1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1maison souabe, hauts et sombres, qui paraîtraient immenses s’ils n’étaient à demi encombrés d’armoires. Un couloir, la chambre.
2 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
2 rester en dedans de son action, application de l’immense axiome formulé par Hésiode et qui gouverna le monde ancien : La moiti
3 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
3de reportage international. L’Europe menant cette immense enquête manifeste son génie méthodique, son universelle et inépuisabl
4 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Gravitations (décembre 1929)
4cité de notre temps ! Au-dessus de la trépidation immense des machines, un Saint-John-Perse, un Supervielle parlent avec des mo
5 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
5illés, tout cela ne dérive-t-il pas d’une fatigue immense. Nous voyons se fausser le rythme des jours et des nuits [p. 318] à m
6t. Il ne s’agit pas, encore une fois, de renier l’immense effort pour se libérer de l’universelle hypocrisie accompli par des g
6 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
7 200 et 400 mètres par les plans fuyants des rues immenses livrées au 100 à l’heure des autos. Les maisons habitées ne sont plus
7 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
8 veilleuse, dit-il des rêveurs orientaux. De leur immense paresse, jusqu’à leur mysticisme, partout c’est une démission qu’ils
8 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
9iment que ce qu’on aime, et les victorieux sont d’immenses amants » 6 . Mais envers les taureaux cet amour tourne en adoration o
9 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
10 composer tous les bruits de la ville en un chant immense. Il passe une possibilité de bonheur par personne et les devantures n
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
11s combattre, c’est l’épanouissement violent d’une immense fleur palpitante au parfum de passions, c’est une atmosphère toute ch
11 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
12déal de l’industriel et du capitaliste. Le succès immense de ses livres 1 , sa popularité universelle sont signe que l’époque a
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
13ement ce tarif : 5 pengö), en partie par un poêle immense, à plusieurs étages et marches. Deux ou trois tables avec des verres
14lques gardes. Traversant dans sa longueur toute l’immense place, les automobiles passèrent lentement, l’une après l’autre, dura
15 la basilique élève une coupole d’ocre éclatante, immense et froide, dominant cette plaine onduleuse dont les vagues se perdent
16ue les vents ne l’emportent pas. L’après-midi est immense. Nous buvons des vins dorés et doux que nous verse Ilonka Babits (ell
13 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
17s. Je pars à l’aventure. Bientôt je parviens à un immense salon où beaucoup de gens debout, silencieux, regardent quelque chose
14 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
18ement ce tarif : 5 pengö), en partie par un poêle immense, à plusieurs étages et marches. Deux ou trois tables avec des verres
19lques gardes. Traversant dans sa longueur toute l’immense place, les automobiles passèrent lentement, l’une après l’autre, dura
20 la Basilique élève une coupole d’ocre éclatante, immense et froide, dominant cette plaine onduleuse dont les vagues se perdent
21ent vivre ceux qui « chantent ». L’après-midi est immense. Nous buvons des vins dorés et doux que nous verse Ilonka Babits (ell
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
22maison souabe, hauts et sombres, qui paraîtraient immenses s’ils n’étaient à demi encombrés d’armoires. Un couloir, la chambre.
16 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
23, terrains morts où l’on n’a plus peur d’un arbre immense, ni des femmes, mais de soi-même, sourdement, dans l’insomnie du peti
17 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
24quelle il n’est plus question de bouger. La table immense est chargée des produits du domaine. On boit un peu de bière, mais su
25ue. Nous sommes pour trois jours, les hôtes d’une immense demeure en briques roses et jaunes, entourée de prairies aux bosquets
18 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
26Ramuz attend beaucoup du peuple russe, de « cette immense et secrète réserve d’innocence » d’où peut-être un jour sortira le pe
19 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
27te demeure familiale des Goethe. Aujourd’hui… Un immense glissement de la réalité hors des cadres d’une logique statique et ca
20 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
28nnaire ». On s’exalte à qui mieux mieux sur les « immenses espérances » éveillées par le [p. 252] communisme. On prêche, on s’at
21 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
29ur écrivain de son pays. Sa première œuvre eut un immense succès ; mais à mesure qu’il se fit mieux comprendre, le public s’éca
22 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
30 d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce chat, immense et subversif, dont le rire a le don d’exaspérer la Reine. Elle tempêt
23 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
31té, bien qu’il lui arrive parfois de pousser « un immense cri en vingt-deux langues ». La satire de Toepffer n’est pas méchante
24 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
32Guisan, lorsque je le voyais dans sa bibliothèque immense et qu’il me parlait avec feu d’actions réelles dont il était l’âme et
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
33met lorsqu’on se mêle de porter un jugement sur l’immense aventure soviétique, proviennent de ce qu’on oublie ou méconnaît le r
34e des Américains, chargés de coloniser ces terres immenses, [p. 90] n’eussent pas adopté des mesures très différentes de celles
35 » ont appris à écrire en même temps qu’un peuple immense apprenait à les lire. Cette situation exceptionnelle et provisoire a
36voulait imposer à son orgueil n’est encore qu’une immense caricature ; et que les fins qu’elle lui propose ne valent pas le pri
26 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
37és par l’automatisme de plus en plus parfait d’un immense appareil intellectuel. Souvent imperceptible et souvent séduisant à f
38générale le règne inexorable de la masse, — cette immense peur de la mort — le régime que dès maintenant la volonté blessée des
27 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
39’il a fallu, pour que ces signes apparaissent, un immense appel de l’esprit, une construction parfois séculaire des pouvoirs. E
28 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
40 » ont appris à écrire en même temps qu’un peuple immense apprenait à les lire. Cette situation exceptionnelle et provisoire a
41voulait imposer à son orgueil n’est encore qu’une immense caricature ; et que les fins qu’elle lui propose ne valent pas le pri
29 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
42nnaire ». On s’exalte à qui mieux mieux sur les « immenses espérances » éveillées par le communisme. On prêche, on s’attendrit,
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
43réera la diversion indispensable, en instituant d’immenses fêtes populaires : culte de la Raison, des Vertus, de la Patrie, sous
31 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
44n comprend aussi pour quoi elles mentent, et quel immense désir de réveiller le peuple elles traduisent chez certains qui les p
45ignore. Je distingue clairement ceci : il y a une immense libération intérieure dans la certitude que la seule force qui compte
46ant les jours de grande marée, entre deux flux, d’immenses plateaux rocheux, pourpres, jaunes et noirs se révèlent au-delà de la
47bains de la saison, à la Grande Conche. Une plage immense, en arc de cercle, au pied des dunes, très doucement inclinée, et san
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
48la cour, et remplit l’ombre bleue sous le tilleul immense et les lauriers. Un grand vase jaune brille au bord du bassin. Le ref
49capable d’exalter ce qu’elle découvre sur la face immense de la terre. — Clartés rationnelles : empruntées à l’Astre invisible.
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
50iment, angles droits, propreté. Sur les trottoirs immenses, des enfants jouent pieds nus, heureux. Les arbres du boulevard sont
34 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
51on comprend aussi pourquoi elles mentent, et quel immense désir de réveiller le peuple elles traduisent chez certains qui les p
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
52capable d’exalter ce qu’elle découvre sur la face immense de la terre. — Clartés rationnelles : empruntées à l’Astre invisible.
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
53homme debout », — mais il précise : « à la taille immense de l’homme ». Immense par rapport à quoi ? Il veut combattre les « id
54 il précise : « à la taille immense de l’homme ». Immense par rapport à quoi ? Il veut combattre les « idées de propriété, de f
37 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
55cemment M. Goebbels. Mais, tandis que s’élevait l’immense rumeur des heil ! et la vocifération triomphale des philistins enfin
38 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
56ant les jours de grande marée, entre deux flux, d’immenses plateaux rocheux, pourpres, jaunes et noirs se révèlent au-delà de la
39 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
57rase si courante qu’on a cessé de sentir le drame immense qu’elle trahit. Province morte, et villes mortelles ! C’est qu’on ne
40 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
58e politique d’égoïsme social et d’impérialisme. L’immense prolétariat des villes vit en grande partie du trafic de son droit de
59nsensés et les sanglantes intrigues du Palatin. L’immense majorité des citoyens, n’ayant plus de vie propre, délègue en quelque
41 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
60ne. Nous aurons le rez-de-chaussée : trois pièces immenses et sombres, un hall à colonnes de marbre. Le tapis luxueux de l’entré
61’à la troisième galerie, les visages indistincts. Immense roulement de tambour, rarement interrompu par une fanfare de fifres.
42 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
62réera la diversion indispensable, en instituant d’immenses fêtes populaires : culte de la Raison, des Vertus, de la Patrie, sous
43 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
63nse suffisante. La seule réponse décisive à cette immense question religieuse des peuples, d’où sont issus les trois mouvements
64s grave, la religion collectiviste ? Le péril est immense. Mais notre chance devant l’Histoire ne l’est pas moins. Il dépend en
44 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
65ur prêtant des « couleurs » religieuses. Et cette immense « mystification » de l’instinct faussant ses rythmes naturels, invert
66des pour lui servir de masque et de prétexte. Une immense littérature paraît chaque mois sur la « crise du mariage ». Mais je d
67aîne une chute de tension morale d’où résulte une immense confusion. L’adultère devient un sujet de délicates analyses psycholo
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
68ns le cas des simples croyants, c’est-à-dire de l’immense majorité des hérétiques. Du côté catholique, le mariage est tenu pour
69Ce paradoxe essentiellement manichéen sous-tend l’immense poème du Rhénan. Gottfried copie Thomas, mais il en fait ce qu’il veu
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
70 d’Assise, en présence de l’évêque et d’une foule immense, il se dépouilla de tous ses vêtements et se dressant tout nu devant
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
71 ce ressentiment du corps, les fabliaux eurent un immense succès (auprès du même public, souvent, que les romans idéalistes). C
72aut retenir de la rencontre, et ce n’est pas d’un immense intérêt. L’ascèse, la négation du monde créé, l’identification de l’a
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
73nt plus l’exutoire des passions, mais une sorte d’immense castration de l’Europe. c) La guerre totale suppose la destruction d
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
74des pour lui servir de masque et de prétexte. Une immense littérature paraît chaque mois sur la « crise du mariage ». Mais je d
75aîne une chute de tension morale d’où résulte une immense confusion. L’adultère devient un sujet de délicates analyses psycholo
50 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
76nscience à la fois de cette chance et des risques immenses qu’elle ouvre. Car on ne peut plus se le dissimuler : les masses mode
51 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
77ie militaire, comment dire, c’est quelque chose d’immense et de sérieux. On y pénètre de tout son corps, de tout son sentiment
52 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
78 d’élever le niveau général, l’industrie a créé d’immenses masses de misérables, déracinées et démoralisées. Enfin je vous citer
79tion. Car énorme ne signifie pas seulement grand, immense, mais aussi : qui sort de la norme — de [p. 85] la mesure. Un monde é
80ou plutôt ne deviennent vraies, qu’en vertu d’une immense démission de l’esprit civique dans les trop grands pays. Elles ne tra
81op grands pays. Elles ne traduisent en fait qu’un immense affaissement du sens personnel dans les parties de l’humanité contemp
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
82se mérite d’être défendue parce qu’elle détient d’immenses privilèges. Admettons ce point de vue, pour l’instant. Quels sont don
54 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
83mieux démontrer la nécessité de notre Ligue que l’immense curiosité qu’elle a soulevée dans la population, et les espoirs que s
55 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
84 d’élever le niveau général, l’industrie a créé d’immenses masses misérables, déracinées et démoralisées. Enfin je vous citerai
85ou plutôt ne deviennent vraies, qu’en vertu d’une immense démission de l’esprit civique dans les trop grands pays. Elles ne tra
86op grands pays. Elles ne traduisent en fait qu’un immense affaissement du sens personnel dans les parties de l’humanité contemp
56 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
87inéma. De quelque trentième étage, on déroulait d’immenses serpentins blancs, bleus et rouges. À onze heures, la foule épela ces
57 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
88 bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels et d’autostrades surélevées. Personne ne
58 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
89 des grandes compagnies d’assurances. Quelle fête immense faudra-t-il à ce siècle pour lui faire oublier son goût de la guerre 
59 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
90rd que du Jésuite à notre expert en popularité, d’immenses progrès semblent s’être opérés au point de vue de la moralité. Graciá
60 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
91m. Or chacun voit que « l’amour » moderne est une immense faillite intime de notre civilisation. C’est une affaire si tragiquem
92solu… Avec quel bien pensez-vous triompher du mal immense qui envahit la terre ? Le moindre mal sera-t-il plus fort que le mal
61 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
93 de la sainteté, l’ordre cosmique et son discours immense, l’ordre des lois jurées dans la cité, l’ordre de la parole et l’ordr
62 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
94te demeure familiale des Goethe. Aujourd’hui… Un immense glissement de la réalité hors des cadres d’une logique statique et ca
63 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
95ur écrivain de son pays. Sa première œuvre eut un immense succès ; mais à mesure qu’il se fit mieux comprendre, le public s’éca
96 d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce Chat, immense et subversif, dont le rire a le don d’exaspérer la Reine. Elle tempêt
64 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
97ours beaucoup attendu du peuple russe, de « cette immense et secrète réserve d’innocence », d’où peut-être un jour sortira le p
65 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
98me celle du mythe politique et planétaire, est un immense glissement à travers le temps et l’espace. Tout glisse et passe ici,
66 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
99aquets enrubannés, sur les fourrures, sur l’arbre immense du Rockefeller Plaza, transporté avec toutes ses racines d’un parc où
67 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
100ie militaire, comment dire, c’est quelque chose d’immense et de sérieux. On y pénètre de tout son corps, de tout son sentiment
101une église blanche, montait encore par des lacets immenses, passait enfin à notre hauteur, puis courait s’engouffrer [p. 46] dan
68 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
102essert. À Lisbonne, nous avons trouvé une chambre immense pour nous quatre. Et le lendemain nous étions accueillis dans cette Q
103sbonne, 10 septembre 1940 Blanche et bleue dans l’immense lumière de la liberté atlantique, avec tous ses drapeaux claquant et
104Et comme on aime une terre qui s’approche, avec l’immense sécurité du continent qu’on imagine au-delà de ces falaises orangées,
69 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
105 bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels, et d’autostrades surélevées. Personne ne
106 un smoking, et en anglais dinner jacket. Ce parc immense, enclos d’épaisses murailles, est l’un des lieux les plus exclusifs d
107 de Mallarmé. Paris, Rome, en comparaison, sont d’immenses parcs semés de groupes de monuments. Le site et le paysage y sont par
108et déhanché, angoissant, tout autour de leur cage immense. Émotion pure, qui ne signifiait rien, ne se rapportait à rien, viole
70 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
109condes, et l’attaque solaire recommence. Falaises immenses et striées de tous les rouges de la terre jusqu’au bleu pur, contempl
110eo je ne veux noter que ce violet bruni du cirque immense des collines, piquées de villas au soleil, par-dessus le dos gris d’u
71 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
111t l’on croirait qu’elle l’a même inventée : c’est immense, sur un promontoire emplumé d’arbres échevelés par les tempêtes, mais
72 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
112tive de l’East River jusqu’à Brooklyn. Un paysage immense de minéral et d’eau. La rivière, sillonnée de remorqueurs toussotants
113ssotants, luit d’un éclat d’étain pâli. Les ponts immenses, vers Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la
73 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
114rbres de Noël roussis, des morceaux de caisses, d’immenses cartonnages goudronnés. Flammes gaies sur le couchant rose et fuligin
115aquets enrubannés, sur les fourrures, sur l’arbre immense du Rockefeller Plaza, transporté avec toutes ses racines d’un parc où
74 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
116’évolution, à partir du xixe siècle, n’est qu’un immense complot mondial pour couper nos racines paysannes ? La machine à vape
75 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
117es compagnies d’assurances. [p. 105] Quelle fête immense faudra-t-il à ce siècle pour lui faire oublier son goût de la guerre 
76 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
118 bien plus vastes, îles et plaines reliées par un immense réseau de ponts, de tunnels et d’autostrades surélevées. Personne ne
119 de Mallarmé. Paris, Rome, en comparaison, sont d’immenses parcs semés de monuments. Le site et le paysage y sont partout sensib
120tive de l’East River jusqu’à Brooklyn. Un paysage immense de minéral et d’eau. La rivière, sillonnée de remorqueurs toussotants
121ssotants, luit d’un éclat d’étain pâli. Les ponts immenses, vers Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la
122rbres de Noël roussis, des morceaux de caisses, d’immenses cartonnages goudronnés. Flammes gaies sur le couchant rose et fuligin
77 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
123tive de l’East River jusqu’à Brooklyn. Un paysage immense de minéral et d’eau. La rivière, sillonnée de remorqueurs toussotants
124ssotants, luit d’un éclat d’étain pâli. Les ponts immenses, vers Brooklyn, font une dentelle d’un kilomètre, toute menue dans la
78 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
125aquets enrubannés, sur les fourrures, sur l’arbre immense du Rockefeller Plaza, transporté avec toutes ses racines d’un parc où
79 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
126On ne m’avait pas dit que ces églises, d’ailleurs immenses pour la plupart, sont vénérées et fréquentées par la moitié des habit
127t-Barthélemy, l’église des riches, avec son chœur immense et froid, en mosaïque. Christ Church est méthodiste. Colonne de marbr
80 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
128me celle du mythe politique et planétaire, est un immense glissement à travers le temps et l’espace. Tout glisse et passe ici,
81 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
129inéma. De quelque trentième étage, on déroulait d’immenses serpentins blancs, bleus et rouges. À 11 heures, la foule épela ces m
82 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
130On ne m’avait pas dit que ces églises, d’ailleurs immenses pour la plupart, sont vénérées et fréquentées par la moitié des habit
131t-Barthélemy, l’église des riches, avec son chœur immense et froid, en mosaïque. Christ Church est méthodiste : colonnes de mar
83 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
132on champ d’action. Je n’en vois qu’un mais il est immense et à sa portée : l’Europe. C’est seulement par l’Europe que nous pour
84 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
133rbres de Noël roussis, des morceaux de caisses, d’immenses cartonnages goudronnés. Flammes gaies sur le couchant rose et fuligin
85 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
134sserrée entre deux grands empires dont les ombres immenses s’affrontent au-dessus d’elle, rongée et ruinée sur ses bords, morale
135ittéralement : cette lutte, consomme des énergies immenses. Et c’est pour cette raison qu’elle prévient parmi nous les entrepris
86 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
136collectiviste, l’autre individualiste. Dans notre immense majorité, nous refusons le premier, nous nous méfions du second. Notr
87 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
137leur ambition maîtresse est en réalité celle de l’immense majorité des citoyens européens, s’il est vrai que le mot libéral veu
138chevrons et traverses sculptés, soutenant un toit immense, tout là-haut, j’ai rêvé un instant qu’à douze ans, avec mes petits c
139lemands aux lunettes sans bord… Mais pourquoi cet immense applaudissement ? « L’Europe, vient de dire quelqu’un dans le micro,
88 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
140s offrit le Palais de Venise et toutes ses salles immenses, restées vides depuis la fuite du dernier locataire. L’une de nos com
89 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
141asses, et de la terre des machines, et des terres immenses de la fatalité, une Europe qui demeure la terre des hommes. p. 79
90 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
142s sauver notre présent ! Nos forces réelles sont immenses La première, c’est le trésor vivant des droits de toute nature conqui
143inel. Il n’en est pas un seul que n’ait conquis l’immense majorité des peuples libres qui vivent à l’ouest du rideau de fer ; p
144le devenir à bon marché. L’Occident est une somme immense de réalités, de réponses, de questions, de contradictions. Cette prod
91 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
145se que je n’aie découvert, à mon tour, derrière l’immense façade des quais synthétiquement occidentale, tout éclatante d’ocres,
146l’avenir, ses projets excessifs. Au contraire, un immense embarras devant le monde tel que d’autres l’ont fait. Jetée dans la l
92 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
147ns sauver notre présent ! Nos forces réelles sont immenses. La première, c’est le trésor vivant des droits de toute nature conqu
148inel. Il n’en est pas un seul que n’ait conquis l’immense majorité des peuples libres qui vivent à l’ouest du Rideau de fer : p
149le devenir à bon marché. L’Occident est une somme immense de réalités, de réponses, de questions, de contradictions. Cette prod
93 1951, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Extrait du discours prononcé par Denis de Rougemont à l’inauguration du Centre (mai 1951)
150asses, et de la terre des machines, et des terres immenses de la fatalité, une Europe qui demeure la terre des hommes. p. 13
94 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
151roposer des moyens de communiquer avec des masses immenses. Mais ces deux maxima, celui de la découverte et celui de l’audience
95 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
152r l’Alpe. D’où se voit, d’où se découvre un monde immense de pics, de sommets, de glaciers. Un mont tout blanc ou tout rose, au
96 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
153é abstraite, et ne vous enracine nulle part sur l’immense territoire des États-Unis. [p. 60] Pour devenir Suisse, au contraire
97 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
154en 1843, lorsqu’il avait trente ans, et connut un immense succès. Mais, à mesure qu’il se fit mieux comprendre, dans la suite d
155ai vécu dès mes jeunes années sous l’empire d’une immense mélancolie, dont la profondeur n’a d’égale que ma faculté de la dissi
156ianisme des temps modernes est une tromperie, une immense illusion. Il ne ressemble pas davantage à celui du Nouveau Testament
157a vie et qui, mon imagination aidant, prenaient d’immenses proportions, me mettaient dans une disposition précise ; je ne compre
98 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
158 Nous travaillons à cette éducation. « Il y a cet immense avenir tout neuf devant nous, qui nous attend et qui a besoin de nous
99 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
159 pilla sa capitale et viola son sanctuaire. Chute immense, dont la cause directe fut le refus d’un sacrifice minime. Les Croisé
100 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
160ensemble, — et la conscience aussi des ressources immenses qui sont là, dont elle peut disposer, à la seule condition de les met