1 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
1 subvient aux défaillances particulières : il est impersonnel et jamais fatigué. L’État fasciste met fin aux luttes politiques : il
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
2concret. Mais le jugement sceptique que la raison impersonnelle est incapable de ne pas porter sur le concret, juge en réalité la rai
3urs, sont simplement déterminés par une mécanique impersonnelle. Ils ne sont pas les actes d’un auteur, mais les contrecoups nécessai
3 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
4onne ; elle prend fin là où commence, pour lui, l’impersonnel. Elle est dans le contact aussi direct que possible avec l’objet ; el
4 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
5ure et des routines, celui de la personne et de l’impersonnel. Mais, depuis peu, les écrivains sont menacés, en France, par un troi
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6’univers intérieur. Nous, c’est le monde informe, impersonnel, hétéroclite et quotidien qu’il nous faudrait clarifier et « reprendr
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7lité telle qu’elle paraît chiffrable, inévitable, impersonnelle ?   Petite parabole de Saint-Lazare. — Il est certain que le nombre
8onc partir de la personne, mais au contraire de l’impersonnel, pour se diriger contre la personne. C’est à ce prix qu’elle assurera
9 se retourne contre elle, au profit des tyrannies impersonnelles. C’est l’instant où l’homme [p. 197] dit : « Que voulez-vous que j’y
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
10onc partir de la personne, mais au contraire de l’impersonnel, pour se diriger contre la personne. C’est à ce prix qu’elle assurera
11 se retourne contre elle, au profit des tyrannies impersonnelles. C’est l’instant où l’homme dit : « Que voulez-vous que j’y fasse ? »
8 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
12ait un choix mûri et raisonné, selon des critères impersonnels. Mais enfin ce n’est pas l’erreur logique qui est grave, c’est l’erre
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
13oi de se refuser à toute exposition rationaliste, impersonnelle et « objective ». [p. 68] Elle ne se réalise en vérité que dans une
14e étant celui de l’homme. La femme reste passive, impersonnelle, pur principe, sans visage et sans nom. Une école mystique du tantris
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
15ait un choix mûri et raisonné, selon des critères impersonnels. Mais enfin ce n’est pas l’erreur logique qui est grave, c’est l’erre
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
16un truc qui opère d’une façon toute extérieure et impersonnelle. Mais c’est de plus en plus une expérience intérieure, morale. La mag
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
17ontrent. Le nez est d’ordinaire l’élément le plus impersonnel dans un visage, le plus racial ou animal. Celui de ce croquis n’est q
18elle prend fin là [p. 184] où commence pour lui l’impersonnel. Elle est dans le contact aussi direct que possible avec l’objet ; el
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
19 simplement de l’esprit (mind), contre les forces impersonnelles qui nient l’homme et sa dignité, et qui menacent de stériliser ses fa
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
20’amour du prochain, non dans la Règle collective, impersonnelle, que saint Paul a trouvé le secret de l’harmonie des libertés humaine
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
21la personne vont se confondre et s’annuler dans l’impersonnel immobile. Car à la limite, l’État totalitaire devient une île, tandis
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
22 simplement de l’esprit (mind), contre les forces impersonnelles qui nient l’homme et sa dignité, et qui menacent de stériliser ses fa
17 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
23ez longtemps rejetées. Vous avez préféré l’Esprit impersonnel, méprisant la matière et les corps. Cette préférence fondamentale n’e
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
24ous devant Dieu. On s’étonne : cet amour général, impersonnel, et qu’on pourrait confondre avec un sens social humanitaire, serait-
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
25 condamnation par nos critiques du [p. 213] style impersonnel ou de la banalité, la dénonciation de l’on par nos philosophes, et le
26ans les liens de l’instinct, qui est la puissance impersonnelle par excellence, et s’épuise à s’en libérer par le changement de l’exc
27aissent que l’ego tout transitoire et le Soi tout impersonnel : « Il n’est qu’un Soi pour tous les êtres. 114  » L’individualité q
20 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
28ous devant Dieu. On s’étonne : cet amour général, impersonnel, et qu’on pourrait confondre avec un sens social [p. 10] humanitaire,
21 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
29onyme, la condamnation par nos critiques du style impersonnel ou de la banalité, la dénonciation de l’on par nos philosophes, et le
30ans les liens de l’instinct, qui est la puissance impersonnelle par excellence, et s’épuise à s’en libérer par le changement de l’exc
31aissent que l’ego tout transitoire et le Soi tout impersonnel : « Il n’est qu’un Soi pour tous les êtres. 82  » L’individualité qui
22 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
32upérieures d’une doctrine de l’Absolu et de l’Âme impersonnelle qui eut pour effet immédiat de ralentir et presque de bloquer tout le
23 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
33s ». Ce n’est pas un langage imposé par le social impersonnel, tel que certains prétendent qu’il nous forme — « car si quelque lang
24 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
34toujours mal. » Bon. Mais qu’en est-il du pouvoir impersonnel ? Le cas des quatre républiques françaises qui étaient des pouvoirs i
35e républiques françaises qui étaient des pouvoirs impersonnels nous instruit grandement. La première a abouti à Napoléon, pouvoir pe
36régime personnel, parce qu’il conduit à un régime impersonnel ? Question. — Comment expliquez-vous l’apogée et la chute des civilis
25 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
37toujours mal. » Bon. Mais qu’en est-il du pouvoir impersonnel ? Le cas des quatre républiques françaises qui étaient des pouvoirs i
38e républiques françaises qui étaient des pouvoirs impersonnels nous instruit. La première a abouti à Napoléon. La seconde à Louis-Na
39rsonnel, parce qu’il conduit toujours à un régime impersonnel ? — Comment expliquez-vous l’apogée et la chute des civilisations ? R
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
40che appliquée non plus à l’esprit seul, absolu et impersonnel, comme en Inde, ou aux esprits surnaturels, comme dans la magie afric
27 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
41 de la projection de nos désirs sur une Nécessité impersonnelle, qu’on peut se demander si les « modèles » que manipulent les futurol
28 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
42 de la projection de nos désirs sur une Nécessité impersonnelle, qu’on peut se demander si les « modèles » que manipulent les futurol