1 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
1it pour la première fois. Elle décide de siéger à huis clos cinq fois par semaine. Le 8 avril, elle termine ses travaux, don
2 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
2it pour la première fois. Elle décide de siéger à huis clos cinq fois par semaine. Le 8 avril, elle termine ses travaux, don
3 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
3it pour la première fois. Elle décide de siéger à huis clos cinq fois par semaine. Le 8 avril, elle termine ses travaux, don
4 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
4e déroulèrent pendant six longues séances dans le huis clos doré d’un vieux palais de Rome, mais bien d’en commenter certain
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
5s, députés, ou officiers supérieurs. Elle siège à huis clos cinq fois par semaine, de 9 h. du matin à 2 h. de l’après-midi,
6a Constitution a été mise en chantier, élaborée à huis clos, adoptée par la Diète, soumise au vote du peuple et des États, s
7de l’autre ». En revanche, lors des discussions à huis clos de la commission constituante, en 1848, l’adjectif « fédératif »
6 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
8il réuni par le maire se déroulent pratiquement à huis clos ; que les enquêtes publiques sur l’adjudication d’équipements co