1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1Dix années où le génie tourmente cet être faible, humilié par le monde. L’amour s’éloigne le premier, quand Hölderlin doit quit
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
2re le destin que vous m’avez assigné à force de m’humilier et de me craindre. » p. 689 ah. « Bernard Lecache : Jacob (NRF,
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
3Dix années où le génie tourmente cet être faible, humilié par le [p. 123] monde. L’amour s’éloigne le premier, quand Hölderlin
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
4 monde des objets. Nous sommes surtout les jouets humiliés de ce qui nie notre dignité d’hommes, de ce qui nous traite en objets
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ut que l’esprit descende quelques degrés. Qu’il s’humilie — littéralement — pour être utile. Qu’il apprenne à se débrouiller av
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
6 du doigt ces ventres, et de rappeler aux parents humiliés que leurs enfants ne sont jamais les premiers dans une classe où se t
7 « Nous gisions dans la boue, maintenus au sol et humiliés… » Quelques rythmes de tambour lugubres en sourdine. « Le Peuple étai
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8ne occasion de rabaisser l’institution sociale, d’humilier le mari — roi aux oreilles de cheval, toujours si facilement dupé — e
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9rs une Elle qu’il s’agit de « servir » en posture humiliée, mais en gardant cette maîtrise de soi dont la perte pourrait se trad
10celot ne trouvera pas le Graal, et sera cent fois humilié quand il errera dans la voie céleste. Il a choisi la voie terrienne,
9 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
11rorisant le peuple allemand qui vivait désarmé et humilié sous le regard de ces milliers d’yeux » (Mein Kampf), il supprime le
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. 3. Le point de vue moral
12n Europe : c’est avec une stupeur indignée, voire humiliée, qu’un grand nombre d’Américains ont accueilli la nouvelle de la Bomb
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
13des Affaires étrangères nous paraît comme puni et humilié ; et sans ministère de la Guerre, il nous paraît dépourvu de sérieux.
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
14onscience européenne, au lendemain d’une victoire humiliée. L’Europe passait alors — 1946 — par une crise de découragement sans
13 1948, Suite neuchâteloise. VII
15trams, et l’eau n’est pas plus noire que mon cœur humilié. Dans ce « local » empuanti de tabac de pipes et de bière renversée,
14 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
16trams, et l’eau n’est pas plus noire que mon cœur humilié. Dans ce « local » empuanti de tabac de pipes et de bière renversée,
15 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
17utriche ou de la Géorgie. Fils de pays conquis ou humiliés par la plus grande nation voisine, ils s’élèveront au premier rang da
18ur névrose nationaliste, préparant les lendemains humiliés que l’on sait. De Gasperi voulait l’Europe unie [p. 15] parce qu’en e
16 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
19né par l’Histoire. L’Asie à Genève, ou l’Europe humiliée Deux mois plus tard, tout est changé. L’Occident s’est laissé entraîn
17 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
20ésir d’une gloire inouïe qui vengerait ses frères humiliés 51 , la soif d’un Inconnu dont les merveilles absurdes ne seront peut
18 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
21e un Maître cynique et brutal, qui l’a séduite et humiliée. Il m’interdit de lui parler. Je lui dis pourtant mon amour sous le c
22amour, dût-il vivre auprès de lui dans un silence humilié et sans espoir. Mais quelle peut être la nature de cette « Iseut » in
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
23e un Maître cynique et brutal, qui l’a séduite et humiliée. Il m’interdit de lui parler. Je lui dis pourtant mon amour sous le c
24amour, dût-il vivre auprès de lui dans un silence humilié et sans espoir. Mais quelle peut être la nature de cette « Iseut » in
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
25fonde à l’égard de la femme, besoin constant de s’humilier (« moi, l’avorton ») mais aussitôt de justifier et d’exalter son rôle
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
26s trônes, traîné dans la poussière les couronnes, humilié les rois ; la Confédération germanique n’existe plus ; l’Allemagne au
27 statistique du tonnage comparé, que le plaisir d’humilier le voisin. 264 Il nous plaît de citer ici cette page de l’un des r
22 1961, La Vie protestante, articles (1938–1978). Bilan simple (29 décembre 1961)
28» ! Et tandis que les grands Moralisants du Monde humiliaient ainsi leurs principes, l’Europe accomplissait sans bruit un redressem
23 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
29’est la fin » et que nous voici tous « enchaînés, humiliés, malades de peur ». Ce n’est pas un expert, esclave des faits, qui no
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
30 fantaisie exubérante — pas deux pareils ! — sont humiliés par l’uniforme qui leur est imposé, livrée de valets. Ces anciens « l
31 d’un despote qui, dans le même temps, opprime et humilie cette patrie laissée sans défense militaire. Ici éclate l’absurdité f
25 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
32rorisant le peuple allemand qui vivait désarmé et humilié sous le regard de ces milliers d’yeux » (Mein Kampf), il supprime le
26 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
33’est la fin » et que nous voici tous « enchaînés, humiliés, malades de peur ». Joignons donc le FLN des Angolais et autres Balub