1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1 Paul Donzé. Qui eût cru que ce paysagiste plutôt impressionniste s’astreindrait jamais aux exigences de la technique décorative ! Voil
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
2ait les nerfs solides ; moins intellectuel, moins impressionniste et complaisant dans la description des douleurs physiques. Au total,
3 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
3illeusement. C’est le chef-d’œuvre de la critique impressionniste (après quoi elle n’a plus qu’à mourir). Dès lors tout ce qu’on lui a
4 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
4nous à des notes de lecture, à quelques réactions impressionnistes. ⁂ Ce qui séduit, ce qui fascine dans ce Journal, ce n’est rien qui p
5 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
5nous à des notes de lecture, à quelques réactions impressionnistes. [p. 148] Ce qui séduit, ce qui fascine dans ce Journal, ce n’est ri
6 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
6u fauvisme, qui rompent avec les réalistes et les impressionnistes, on redécouvre successivement le Greco, puis Piero della Francesca, P
7 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
7que dans quelques tableaux classiques ou paysages impressionnistes, dans quelques brefs poèmes, quelques prières. C’est par la musique s
8 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
8u fauvisme, qui rompent avec les réalistes et les impressionnistes, on redécouvre successivement le Gréco, puis Piero della Francesca, P