1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1r moi que je le cherche, c’est pourquoi l’œil est implacable… Pas de clefs dans mes onze poches. Seulement ce papier timbré d’un m
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2r moi que je le cherche, c’est pourquoi l’œil est implacable… Pas de clefs dans mes onze poches. Seulement ce papier timbré d’un m
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3compter avec eux, ce n’est pas abdiquer sous leur implacable destin. Ceux qui l’ont fait et qui le font encore, je vois bien ce qu
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
4, ce n’est pas les diviser, ni abdiquer sous leur implacable destin. Ceux qui l’ont fait et qui le font encore, je vois bien ce qu
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5sait les clercs méticuleux, mais bien une sorte d’implacable agencement, celui du doit et de l’avoir, contrôlé tôt ou tard par la
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
6me de l’Histoire dans une évolution déterminée et implacable contre laquelle l’esprit humain reste sans force. En fin de compte, e
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7s bannis ou petits nobles déclassés ; le triomphe implacable de Lénine ; l’enthousiasme du plan de cinq ans. Et je m’étonnais tout
8 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
8ls bannis ou petits nobles déclassés, le triomphe implacable de Lénine, l’enthousiasme du plan de cinq ans. Et je m’étonnais tout
9 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
9 jours. Ici, tout repose complètement. Un silence implacable et mat enserre l’homme qui chemine sur la route incertaine, au milieu
10 a bien fallu se rendre à l’évidence : ce sommier implacable restera dans l’escalier comme témoin des bouleversements que nous avo
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
11 cette mer rêveuse, ressuscitez des profondeurs l’implacable convoitise, montrez-lui la proie que je lui offre ! Brisez le vaissea
11 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
12 tôt après, son peuple en a tiré des conséquences implacables. Que pouvons-nous faire maintenant ? Je dirai la réponse « chrétienne
12 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
13que la musique monotone rythme les coups avec une implacable exactitude. Decrescendo. Maintenant les voici de nouveau presque assi
13 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
14modèles collectifs et sacrés, fixés par les dieux implacables de la fécondité et de la mort. Dans notre Europe moderne, éduquer sig
14 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
15ués : richesse des USA, conformisme souriant mais implacable, matérialisme, dollar-dieu, vie simplifiée jusqu’à l’anonymat, règne
15 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
16ués : richesse des USA, conformisme souriant mais implacable, matérialisme, dollar-dieu, vie simplifiée jusqu’à l’anonymat, règne
16 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
17neté ne sont plus posées par le droit, mais par d’implacables circonstances techniques, économiques et politiques. Il en résulte qu
17 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
18neté ne sont plus posées par le droit, mais par d’implacables circonstances techniques, économiques et politiques. Il en résulte qu
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
19présente le Mal, mais c’est l’œuvre de l’homme, l’implacable Technique, personnifiée et mythifiée, qui nous domine et nous « déshu
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
20présente le Mal, mais c’est l’œuvre de l’homme, l’implacable Technique, personnifiée et mythifiée, qui nous domine et nous « déshu
20 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
21 répétition de soi dans l’autre… Les grandes, les implacables passions amoureuses sont toutes liées au fait qu’un être s’imagine vo
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
22 répétition de soi dans l’autre… Les grandes, les implacables [p. 67] passions amoureuses sont toutes liées au fait qu’un être s’im
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
23 la révolution européenne, mondiale même, le duel implacable entre les prolétaires et l’aristocratie de la propriété ; il ne sera
23 1967, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). J. Robert Oppenheimer (25 février 1967)
24vigueur dans un désert de rochers rouges, brûlé d’implacables soleils, les puissances les mieux calculées dans leur opération physi
24 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
25ent ces deux nations relèvent d’une seule et même implacable logique, celle de l’État totalitaire, aboutissement normal de l’idée
25 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
26de là, tout s’enchaîne avec une logique simple et implacable, dont je vais dire maintenant les principales articulations. Nous som
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
27ent ces deux nations relèvent d’une seule et même implacable logique : celle de l’État totalitaire, aboutissement normal de l’idée
27 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
28s civilisations. Contre l’État-nation, expression implacable et proprement catastrophique de l’utopie technocratique, une seule pa