau de la spéculation. Mais hors de l’Église, dans ses marges, dans le peuple auquel ces disputes paraiss
53: la nostalgie religieuse-hérétique d’une évasion hors de ce monde mauvais, la sensualité condamnée en même temps que divinisée
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
54e monde nous. » C’est l’extase, la fuite profonde hors de toutes les choses créées. Vraiment, comment se défendre de songer ici
55t Augustin écrit cette prière : « Je te cherchais hors de moi, et je ne te trouvais pas, parce que tu étais en moi. » Il parle
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
56ille fois j’ai demandé ces ailes avec lesquelles, hors de la mortelle prison, pourrait s’enlever mon esprit au ciel. Mais cela,
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
57rche au contraire à être possédé, dépossédé, jeté hors de soi, dans l’extase. Et de fait, c’est déjà sa nostalgie qui le « déme
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
58éaliser. Dans les deux cas, il s’agit de s’évader hors de tout engagement concret considéré comme une odieuse limitation. ⁂ Pou
46 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
59nous pénétrons dans la nature des choses qui sont hors de nous », affirme un des théoriciens du premier romantisme, Ignaz Troxl
60s encore : s’agit-il vraiment des choses qui sont hors de nous, ou bien seulement de choses qui, en nous, étaient restées secrè
47 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
61 cet homme, en vérité ? Et peut-on le comprendre, hors de son temps ? Il naquit à l’époque du concile de Constance, et mourut à
62pourtant obsédante. Vie libre d’un laïc chrétien, hors de tout ordre monastique, [p. 267] hors du clergé constitué. À une heure
48 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
63 paulinien, tout ce que le sage jugera toujours « hors de propos » d’envisager. Le sérieux même du christianisme. 51 Alain di
49 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
64dres qu’on leur a prescrits. Elles ne valent rien hors de là, elles ne valent rien par elles-mêmes. Cette manière de créer des
50 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
65ses garants que par ses soi-disant bénéficiaires. Hors de chez nous, l’on pense généralement : la Suisse tire son épingle du je
51 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
66sins en guerre. Peut-être n’y a-t-il rien à faire hors de chez nous tant qu’un certain régime subsiste, vous savez où 33 . Ce n
52 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
67 future fédération. Beaucoup de gens s’imaginent, hors de Suisse, que l’Europe ne peut être fédérée que par l’action d’une gran
53 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Hommage à C. F. Ramuz (mai 1940)
68s disent, de la vraie « culture ». Il faut mettre hors de pair, dans ce recueil, le Petit Ramusianum harmonique de Ch.-A. Cingr
54 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
69un mirage du démon, une projection de nos erreurs hors de nous-mêmes, obnubilant aux yeux de notre orgueil la Création parfaite
70’est vraiment « rien d’autre » qu’une projection, hors de nous-mêmes, du péché dont nous sommes les auteurs et que nous refuson
55 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
71rait de me supprimer ? Que servirait de la gagner hors de moi seulement, puisque je risquerais de devenir à mon tour un autre c
72 autre criminel ? Il n’y a qu’un crime, en moi et hors de moi ; qu’un hitlérisme, chez les nazis et chez nous. C’est le même Di
73nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous, c’est le même mal ! En nous par des moyens spirituels et moraux
74al ! En nous par des moyens spirituels et moraux, hors de nous par des moyens matériels et militaires, conformément à la nature
56 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
75e la conscience immédiate d’un absolu qui serait, hors de nous, le gage universel du bien et du mal. Et nous voici coupés des d
76ble », je demanderai ce qu’ils estiment possible, hors de la guerre et de l’État totalitaire, qui n’est rien d’autre que l’état
57 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
77rait de me supprimer ? Que servirait de la gagner hors de moi seulement, puisque je risquerais de devenir à mon tour un autre c
78 autre criminel ? Il n’y a qu’un crime, en moi et hors de moi. C’est le même Diable ! Et ceci n’est qu’un post-scriptum à l’adr
79nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous ; c’est le même mal ! En nous par des moyens spirituels et morau
80al ! En nous par des moyens spirituels et moraux, hors de nous par des moyens matériels et militaires, conformément à la nature
58 1944, Les Personnes du drame. Introduction
81ent. » Comment pourrait-on voir l’être d’un homme hors de ses manifestations ? Si donc je m’intéresse à ce qui est vrai dans l’
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
82l n’est rien d’autre que cet acte, n’existant pas hors de sa vocation. Que craindrait-il puisqu’il ne se voit plus ? Il marche
83ion et ne s’en distingue jamais. Cependant il est hors de doute qu’il eut conscience de cet aspect particulier de son destin qu
60 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
84en à voir sous les apparences. Car rien n’existe, hors de ce qui se manifeste ; rien ne se manifeste hors d’un mouvement ; et t
85le s’exprimer dans une vision qui ne connaît rien hors de la forme ? La psychologie d’école, qui domina et qui domine encore to
61 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
86nous pénétrons dans la nature des choses qui sont hors de nous », affirme un des théoriciens du romantisme, Ignaz Troxler. Mais
87s encore : s’agit-il vraiment des choses qui sont hors de nous, ou bien seulement des choses qui, en nous, étaient restées secr
62 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
88côté de la population, mêlés à elle, et cependant hors de sa vie. Mis en marge pour autre chose, qui ne vient pas. 31 octobre
63 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
89are ; il a parlé à la radio, comme Oltramare ; et hors de Suisse, comme Oltramare encore. Les deux cas étant identiques, il fau
90e ? Nous avons tous les deux écrit pour la radio, hors de Suisse, sur la politique. Soit. Mais un avocat qui veut s’en tenir à
64 1947, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (5 décembre 1947)
91ramare ; il a parlé à la radio, comme Oltramare ; hors de Suisse, comme Oltramare encore. Les deux cas étant identiques, il fau
92e ? Nous avons tous les deux écrit pour la radio, hors de Suisse, sur la politique. Soit. Mais un avocat qui veut s’en tenir à
65 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
93ertiles, ou peut-être moins surveillées, a grandi hors de toutes proportions et nous apparaît aujourd’hui étrange, inhumain, me
66 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
94e la synthèse du christianisme. Elle n’existe pas hors de lui, et n’est pas explicable sans lui. (Je ne dis pas qu’elle soit ch
67 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
95i lui demeure mystérieux, dans lui-même autant qu’hors de lui. Reprenons une dernière fois notre parallèle dramatique. Il nous
68 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
96 approuvent et favorisent tous les nationalismes, hors de la sphère de leur puissance directe ; et que, sur les autres points q
69 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
97« Le crime seul doit placer l’être qui l’a commis hors de la considération sociale, et le châtiment doit l’y réintégrer. » (Sim
98ession savante… dès la mort de Staline »). Il est hors de question que Staline se soit « supprimé lui-même ». A-t-il donc été t
70 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
99transcendant et au prochain. Sa mesure n’est plus hors de lui, mais en lui, dans son cœur partagé ; elle n’est plus ordre, mais
71 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
100obéissance absolue à une vocation transcendante ; hors de quoi la personne demeure un pur possible, ou la résultante idéale d’u
101aussi la seule plénitude parfaite de la personne. Hors de la foi en elle, dans le monde où elle a paru, la Croix qui sauve devi
102s invivable. Et dans un certain sens, elle l’est, hors de la foi. Mais en fait, elle est soutenue par la continuelle invention
72 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
103 présence de certaines grandes figures (ou plutôt hors de leur présence, lorsqu’il les voit de loin dans le temps ou l’espace)
104 au sien, mais le mythe des Soviets est mieux cru hors de l’URSS. Du point de vue de la personne enfin : l’Europe, en retrait j
73 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
105. Ils vivent dans la laideur, loin de la culture, hors de toute religion le plus souvent, comme en marge de la nation dont ils
74 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
106 de la sagesse politique. Éduquer, c’est conduire hors de… c’est conduire l’enfant ou le jeune homme hors de la bêtise collecti
107ors de… c’est conduire l’enfant ou le jeune homme hors de la bêtise collective, du grégarisme naturel, vers son autonomie et ve
75 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
108x vu que ses divisions stupides la mettent seules hors de coup, bien qu’elle soit la patrie des inventions que d’autres ont pu
76 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
109siste à dire qu’il n’y a rien de réel, en Europe, hors de nos cultures nationales. Vous n’arriverez jamais à les mélanger pour
77 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
110t les événements, ceux-ci n’ayant pas d’existence hors de celles-là. Une nouvelle, ce serait donc ce qu’une agence rédige à l’o
78 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
111, qui ne lui dit rien, conçoit l’idée d’une fuite hors de ce monde : « Comment trouver place sur une terre agrandie par la puis
79 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
112e brigue rien consiste à dire le vrai en temps et hors de temps, dans le secret espoir d’être saisi par quelques-uns, qui en fe
80 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
113t opposée au mariage, mais ne pouvant exister que hors de lui. Elles « justifiaient » 74 au nom de ce nouvel Amour toute une s
114st plus de parole vraie ou fausse, chacune étant, hors de l’obscur, l’incomparable naissance de l’esprit, celle que l’homme con
81 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
115de Notre-Dame illustrent ce réalisme de la forme, hors de quoi il n’est qu’indiscrétion, et qui livre la clé de la pensée de Ka
82 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
116t opposée au mariage, mais ne pouvant exister que hors de lui. Elles « justifiaient » 18 au nom de ce nouvel Amour toute une s
117st plus de parole vraie ou fausse, chacune étant, hors de l’obscur, l’incomparable naissance de l’esprit, celle que l’homme con
83 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
118 lui demeure mystérieux, dans lui-même autant que hors de lui. Reprenons une dernière fois notre parallèle dramatique. Il nous
84 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
119oublier. C’est elle qui m’a poussé, comme Elvire, hors de la nuit tranquille du cloître. Enfin, c’est à Mozart, écrira-t-il pl
120et physique. En effet, nulle vie n’est concevable hors de la tension permanente, voire de la lutte (latente ou déclarée) entre
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
121hèse du christianisme. Elle [p. 168] n’existe pas hors de lui, et n’est pas explicable sang lui. (Je ne dis pas qu’elle soit ch
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
122de Notre-Dame illustrent ce réalisme de la forme, hors de quoi il n’est qu’indiscrétion, et qui livre la clé de la pensée de Ka
87 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
123ocréateur, et interdisent toute relation sexuelle hors de ses liens. Ainsi renforcé et fouetté, le désir sexuel passe outre et
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
124 qu’Europé lui appartenait. Celle-ci se précipita hors de son lit garni de couvertures ; elle avait peur et son cœur palpitait
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
125L’Europe, c’est le continent qui doit se projeter hors de soi-même, celui de [p. 43] l’expansion et de la conquête, de la décou
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
126xe siècle), est donc un seul empire chrétien, né hors de Rome, à domination franque incontestée — nous dirions franco-germaniq
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
127r représente donc la plénitude de la juridiction. Hors de lui, point d’autorité. L’Église peut avertir, éclairer les âmes ; lui
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
128’il y a un certain génie qui n’a point encore été hors de notre Europe, ou qui du moins ne s’en est beaucoup éloigné. Peut-être
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
129seul et l’artiste supérieur ont besoin de voyager hors de l’État commercial fermé : il ne doit pas être permis plus longtemps à
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
130institutions communes, il faut une organisation : hors de là, tout se décide par la force. Vouloir que l’Europe soit en paix pa
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
131ilosophes… Ce que les atrocités de Serbie mettent hors de doute, c’est qu’il faut à l’Europe une nationalité européenne, un gou
96 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
132oublier. C’est elle qui m’a poussé, comme Elvire, hors de la nuit tranquille du cloître. Enfin, c’est à Mozart, écrira-t-il pl
97 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
133et physique. En effet, nulle vie n’est concevable hors de la tension permanente, voire de la lutte (latente ou déclarée) entre
98 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
134xcessif de dire qu’il a bien disposé les esprits, hors de France, à se faire complices de ses desseins cachés. En vérité, c’est
99 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
135otre fédéralisme est peu connu, ou très mal connu hors de Suisse ; notre neutralité n’y est que trop connue. Pourquoi parler to
100 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
136ricaines, indonésiennes, etc. Il n’existe pas, ni hors de l’Europe ni en Europe, de chaires d’études européennes, ou plus préci