1 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
1uvoir doit revenir, c’est par eux qu’il peut être humanisé. Le but de la société, c’est la personne. On n’y atteindra jamais que
2 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
2r l’ensemble du corps social. Elles cherchent à humaniser les hommes. Elles veulent l’union par et dans la diversité créatrice.
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
3rement irréel et sans intérêt ». À mesure qu’elle humanisait le Christ sous prétexte de nous rapprocher de lui, l’histoire prêtait
4 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
4ble du corps social. [p. 17] Elles cherchent à humaniser les hommes. Elles veulent l’union par et dans la diversité créatrice.
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5ps, la culture étant responsable de concentrer, d’humaniser et de transmettre les doctrines des clercs de [p. 45] tous ordres qui
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6ce qui l’entoure, dans la mesure où il voudrait l’humaniser. Tout être vivant porte le nom qu’Adam lui a donné avant sa chute. Et
7 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
7ment humain. Gide retrouve la manière classique d’humaniser l’anecdote, l’aperçu. C’est qu’il ne cherche pas le pittoresque, ni l
8 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
8istes n’étaient que trop portés à corriger et à « humaniser », au risque d’« évacuer la Croix ». Tant qu’on n’a pas envisagé la d
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
9’âme et son Dieu, qu’elle s’est plus complètement humanisée, c’est-à-dire détachée de l’hérésie. Car l’hérésie posait l’union pos
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
10 classique, nous avons vu le mythe se dégrader, s’humaniser, s’analyser en éléments de moins [p. 237] en moins mystérieux ; enfin
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
11idéré comme inférieur — une culture admirablement humanisée, une « civilisation » profonde, donc le contraire d’une « militarisat
12 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
12ières, l’Inquisition s’apaise et le Puritanisme s’humanise : aussitôt les sorciers disparaissent. Et bientôt à leur suite, le Di
13 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
13phistes n’étaient que trop portés à corriger et à humaniser, au risque d’« évacuer la Croix ». Tant qu’on n’a pas envisagé la doc
14 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
14ophe lorsqu’on descend dans ces contrées les plus humanisées de la planète, le long du Rhône, dans l’invincible euphorie des appro
15 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
15 Que dire de l’intérieur, sinon que tant de luxe, humanisé par tant de goût s’y rend presque invisible aux premiers regards. Lai
16 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
16elle de 1930 eut pour effet de la réveiller, de l’humaniser, et par là même de la rapprocher de l’Europe. Je pense surtout à l’av
17 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
17t leur pouvoir créateur, mutuellement modérateur, humanisant. Dans la plupart des cas, s’occidentaliser signifie simplement acquér
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
18ur le faire entrer dans son polythéisme et pour l’humaniser. Alors, le principe mâle l’emporte sur le principe femelle, par une r
19en hypostase, sont arrivées à se concrétiser, à s’humaniser. Mais avec lui commence une autre évolution qui mène des dieux aux ho
19 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
20[p. 29] le paysage n’apparaîtra aussi intensément humanisé, travaillé, modelé, décoré, exploité par les œuvres de l’homme. Plain
21is en développant la technique par la science, en humanisant son [p. 40] emploi par les lois sociales, en passant de l’époque noir
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
22 avec autant d’agreste poésie que de science bien humanisée et de liberté d’esprit gentiment insolente, le « génie du Fédéralisme
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
23austérité calviniste —, elle est liée à la nature humanisée, aux « campagnes » qui entourent la ville, au lac animé des beaux jou
24 pédagogique de Genève a contribué à assouplir et humaniser les méthodes de l’enseignement primaire dans plus d’un pays, et même
22 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
25a diversité longuement fascinante de ses paysages humanisés, puis de la Lune, dans sa gloire planétaire bleue, verte et blanche,
23 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
26es plus beaux décors du monde : ceux d’une nature humanisée par les styles de nos grandes époques. Entre ces points extrêmes de n
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
27nagements d’une vie civique réelle dans un milieu humanisé, ni sauvage nature écrasant l’homme, ni mascaret de béton écrasant no
28uvoir doit revenir, c’est par eux qu’il peut être humanisé. Le but de la société, c’est la personne. On n’y atteindra jamais que
25 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
29points marquant les villes, entourées de prairies humanisées, puis de zones forestières plus ou moins sauvages, se verrait simplem
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
30civil universel mais bref. Pas plus qu’on ne peut humaniser la chaîne, on ne peut démocratiser l’État-nation. Reste à le désartic
27 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
31uvoir doit revenir, c’est par eux qu’il peut être humanisé. Le but de la société, c’est la personne. On n’y atteindra jamais que
28 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
32einement responsables. 26 Nous allons essayer d’humaniser la vie professionnelle et de renforcer la participation de chacun au
29 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
33solue n’est-elle donc incitée, régulée, protégée, humanisée par rien au monde contre [p. 93] l’arbitraire du souverain : orgueil