1 1924, Articles divers (1924–1930). Conférence de Conrad Meili sur « Les ismes dans la peinture moderne » (30 octobre 1924)
1de l’impressionnisme, pour aboutir enfin dans ces impasses : cubisme et futurisme. Les voici revenus, après 125 ans, à peu près
2 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
2ale courante. L’un et l’autre le conduisent à des impasses tragiques ; mais voici que Dieu intervient, avec la réponse terrible
3 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
3in. Elle devait conduire l’humanité [p. 44] à des impasses mortelles, celles-là mêmes où se désespère le xxe siècle. Mais avant
4 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
4impossible de nous arrêter de penser… Telle est l’impasse où nous conduisent non seulement la pensée « libérale », mais aussi,
5sortirons jamais une fois pour toutes d’une telle impasse. Au contraire, toutes nos théories nous y ramènent. Notre ambition do
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6nouvelle lentement. C’est un moyen de sortir de l’impasse : non pas en changeant ses données, mais soi-même. Fin de janvier 1
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
7nouvelle lentement. C’est un moyen de sortir de l’impasse : non pas en changeant ses données, mais soi-même.   28 février Gens
7 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
8onnel. Mais au-delà de la passion vécue jusqu’à l’impasse mortelle, que pouvons-nous désormais entrevoir ? Les deux thèmes que
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
9is au-delà de la passion vécue jusqu’à [p. 348] l’impasse mortelle, que pouvons-nous désormais entrevoir ? Les deux thèmes que
9 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
10venir ». Un écrivain contemporain, conscient de l’impasse où l’a conduit l’idéal d’une poésie pure, pourrait trouver dans les t
10 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
11nt pas hostiles. Le seul moyen de sortir de cette impasse, c’est d’organiser le monde sans eux, et vous verrez que, sans eux, c
11 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
12nis, soit le Conseil de l’Europe s’il sort de son impasse, soit encore une menace de guerre contre le continent tout entier, no
12 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
13Y on ne sait plus que faire. Nous sommes dans une impasse… » Cette impasse est purement « historique », créée par l’esprit hist
14 que faire. Nous sommes dans une impasse… » Cette impasse est purement « historique », créée par l’esprit historique. Ne plus s
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
15, une fois de plus, de savoir si elle signale une impasse ou une crise de croissance, l’échec de l’Aventure ou un risque nouvea
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
16, une fois de plus, de savoir si elle signale une impasse ou une crise de croissance, l’échec de l’Aventure ou un risque nouvea
15 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
17résoudre en commun dans leur domaine, au-delà des impasses nationales, c’est-à-dire à l’échelle de l’Europe. [p. 28] Depuis bie
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
18économiques. Mais tous ces nationalismes sont des impasses ; qu’on essaye de les projeter vers le futur et l’on ressentira le co
17 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
19 auprès de Staline, quand on se trouvait dans une impasse. Certains milieux polonais de Londres, et même le président de la Rép
20n dans leurs conflits de doctrine. Aux amateurs d’impasses théoriques, il se bornait à opposer de mystérieuses allusions aux con
18 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
21tout s’est lentement concentré dans cette sorte d’impasse au-delà de laquelle on croyait [p. 16] que le monde finissait. Une pr
19 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
22 en le faisant accepter au plan européen. Voici l’impasse digne des Éléates, le problème insoluble en bonne logique : comment f
20 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
23emporains ont créé la science nucléaire : or, les impasses et les paralogismes qu’ils y rencontrent semblent les confronter déso
21 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
24emporains ont créé la science nucléaire : or, les impasses et les paralogismes qu’ils y rencontrent semblent les confronter déso
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25vivre, de l’insuffisante éducation de base et des impasses de l’enseignement supérieur, du vieux duel de la commune et de l’État
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
26 en le faisant accepter au plan européen. Voici l’impasse digne des Eléates, le problème insoluble en bonne logique : Comment f
24 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
27 que ses trouvailles. Et j’entends par échecs les impasses où il lui arrive de se fourvoyer, comme tout chercheur, bien content
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
28 ont créé la science nucléaire : or, les [p. 113] impasses et les paralogismes qu’ils y rencontrent semblent les confronter déso
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
29y on ne sait plus que faire. Nous sommes dans une impasse… » Cette impasse est purement « historique », créée par l’esprit hist
30 que faire. Nous sommes dans une impasse… » Cette impasse est purement « historique », créée par l’esprit historique. Ne plus s
27 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
31nde, qui a produit un labyrinthe d’exigences et d’impasses de tous ordres. Et s’il suffisait bien d’une seule de nos nations, le
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
32t qu’à croire qu’ils y sont enfermés. Au-delà des impasses logiques, le désir bâtit la cité. Le désir d’habiter une ville, d’y c
29 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Confrontation des régions transfrontalières [Nos conclusions] (été 1972)
33erspective est malencontreuse et conduit vite à l’impasse. Un découpage régional pensé depuis les capitales n’a pas de chances
30 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
34es disques rouge et blanc de la voie barrée, de l’impasse. Je n’en dirai pas plus sur ce chapitre ; tout le monde a lu Forreste
35a Crise mondiale, de ses contradictions et de ses impasses, il faut des choix. Il faut savoir ce que l’on est prêt à sacrifier e
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
36 — un seul a-t-il jamais été détruit ? — face à l’impasse définitive où se trouvent acculés déjà près de la moitié de nos conte
32 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
37 politique économique qui cherche à sortir de ses impasses en exportant vers le tiers monde les causes mêmes de notre crise et l
33 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
38ommation d’énergie, qui ne peut conduire qu’à des impasses dramatiques ; au lieu d’accepter sans examen le dogme du parallélisme
34 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
39nclusions, lentement dégagées par l’histoire, des impasses et contradictions manifestes contenues dans le statut du Conseil de l