1 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
1e écrire : sans espoir ? Tâchons d’être joyeux et humbles. p. 12 b. « Cause commune », Présence, Genève, n° 2, avril-jui
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
2pesante contrainte de foi, une pureté terrible et humble. Loin de moi la pensée que par des arguments nous pourrons triompher
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
3pesante contrainte de foi, une pureté terrible et humble. Loin de moi la pensée que par des arguments nous pourrons triompher
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
4s grand est celui qui s’abaisse à servir les plus humbles dans leur abaissement. C’est cela qu’on perd de vue lorsqu’on réclame
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
5réside dans sa protestation à la fois violente et humble, ironique et pourtant foncièrement charitable en faveur de l’absolu é
6 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
6ésir invoque. Je vois un grand dessin véhément et humble de Rembrandt, des amas d’ombres grouillants d’êtres révélés et saisis
7 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
7 carnet) : « Je reste sur le terrain concret de l’humble “bon sens” (cartésien ?), et de la quotidienne “expérience” chrétienn
8. — M. Monod dit même : « Le terrain concret de l’humble bon sens cartésien. » Étiez-vous vraiment « cartésien » en ce temps-l
9 rase se soit placé sur le « terrain concret de l’humble bon sens » ? Pardonnez-moi d’ergoter… Mais je sais bien ce que M. Mon
10ue Barth a mieux comprises que Sabatier, tantôt l’humble bon sens de M. Monod, tantôt la science universelle du même auteur. C
8 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
11Le socialisme s’est identifié avec la défense des humbles : si nous ne faisons pas mieux que lui à cet égard, gardons-nous de l
9 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
12et, d’une œuvre en cours, des circonstances d’une humble vie. Il faut décrire [p. 26] ces éléments de sa « personne » en terme
10 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
13l ascétisme, quelles pompes cultuelles ou quelles humbles œuvres pourront jamais nous garantir ce miracle : que l’Écriture parl
11 1936, Le Semeur, articles (1933–1949). Notre foi, par Emil Brunner (janvier 1936)
14nt dans ces études un constant effort de fidélité humble pour ne pas trahir la Révélation de Dieu en taisant — ou en résolvant
12 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
15ude fondamentale de créateur. Ainsi, dans la plus humble vie, la promesse de fidélité introduit une chance de faire œuvre, et
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
16té, dans les institutions féodales du Midi, moins humble et dépendante que dans celles du Nord. » 25 Or, s’il est à ce point
17t mes sœurs ; c’est pourquoi je suis envers elles humble, complaisant, loyal et doux, tendre, respectueux et fidèle… Je n’aime
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
18comme la mort, mais non point ivre ; intime, mais humble à l’extrême, et en même temps volontaire et active comme le kantien «
19s… Le parfait dénuement avait fait de son corps l’humble serviteur de son âme ; plus d’obstacles à ses élans vers le Souverain
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
20ude fondamentale de créateur. Ainsi, dans la plus humble vie, la promesse de fidélité introduit une chance de faire œuvre, et
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
21elon les [p. 74] libéraux — soit qu’au contraire, humble et servile, elle se borne à refléter ces lois — selon Marx. Trop haut
17 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
22aire de l’Évangile, qui voulait faire de nous des humbles et nous donner l’esprit de Pauvreté. L’idéal de Mr. Carnegie, c’est u
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
23réside dans sa protestation à la fois violente et humble, ironique et pourtant foncièrement charitable, en faveur de l’absolu
24e paradoxe ; mais il faut un courage paradoxal et humble pour embrasser le temps en vertu de l’absurde 37 . Et ce courage est
19 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
25st-ce qu’il manquerait d’orgueil ? Serait-il plus humble que moi ? Et l’orgueilleux que je suis, ne donne-t-il pas une preuve
20 1948, Suite neuchâteloise. IV
26. Le ministère pastoral le conduisit vers de plus humbles tâches, en Dieu plus grandes, et vers la liberté de l’esprit. Sa prem
21 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
27ouloir, tandis que l’homme, faible et pâle, est l’humble serviteur de ces géants d’acier… J’admirais tristement ; il m’était i
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
28ouloir, tandis que l’homme, faible et pâle, est l’humble serviteur de ces géants d’acier… J’admirais tristement ; il m’était i
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
29e but suprême. (III, 19.) Notre propre devoir, si humble qu’il soit, vaut mieux que le devoir parfaitement accompli d’un autre
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
30à moy je ne puis en cecy apporter que des vœux et humbles remonstrances, qui seront peut-estre inutiles. J’en ay voulu neantmoi
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
31ang de représentant de Dieu. Constantin se montra humble vis-à-vis de l’Église, mais ses successeurs, qui avaient adopté l’ari
32tique est fier à l’égard des autres esprits, mais humble vis-à-vis des faits. C’est sur cette double vertu de l’esprit socrati
26 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
33le but suprême. (III, 19) Notre propre devoir, si humble qu’il soit, vaut mieux que le devoir parfaitement accompli d’un autre
27 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
34dit. Baissons un peu le ton, rapprochons-nous des humbles conditions de notre action, mais sans perdre de vue ses fins dernière
35es citoyens d’abord, et je dis bien pour les plus humbles, ceux que l’on touche par le cœur, par la sagesse du cœur, qui est la
28 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
36n, plusieurs de mes critiques déclarent que ces « humbles origines » excluent tout contact avec la poésie d’oc sortie, elle, «