1 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
1de devait voir en moi une tare que j’étais seul à ignorer, était-ce ma fatigue seulement qui me rendait toutes choses si méticu
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2telligent mais immobile : ce sont les mêmes qui s’ignorent en tant que personnes. Comment se trouveraient-ils, n’existant pas ?
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
3e valeurs lyriques et sentimentales que la raison ignore ou tyrannise aveuglément, car « nous avons dressé notre orgueilleuse
4 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
4i dire assez singulier. Nos artistes, en effet, n’ignorent rien des courants les plus modernes, et sont bien situés pour n’en pr
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
5es où je vous rencontrais parfois, du temps que j’ignorais vous aimer. En sortant du bal, au vestiaire, je vous avais entendue d
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
6ités sous un jour assez particulier, très souvent ignoré d’elles-mêmes auparavant, et pas toujours défavorable, croyez-le bien
7 de vous dire qu’on me nomme Saint-Julien. Vous n’ignorez point que l’on considère ce saint comme le patron des voyageurs… » Sa
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
8e ? Peut-être. Ou une maladie ? Ce n’est pas en l’ignorant par attitude que vous la guérirez. Au contraire, il s’agit de l’envis
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
9 laisse crever de faim. Par ce qu’elle enseigne à ignorer bien plus que par ce qu’elle enseigne à connaître, elle constitue la
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
10eur. Les sots vont répétant que c’est un être qui ignore le réel. C’est justement parce qu’il le connaît mieux qu’eux qu’il y
10 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Rolland de Renéville, Rimbaud le voyant (août 1929)
11 mystique à l’état sauvage », un catholique qui s’ignore, il n’est pas plus admissible d’inférer du mépris de Rimbaud pour le
11 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
12u’elle est en Dieu — et soit qu’il sache ou qu’il ignore que la grâce seule permet de vouloir… C’est Nietzsche, et quelque cho
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
13ouver sur ses flancs l’occasion d’une lutte… elle ignorera toujours ces victoires. » Nous empruntons ces lignes au très bel essa
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
14s d’existence du prolétariat mondial, ni que nous ignorions que notre siècle est celui des meneurs. Mais le rare, c’est qu’un de
14 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
15 orientent l’Europe d’aujourd’hui. La France ne l’ignorera plus longtemps. Quant à l’Allemagne, elle s’est depuis plusieurs anné
15 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
16oxale » et jamais suffisante, du rêve et du réel. Ignorer, méconnaître ces faits spirituels, c’est se condamner à ignorer, à mé
17naître ces faits spirituels, c’est se condamner à ignorer, à méconnaître une vision du monde qui demain peut se traduire en arg
16 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
18 étranges spectacles ; pourquoi veut-il qu’on les ignore ou qu’on le feigne ? D’un balcon, entre deux hautes colonnes, je vois
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
19sommes demeurés des heures au-delà de ce que l’on ignore d’un être, dans le domaine sans frontières où l’on connaît profondéme
18 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
20dés. Bien joli quand ils ne leur reprochent pas d’ignorer Proust. Mais quoi, je ne défendrai pas les junkers, — dont le nom seu
21de, d’ailleurs, [p. 183] car ceux qui l’utilisent ignorent ce qu’elle désigne. Un tel milieu ne sollicite guère de l’étranger je
19 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
22roient qu’on ne peut aller plus loin parce qu’ils ignorent tout du reste. » C’est ce « reste » précisément que Goethe dès lors r
20 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
23des dents sous le genou de ces démons que tu veux ignorer hic et nunc. Peut-être.) Je ne veux parler ici que du principe de not
21 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
24evient brigadier de choc. Grave et rieur, chaste, ignorant, avide de « culture ». Volodia, lui, est fils de bourgeois : taré don
22 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
25a le marxisme. Le « communisant » français peut l’ignorer ; le brigadier de choc, non. Le marxisme est une soumission aux faits
26er. Trop longtemps elle a cru [p. 23] pouvoir les ignorer (spiritualisme). Par un funeste et naturel retour elle risque aujourd
23 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
27 hétérogène à tout ordre terrestre.   V. — Nous n’ignorons pas que l’expression de « révolution spirituelle » a le privilège de
24 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
28effroyable tragi-comédie. Au fond, ce que l’homme ignore, ce sont les choses les plus importantes du monde : l’origine et la f
25 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
29égime social. Il joue. Il joue une partie dont il ignore volontairement l’enjeu. C’est là sa naïveté — sa malfaisance —, surto
30is des humains. On n’agit pas humainement si l’on ignore notre vraie condition. Mais l’état du chrétien dans ce monde est just
26 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
31s l’homme. La culture du xixe siècle a voulu les ignorer et nous assistons à leur vengeance. Le spiritualisme les a déclarés v
32et l’individualisme les a rationnellement [p. 48] ignorés. Les voilà qui reviennent sous le couvert de ce cheval de Troie qui s
27 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
33effroyable tragi-comédie. Au fond, ce que l’homme ignore, ce sont les choses les plus importantes du monde : l’origine et la f
28 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
34rophe. Tandis que l’issue du communisme, nul ne l’ignore, c’est l’établissement sur la terre d’un état de bonheur « moyen » po
29 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
35elle s’élève contre un fait dont malgré tout nous ignorons la pleine signification humaine : le fait fasciste étant avant tout n
36eux constatations : 1° L’antifascisme, en France, ignore la véritable nature de son adversaire. 2° Les politiciens antifascist
30 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
37on sens pratique ne connaît pas, et que le peuple ignore davantage s’il se peut. Le monde actuel est né d’une révolution. Cett
31 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
38éel, aucune doctrine cohérente et lucide. Les uns ignorent ce qu’ils veulent attaquer, les autres hésitent à défendre un pouvoir
32 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
39fire qu’elle se soumette à des réalités dont elle ignore ou répudie la loi interne : la tactique d’un parti, par exemple. Ce n
33 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
40s l’homme. La culture du xixe siècle a voulu les ignorer et nous assistons à leur vengeance. Le spiritualisme les a déclarés v
41gaires, et l’individualisme les a rationnellement ignorés. Les voilà qui reviennent sous le couvert de ce cheval de Troie qui s
34 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
42e nie pas sa valeur intrinsèque. Ou, du moins, il ignore qu’il la nie pratiquement. Il répète avec le latin cet adage bourgeoi
43c et philosophes ont si bien pris l’habitude de s’ignorer, qu’on est en droit de se demander si leur rencontre, [p. 417] à supp
35 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
44christianisme a découvert une misère dont l’homme ignore, comme homme, l’existence ; et c’est la maladie mortelle (le péché) 5
36 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
45 Kierkegaard ou de Karl Barth, M. Dominicé, qui n’ignore pas ces influences, s’est limité dans son étude au calvinisme le plus
37 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
46tes en ont parlé. C’est tout. Nos grands journaux ignorent quelques-uns des événements décisifs de l’histoire contemporaine. Kag
38 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
47ate un fait. Mais laissons là le paradoxe. Vous n’ignorez pas plus que moi que la plupart des romanciers dont j’allais vous cit
48critures ; peut-être aussi des saints, mais qu’on ignore et qui s’ignorent. Partout et jusque dans les choses, un mystère inqu
49être aussi des saints, mais qu’on ignore et qui s’ignorent. Partout et jusque dans les choses, un mystère inquiétant se révèle a
39 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
50s auront passé. Mais la conscience bourgeoise les ignore avec une rigueur obstinée. Nous pourrions simplifier encore et dire :
51ôt que de celui dont il faudrait parler, et qu’on ignore. Elle ne juge plus : elle traduit la rumeur des salons, des cafés, de
40 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
52n homme, mais une chose faible et petite dont ils ignorent la nature. Ceux qui calculent avec les hommes ne calculent qu’avec le
53iellement en communication. Le figurant peut bien ignorer ses voisins, mais l’acteur les provoque autant qu’il leur répond, et
54e c’est un orgueil assez court que de prétendre l’ignorer ; il a compris le fait — sinon l’acte — de l’incarnation. Il y a une
41 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
55. Qu’est-ce qu’un plan de gouvernement qui paraît ignorer ce principe ? Qui ne le nomme pas, qui n’essaye même pas de le trouve
42 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
56 l’on s’attaque à un système général de choses en ignorant cette misère morale qui, trop profondément ancrée en l’homme pour qu’
57ispositifs économiques, ce rappel d’une misère qu’ignorent tous les partis, voilà qui rend un son que nous reconnaissons. Voilà
43 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
58, et l’on apportait le café. Nicodème — vous ne l’ignorez pas — c’est cet illustre professeur de théologie dogmatique dont l’es
59i donc d’emblée ramenés à notre vieux débat. Je n’ignore pas que l’éternel problème de la mort à soi-même et au monde est l’un
44 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
60 à toutes les autres, et qui sont, comme nul ne l’ignore ou ne pourra l’ignorer longtemps, l’astrologie et la théologie. Un gr
61et qui sont, comme nul ne l’ignore ou ne pourra l’ignorer longtemps, l’astrologie et la théologie. Un grand souci paraît dans t
45 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
62ouvrières, — quand on nous reproche tout cela, on ignore et on oublie que le premier « théoricien » qui ait mérité ces objecti
46 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
63del. Et si les militants de gauche et de droite l’ignorent encore, c’est en vertu d’une double erreur, que L’Ordre nouveau seul
47 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
64 par amour d’une idée, dans des complots dont ils ignorent le vrai but, dans une action de défense qui n’ose pas préciser ce qu’
48 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
65réciable de hiérarchie ou de contradiction. L’une ignore les fins de l’autre : il n’y a plus de fin commune. Elles se craignen
49 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
66jet de tromper cette faim et cette soif. Au païen ignorant du vrai Dieu, les prêtres donnent des idoles faites à l’image des ter
50 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
67-mêmes qu’elles avaient trop longtemps cru devoir ignorer ou mépriser. ⁂ S’il pouvait subsister quelque doute sur l’importance
51 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
68nt pourquoi ils [p. 96] travaillent et que nous l’ignorons généralement ; c’est qu’ils acceptent les buts de leur travail et que
52 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
69] mais le pouvoir, et le prestige d’un destin. On ignore à tel point en France l’importance capitale de ce fait, que l’on conf
53 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
70dédions. Or, c’est là ce que le très grand nombre ignore ou préfère ignorer. Comment jugeons-nous, par exemple, au nom de quoi
71 là ce que le très grand nombre ignore ou préfère ignorer. Comment jugeons-nous, par exemple, au nom de quoi refusons-nous ce q
54 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
72’existence d’un appel que la culture ne peut plus ignorer. Notons aussi que cet appel profond du siècle a commencé par se manif
55 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
73s de ses mains, tout simplement ! Et si la droite ignore ce que « touche » la gauche, voilà la droite aussi qui du coup se dis
74sont là, et les fauteuils sont là ; et la Coupole ignore tout ce qu’elle couvre. Dirait-on pas que la dignité de ces maîtres s
56 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
75ur l’application des idées. Les uns et les autres ignorent, ou se conduisent comme s’ils ignoraient, qu’il n’y a pas plus de pen
76les autres ignorent, ou se conduisent comme s’ils ignoraient, qu’il n’y a pas plus de pensée sans effets que d’effet sans causes.
77 sur la notion d’autorité. L’élite et les meneurs ignorent, même s’ils l’exercent, chose curieuse, la vraie nature de l’autorité
78est proprement spirituelle. Les uns et les autres ignorent qu’il ne peut sortir d’un système, d’un mécanisme intellectuel ou éco
57 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
79bien de quoi retenir le lecteur même incroyant ou ignorant de ces débats. Wilfred Monod nous apparaît ici comme une espèce de pè
58 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
80t [p. 256] pourquoi ils travaillent et que nous l’ignorons généralement ; c’est qu’ils acceptent les buts de leur travail, et qu
81’existence d’un appel que la culture ne peut plus ignorer. Notons aussi que cet appel profond du siècle a commencé par se manif
59 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
82ment, je n’en finirais pas, dans cette note, et j’ignore même si j’en viendrais [p. 333] jamais à bout dans mon esprit. Voici 
60 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sur l’esprit incarné (février 1936)
83prit ; 2° au cas où ils l’auraient fait, ce que j’ignore car je les pratique peu : s’il y a lieu de reprendre à son compte cet
61 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
84’ils estiment purement techniques parce qu’ils en ignorent les fins. Cette erreur des fameux techniciens nous vaut les tyrannies
62 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
85t acte de foi, ce renversement du désespoir qui s’ignore en certitude combattante — et combattue. [p. 976] Le sérieux de l’ir
63 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
86 47] Échos (janvier 1936) q Et Rimbaud ? Nul n’ignore qu’une revue « de jeunes » doit parler de Rimbaud et du surréalisme.
87ffectif des Quarante s’est trouvé renouvelé. » On ignore trop ces choses. Surtout dans la « jeunesse » qui perd son temps à ch
64 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
88qui a le droit de commander ? Non. Car personne n’ignore qu’il y a des gens ou des institutions qui ont le droit de commander,
65 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
89hériter » des biens de leurs pères ? Il faut tout ignorer de la vraie possession ! Une [p. 14] chose n’est mienne que pour un t
90ture et la réalité, c’est peut-être prouver qu’on ignore l’une et l’autre ? Ou témoigner d’une naïveté impardonnable ? — Pourt
91rce est calme. Et il me plaît de croire qu’elle s’ignore. Je distingue clairement ceci : il y a une immense libération intérie
92Et quand on l’a vraiment, il est probable qu’on l’ignore. (Ne disons rien des hypocrites et des naïfs qui croient que louer « 
66 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
93tes autres régions de la France : les provinciaux ignorent obstinément, peut-être même haïssent la couleur verte, le soleil, la
94aliste. — Le peuple tel qu’on le voit paraît tout ignorant de ses intérêts véritables. Mais c’est qu’il ne peut pas les exprimer
95d recèle un effrayant secret qu’on m’avait laissé ignorer : une belle-mère. Nous apprenons son existence en même temps que l’im
67 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
96ux ce problème insondable, qu’ils le sachent ou l’ignorent, — et sans doute l’ignorent-ils à peu près tous ; ce mystère que repr
97u’ils le sachent ou l’ignorent, — et sans doute l’ignorent-ils à peu près tous ; ce mystère que représente pour chaque homme sa
68 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
98itre) (avril 1937) w Luther inconnu Dire qu’on ignore Luther en France serait exagérer, mais dans le sens contraire de celu
99de celui qu’on imagine. Car, on fait pis que de l’ignorer et même que de le méconnaître : on prétend, sans l’avoir jamais lu, s
100t-ce que sur le plan de la culture générale. Car, ignorer ou méconnaître Luther, c’est ignorer ou méconnaître un des deux ou tr
101nérale. Car, ignorer ou méconnaître Luther, c’est ignorer ou méconnaître un des deux ou trois moments décisifs de la tradition
69 1937, Esprit, articles (1932–1962). La fièvre romanesque (janvier 1937)
102Mes personnages se sont imposés à moi etc. » Je n’ignore pas que des visions parfois bizarres et amusantes, ou émouvantes, sou
103de céder à toutes ses obsessions ? (Je feindrai d’ignorer qu’elles sont anxieusement souhaitées, et cultivées avec des soins ja
104s ces feuilles de température ! (Même, je feins d’ignorer qu’on a chauffé le thermomètre…) p. 656 y. « La fièvre romanesqu
70 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
105d recèle un effrayant secret qu’on m’avait laissé ignorer : une belle-mère. Nous apprenons son existence en même temps que l’im
71 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
106al gré pour quelque chose, même s’ils préfèrent l’ignorer — nous ne pensons pas que cette limitation normale — et normative — d
72 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
107tion de l’écrivain (I) (15 février 1937) d On n’ignore pas que les partis de gauche, en France, et spécialement le parti com
108 En dehors des milieux directement intéressés, on ignore, je crois bien, à peu près tout de cette condition des écrivains. L’o
73 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
109our des raisons d’ordre technique dont le lecteur ignore le plus souvent les mécanismes. Parlons un peu, à ce propos, des cond
74 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
110une ampleur admirable, par ces penseurs dont nous ignorons tout. C’est que leurs œuvres sont pratiquement inaccessibles au publi
75 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
111 la grande majorité des catholiques d’aujourd’hui ignore avec persévérance. À vrai dire, nul mieux que l’Aquinate ne pouvait s
76 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
112hériter » des biens de leurs pères ? Il faut tout ignorer de la vraie possession ! Une chose n’est mienne que pour un temps, et
113ture et la réalité, c’est peut-être prouver qu’on ignore l’une et l’autre ? Ou témoigner d’une naïveté impardonnable ? — Pourt
77 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
114pour un intellectuel. À Paris, on fréquente et on ignore qui l’on veut. On se fait très facilement sa vie et son milieu parmi
115 vie quotidienne d’un peuple qui se trouvait tout ignorer de ma « qualité » d’intellectuel. Elle m’a posé et reposé chaque jour
116ut près. Il est au cœur même de leur vie et ils l’ignorent le plus souvent. Quand on s’en aperçoit, on commence à comprendre la
78 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
117 des « petits-faits-vrais » vaut mieux que de les ignorer. Mais l’excellent, c’est de parvenir à les ignorer avec force, une fo
118gnorer. Mais l’excellent, c’est de parvenir à les ignorer avec force, une fois qu’on les a bien connus, dans leur réalité sordi
79 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
119Amérique du Sud, et même en France. Le Français l’ignore sereinement, mais par contre, il est au courant des faits et gestes d
80 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
120Il s’agira maintenant d’utiliser les armes. Nul n’ignore que la guerre moderne est devenue la guerre totale. C’est dire qu’il
81 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
121me toute nouvelle de l’amour humain : la passion. Ignorée des Anciens, ou considérée par eux comme une maladie, la passion sera
122ce de séduction s’accroît encore du fait que l’on ignore la signification mystique de ses symboles, et que ceux-ci ne paraisse
123nente, anesthésiant les révoltes de l’ennui. On n’ignore pas que la passion serait un malheur — mais on pressent que ce serait
124mme l’auteur du Tristan — cette nostalgie dont il ignore l’origine autant que la fin. Son illusion de liberté repose sur cette
125le qu’il qualifie de « petite-bourgeoise ». (On n’ignore pas le sens marxiste de l’expression.) Vingt ans plus tard, le « redr
82 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
126 décision dont elle est née. Et pour tout dire, j’ignore encore si cela peut avoir un sens : approuver ou rejeter la passion.
127urquoi seraient-ils des anges une fois appariés ? Ignore-t-on la réalité, ou n’a-t-on rien à dire de plus sérieux ? Poussez la p
128ristan. C’est un narcissisme mystique, mais qui s’ignore, naturellement, et qui croit être un vrai amour pour l’autre. L’analy
129. Il est tout au contraire manichéen. C’est ce qu’ignorent communément ceux qui assimilent le christianisme et l’Occident, comme
83 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
130 des histoires sur ma petite histoire ! Je vivais ignorée et sereine. C’est par la faute de mon auteur que j’ai paru dans toute
131nes parue, pour ma vengeance, dans Curieux. Nul n’ignore que l’hebdomadaire neuchâtelois a obtenu le concours régulier du plus
84 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
132 pas qu’elle se soumette à des réalités dont elle ignore ou répudie [p. 21] la loi interne : la tactique d’un parti par exempl
85 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
133me. Outre qu’elle abuse de Corneille, elle paraît ignorer l’un de ces faits dont l’envergure échappe souvent aux prises de l’ér
134ent du chevalier et de la princesse, une exigence ignorée d’eux — et peut-être du romancier — mais plus profonde que celle de l
135s la sublime coquetterie de sa fuite ! Et qu’il l’ignore, c’est essentiel à la grandeur exemplaire de sa vie. Les raisons de l
136nove le mythe dans nos vies, nous ne pouvons plus ignorer, désormais, la condamnation radicale qu’il représente pour le mariage
86 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
137possible en soi, que tels d’entre les troubadours ignoraient les analogies de leur lyrisme et du dogme cathare, on n’aurait pas en
138r désespoir, « mortel péché », enfin, c’est qu’il ignore encore à quoi lui peut servir De laisser en extase son âme ravir. L
139 pu les traduire et les dater. Par ailleurs, il n’ignore pas qu’à l’époque du surréalisme florissait une école psychiatrique d
140ençale, A. W. Schlegel lui répondit qu’il fallait ignorer à la fois la poésie provençale et l’arabe pour soutenir un pareil par
141tre « cette fête nouvelle que l’usage de l’Église ignore, que la raison n’approuve pas, que la tradition n’autorise point… et
142plan de nos conduites élémentaires ; de complexes ignorés mais d’autant plus actifs ; et d’instincts hérités bien moins de quel
143 de l’amour-pour-la-mort avec une liberté dont on ignore encore si elle ne lui a pas coûté la vie. Mais il est non moins clair
144agner six siècles et demi plus tard. Même si l’on ignorait que la source de Wagner fut le poème de Gottfried, la seule comparais
87 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
145ncantes, que tout intoxiqué est un mystique qui s’ignore 96 . Or, qu’elle soit physique, ou morale, toute intoxication suppose
146intaine qu’il réserve à son seul plaisir, Tristan ignore que l’aventure pourrait aussi le concerner. Survient l’erreur fatale
147pas au-delà de leur passion et de son ascèse. Ils ignorent ce mouvement de retour au monde si caractéristique du christianisme.
148r ? On conçoit donc que, par la suite, le lecteur ignorant des mystères fut presque fatalement amené à transposer dans notre vie
149our — donc cette mystique est une érotomane qui s’ignore. » Mais nous avons vu que sainte Thérèse n’ignore rien, et qu’au cont
150ignore. » Mais nous avons vu que sainte Thérèse n’ignore rien, et qu’au contraire les amants « passionnés » sont sans doute de
151 passionnés » sont sans doute des mystiques qui s’ignorent… Ainsi les arguments s’annulent. Nous ne savons rien des origines pre
152position : « Tout érotomane est un mystique qui s’ignore », on a cru pouvoir répondre : « Ou l’inverse. » Il se peut que les é
153s apparaissent parfois comme des érotomanes qui s’ignorent. Mais il est certain que l’érotomanie est une forme d’intoxication, e
154our seul détient le secret dernier 123 . Mais ils ignorent que la Nuit, c’est la Colère de Dieu — répondant à notre révolte — et
155éconnaissant une Agapè qui sanctifie la créature, ignorant donc la vraie nature de ce qu’ils tiennent pour le péché, ils courent
156, quand le but n’est plus la Lumière, et quand on ignore le « chemin », c’est se précipiter dans la Nuit. Le dépassement, dès
88 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
157n du mythe avant le Tristan de Wagner. Tant qu’on ignore à peu près tout de la vie, voire de l’identité de Shakespeare, il est
158assion. Mais la suite de la comédie, même si nous ignorions les ruses du mythe, nous ferait bien voir que la vraie volonté du per
159 déclin du moyen âge ; mais un corps social qui l’ignore et croit pouvoir le ridiculiser, se dessèche et s’énerve bien vite. L
160étrarque, Laure de Noves 149 . Pétrarque semblait ignorer simplement l’existence du désir et des corps, la réalité d’un « objet
161alvinisme » qui parle de l’Être suprême et paraît ignorer le Christ…) Tout cela ne m’empêchera point de confesser un goût très
162 tâcher de rejoindre une mystique primitive qu’il ignore, mais dont il redécouvre, par éclairs, la vertu sacrale et mortelle.
163ide, à la recherche de ce qui le comblerait, mais ignorant d’où cela peut venir… ». Hoffmann ne dit pas autre chose lorsqu’il ba
164t sa beauté lui offrait une image. Lui pourtant l’ignorait, et sa passion était naïve et forte. René et surtout Oberman ne peuve
89 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
165. » 177 Ce n’était pas que les Italiens eussent ignoré l’usage de l’artillerie jusqu’à cette date, mais ils la méprisaient,
166t. Et l’on aboutit pareillement à cet aspect trop ignoré de la crise de notre époque, qui est la dissolution des formes instit
90 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
167ce de séduction s’accroît encore du fait que l’on ignore la signification mystique de ses symboles, et que ceux-ci ne paraisse
168nente, anesthésiant les révoltes de l’ennui. On n’ignore pas que la passion serait un malheur — mais on pressent que ce serait
169st déjà sa nostalgie qui le « démeine » — dont il ignore l’origine et la fin. Son illusion de liberté repose sur cette double
170qu’il est seul à voir belle, est un névrosé qui s’ignore. (Dans x années, on le fera soigner.) Certes, la standardisation des
171le qu’il qualifie de « petite-bourgeoise ». (On n’ignore pas le sens marxiste de l’expression.) Vingt ans plus tard, le « redr
91 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
172 décision dont elle est née. Et pour tout dire, j’ignore encore si cela peut avoir un sens : approuver ou rejeter la passion.
173urquoi seraient-ils des anges une fois appariés ? Ignore-t-on la réalité, ou n’a-t-on rien à dire de plus sérieux ? Poussez la p
174ristan. C’est un narcissisme mystique, mais qui s’ignore, naturellement, et qui croit être un vrai amour pour l’autre. L’analy
175. Il est tout au contraire manichéen. C’est ce qu’ignorent communément ceux qui assimilent le christianisme et l’Occident, comme
92 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
176stan n’étaient pas initiés à cette tradition. Ils ignoraient le sens [p. 354] primitivement sacré et symbolique des personnages do
93 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
177de notre fonds, et le néologisme espace vital. On ignore trop souvent que la liberté signifiait pour les vieux Germains le dro
94 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
178avoue, que j’ai trouvé ce fait, très généralement ignoré : les premiers drames mettant en scène Nicolas ont été bel et bien de
179nnaître une grande figure que trop de protestants ignorent, et qu’ils ignorent le plus souvent du simple fait que les catholique
180igure que trop de protestants ignorent, et qu’ils ignorent le plus souvent du simple fait que les catholiques l’exaltent. Tel es
95 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
181civile. Quant au reste de la vie de Nicolas, on l’ignore très généralement. Il n’en va pas de même chez nos confédérés des pet
96 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
182autre monde, une salle éclairée, un public dont j’ignorais et le visage et les soucis, et devant lequel je m’étais engagé à diss
183 Juifs, le droit et la théologie sont méprisés ou ignorés, [p. 77] maintenant que tout, dans le monde, échappe aux prises de l’
184 en général, dans notre époque totalitaire. Nul n’ignore, en effet, que les États totalitaires justifient les rigueurs de leur
97 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
185centralisateurs ne sont que des socialistes qui s’ignorent ; ceux-ci à leur tour ne sont que des totalitaires timorés, c’est-à-d
98 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
186 Juifs, le droit et la théologie sont méprisés ou ignorés, maintenant que tout, dans le monde, échappe aux prises de l’esprit h
187 en général, dans notre époque totalitaire. Nul n’ignore, en effet, que les États totalitaires justifient les rigueurs de leur
99 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
188s nos Grands Conseils, par des hommes qui parfois ignorent tout de la réalité de l’Église, corps du Christ. Ensuite, sur les rap
189ment… ce seul fait démontre à l’évidence que nous ignorons le sens et la portée de la liturgie véritable. Celle-ci suppose des f
100 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
190au sérieux par les électeurs. Pourtant personne n’ignore que le sort du pays dépendra certainement — quoique d’une manière enc